28/06/2016

Les Ferrailleurs, Tome 2, de Edward Carey

Les Ferrailleurs, Tome 2
Le Faubourg

Edward Carey






Rien ne va plus depuis que le Château de l'extravagante famille Ferrayor a croulé sous l'assaut des objets rendus à la vie. Le jeune Clod, ayant perdu forme humaine, erre de ruelles en échoppes dans une ville ravagée par la crasse et la pauvreté ; sa complice Lucy Pennant, elle, est ensevelie sous les décombres du manoir, où elle fait la rencontre d'une créature aussi monstrueuse qu'attachante. Pourchassés, nos deux héros vont devoir se réunir pour déjouer les plans de Grand-Père Umbitt, qui règne en tyran sur le peuple asservi du Faubourg.


Ayant dévoré Le Château, je ne pouvais pas manquer Le Faubourg dès sa sortie !
Le Château des Ferrayor croule sous les objets revenus à la vie. Clod a perdu sa forme humaine et erre dans la ville, passant de main en main sous la forme d'une pièce de monnaie. De son côté, Lucy Pennant est ensevelie sous les décombres du château et fait la rencontre d'une créature monstrueuse et attachante. Les deux amis vont devoir se retrouver s'ils veulent stopper les plans du Grand-Père Umbitt, le tyran qui règne sur le peuple asservi des faubourgs...
Edward Carey m'avait enchanté avec Le Château, je n'espérais qu'une chose : retrouver la même magie dans Le Faubourg. Et ça été le cas ! Écrit et illustré par Edward Carey, Le Faubourg nous entraine de nouveau dans cet univers complexe et incroyable. Décrit dans ses moindres détails, dense, une histoire fascinante... Que du bon avec Les Ferrailleurs ! Le premier tome est un OLNI, la suite ne fait que confirmer cette tendance.
Les personnages sont tout aussi incroyables. Clod est timide, renfermé, mais il y a une volonté de fer cachée sous son apparence inoffensive ; de son côté, Lucy a un grand cœur caché sous un caractère dynamique et sûre d'elle. Quant aux autres Ferrayor, la plupart sont hautains, orgueilleux, et soucieux uniquement d'eux-mêmes. Le destin des habitants du faubourg ne les concerne aucunement, ils n'y prêtent aucune attention... Seuls quelques membres de cette famille ont des valeurs plus élevées, mais ce n'est malheureusement pas la majorité ! Grand-Père Umbitt en tête, ils sont bien déterminés à accroitre leur dominance.
Les Ferrailleurs est une excellente série, ces deux premiers tomes sont tout bonnement excellents. J'attends le troisième tome avec énormément d'impatience : une conclusion que j'espère à la hauteur des précédents !



Les Ferrailleurs, Tome 1 : Le Château
Les Ferrailleurs, Tome 2 : Le Faubourg




Challenge : 50 romans en 2016

10 commentaires:

  1. contente de voir que ça continue aussi bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et j'espère que le dernier sera aussi bien :) !

      Supprimer
  2. J'ai aimé le premier tome, je lirai cette suite c'est sûr :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'elle te plaira autant alors ;)

      Supprimer
  3. J'ai vu le premier tome en librairie il y a quelques mois et j'ai été tellement tentée, tu n'imagines pas. Je crois que je l'ai posé / reposé / repris / reposé XD. Au final je ne l'ai pas acheté mais je regrette après ta chronique ! Je vais acheter les deux premiers tomes le plus vite possible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille vivement le premier tome, surtout qu'il vient de sortir en poche :) !

      Supprimer
  4. Il faut vraiment que je me lance dans le premier tome! Il me tente beaucoup!

    RépondreSupprimer
  5. Il ne me reste plus qu'à te souhaiter un troisième tome aussi enthousiasmant, et à me souhaiter, à moi, de découvrir le premier très vite !!! Que de jolis souhaits n'est-ce pas ? ;)

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !