20/04/2016

Le Clan des Otori, Tome 1, de Lian Hearn

Le Clan des Otori, Tome 1
Le Silence du Rossignol

Lian Hearn


Au XVIème siècle, dans un Japon médiéval mythique, le jeune Takeo grandit dans un village tranquille, au sein d'une communauté qui condamne la violence. Mais cette communauté est victime de persécutions, et les habitants du village de Takeo sont massacrés par les hommes d'Iida. Sauvé et adopté par sire Shigeru, chef du Clan des Otori, le jeune garçon se trouve plongé dans un univers d'intrigues et de luttes violentes entre les clans de ce Japon féodal.
Animé par son désir de vengeance et son devoir de loyauté, transporté par l'intensité de son amour pour la belle Kaede, Takeo devra trouver sa propre voie.
Sa quête le conduira derrière les murailles d'Inuyama, où il devra franchir le parquet du rossignol... cette nuit-là le rossignol se taira-t-il ?



Le Clan des Otori est un livre que j'ai découvert au collège (bonjouuuuur le coup de vieux !), et fait partie de ces sagas que je relis régulièrement.
Tomasu est un jeune homme vivant dans un petit village des montagnes et faisant partie d'une communauté appelée les Invisibles, dont la particularité est de condamner la violence et d'interdire de tuer. Un soir alors qu'il errait dans la montagne, il retrouve son village massacré par les guerriers Tohan, qui méprisent les croyances des Invisibles. Tomasu est sauvé par un seigneur, Shigeru Otori, qui prend la décision de l'emmener chez lui et de le rebaptiser Takeo. Otori va prendre la décision d'adopter le jeune homme au sein de sa famille et de son clan mais aussi, avec son aide, de venger la mort de son frère par les Tohan et assassiner Iida Sadamu, chef des Tohan et ennemi de Shigeru. Pour l'aider à accomplir cette vengeance, Takeo va avoir besoin de tous les mystérieux pouvoirs qu'il a hérités de la Tribu...
Dans le même temps, nous faisons la connaissance de Kaede Shirakawa, fille d'un seigneur et retenu en otage dans un château appartenant à des alliés d'Iida. Prisonnière depuis l'âge de 8 ans, elle a grandi et s'est métamorphosée en très belle femme, faisant la convoitise de tous les hommes qui la croise... Victime d'une tentative de viol, le capitaine Araï la sauve et s'accuse de la mort de son agresseur. Peu de temps après, on engage pour elle un mariage, mais l'homme mourra peu de temps après. Après cela, la jeune femme est accusée de porter malheur et d'apporter la mort aux hommes qui la désirent. Un état dont Iida Sadamu va profiter, malheureusement, entrainant Kaede dans la guerre.

Le Silence du Rossignol est un premier tome excellent du début à la fin : non seulement il pose les fondations d'un univers riche et détaillé, avec des personnages tous plus captivants les uns que les autres mais il n'oublie pas d'avoir une intrigue excellente ! On se retrouve plonger au cœur d'un jeu de pouvoir, dans les luttes sanglantes qui opposent les différents seigneurs de guerre. Au milieu de tout ça, il y a au départ un jeune paysan transformé en fils du clan des Otori, héritier des mystérieux pouvoirs d'une Tribu d'assassins ; ainsi qu'une jeune fille, considérée comme un simple pion sur l'échiquier politique, et qui se révèle beaucoup plus forte qu'on n'aurait pu le penser. Ces deux personnages principaux sont absolument touchants, merveilleux, et plus que nécessaires – chacun à leur façon ! – dans le déroulement de l'histoire. Mais Lian Hearn n'a pas tout mise sur ces deux-là, et les personnages secondaires sont tout aussi palpitants. Notamment Shigeru, mon préféré : absolument essentiel, c'est le pilier de l'histoire, celui par qui tout commence. Sa quête de vengeance est peut-être basique, mais fonctionne du début à la fin : on ne peut que compatir à son histoire. Iida Sadamu est le « parfait » méchant : un seigneur de guerre puissant et terrifiant, on ne peut que le détester ! Maruyama Naomi est une femme à la tête d'un domaine qui se transmet de mère en fille, une des rares femmes de cette époque à pouvoir contrôler sa destinée face aux hommes. Muto Kenj est un membre de la Tribu, ami de Shigeru et professeur de Takeo, j'ai alterné les moments où j'avais envie de le serrer dans mes bras ou de le gifler. Beaucoup d'autres personnages secondaires, tous essentiels mais dont je n'ai pas forcément la place de parler malheureusement... Le Silence du Rossignol a cette faculté de rendre vivants et indispensables chacun d'entre eux.
L'univers créé par Lian Hearn ressemble énormément au Japon Féodal, avec une organisation rigide séparée en différentes classes (nobles, guerriers, moines, paysans, parias...), qui possèdent chacune leurs règles et codes de conduite et qui ne se mélangent pas les unes aux autres. A travers les différentes appellations (Invisibles, Illuminé, la Tribu...), on peut y faire correspondre nos équivalents comme Bouddha et les chrétiens, les ninjas, et bien d'autres. Une grosse ressemblance avec notre monde, mais que Lian Hearn a su adapter à sa sauce et le rencontre encore plus riche et captivant.
Avec Le Silence du Rossignol, on peut dire que Le Clan des Otori démarre très fort, à se demander comment la suite pourrait le surpasser ! On est harponnés dès les premières pages, et on demande toujours plus.



Le Clan des Otori, Tome 1 : Le Silence du Rossignol
Le Clan des Otori, Tome 2 : Les Neiges de l'exil
Le Clan des Otori, Tome 3 : La Clarté de la lune
Le Clan des Otori, Tome 4 : Le Vol du Héron
Le Clan des Otori, Tome 5 : Le Fil du Destin




Chronique en + : l'avis de Chickon !




Challenge : 50 romans en 2016

28 commentaires:

  1. le livre me dit quelque chose aussi, peut etre que jai deja tenté aussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille de le lire ou de relire, il ne faut pas passer à côté ;) !

      Supprimer
  2. plus je le vois passer, plus j'ai envie de le découvrir ;)

    RépondreSupprimer
  3. Des années que ce livre prend la poussière dans ma bibliothèque et que je me tâte à le lire... Au vu de ta chronique je pense que je vais le sortir bientôt :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiiii :D ! J'ai hâte d'avoir ton avis dessus :) !

      Supprimer
  4. Oh tu l'as lu ♥ Merci pour le partage. J'ai hâte de lire tes avis sur les autres :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, ca fait des années que j'ai lu cette trilogie ! Plus de 10 ans, j'étais au collège ;).
      De rien pour le partage !

      Supprimer
  5. Excellentissime série ! Contente que tu aimes. C'est vraiment l'une des rares séries à être aussi riche et complète, avec des personnages très attachants. A lire absolument ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une de mes trilogies préférées, je la relis régulièrement ;) !

      Supprimer
  6. Voilà effectivement qui a l'air bien intéressant... Connais-tu la trilogie "Le Disque de Jade" de José Frèches ? Intrigues de pouvoir aussi à la Cour de l'Empereur chinois... avec beaucoup d'érotisme et de manigances féminines, il faut le dire ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas du tout Le Disque de Jade, mais je note, merci !

      Supprimer
  7. J'étais très tentée de le lire, du coup on me l'a offert cette année.
    ton avis confirme ce que j'ai déjà lu.
    Ne reste plus qu'à le sortir de la pal.

    RépondreSupprimer
  8. Il me tente beaucoup! Et sachant qu'il est à la médiathèque, je pense le lire rapidement!

    RépondreSupprimer
  9. Je dois absolument lire cette saga :)

    RépondreSupprimer
  10. Ma meilleure amie me l'a conseillé, comme toi elle l'a lu au collège je crois. Mais je ne m'y suis jamais mise finalement. Ta chronique me donne envie de tenter l'aventure, ça a l'air d'être une histoire passionnante :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut toujours suivre les conseils de sa meilleure amie ;) !

      Supprimer
  11. Je ne l'ai jamais lu et pour être honnête je ne le connaissais pas du tout il y a encore quelques semaines... C'est vraiment un livre qu'il faut que je lise!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les trois premiers sont les meilleurs, je te les conseille vivement :) !

      Supprimer
  12. Depuis le temps que je me dis qu'il faut que je le lise! Allez, cette fois je me mets un post it pour ne pas oublier!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'a pas intérêt à l'oublier ;) !

      Supprimer
  13. Ravie que cette relecture ait tenu toutes ses promesses ! Je suis fan, alors je ne peux que t'approuver à 3000% ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais pas de doute, je le lis et relis depuis des années ;)
      Je suis contente que tu l'aime également !

      Supprimer
  14. J'ai un peu honte, mais je ne l'ai jamais lu. Elle fait pourtant partie des séries que je sais qu'il faut que je lise, mais je n'ai jamais encore pris le temps / eu l'occasion.

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !