16/10/2014

L'Assassin Royal, Tome 1, de Robin Hobb

L'Assassin Royal, Tome 1
L'Apprenti Assassin

Robin Hobb






Au royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant - par tradition, le nom des seigneurs doit modeler leur caractère - décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l'existence de Fitz, son fils illégitime.
Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l'égide du maître d'écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que Fitz reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L' enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal.
Et tandis que les attaques des pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu'à un fil : celui de sa lame...



L'Assassin Royal... Que dire de cette série ? Elle fait aujourd'hui partie de mes incontournables depuis qu'elle rentrée dans ma vie, il y a environ une dizaine d'années de cela. Et Robin Hobb s'est imposée comme l'une de mes auteures préférées !
Au Royaume des Six-Duchés, tout allait bien. Jusqu'à une annonce qui fit l'effet d'un coup de tonnerre : le roi-servant Chevalerie, qui est appelé à monter sur le trône après son père, le Roi Subtil, a eu un enfant hors mariage ! Pour tenter de préserver les apparences autant qu'il est possible, le prince Chevalerie décide d'abdiquer sa place au trône au profit de son petit frère, le prince Vérité. Mais ce n'est pas cette décision qui rétablira les choses ou atténuera la curiosité autour de son enfant...
Un enfant que l'on découvre pour la première fois à ses six ans, lorsqu'il est amené par son grand-père, le père de sa mère, à Castelcerf, la capitale des Six-Duchés. Abandonné par sa famille maternelle, le petit garçon est confié aux soins de Burrich, maître d'écurie et l'homme-lige de Chevalerie. Cet homme bourru va le surnommer Fitz, ce qui signifie bâtard. Il va grandir quelques temps dans les écuries, devient garçon d'écurie, sous l'œil curieux de la cour et sous la protection bougonne du maître d'écurie.
Mais un jour, alors qu'il raflait des restes de nourritures d'un banquet, il va attirer l'attention de son grand-père, le Roi Subtil. Contrairement à l'avis de Royal, son fils et le demi-frère de Chevalerie et Vérité, et de sa femme (la mère de Royal, mais pas celle de Chevalerie et Vérité), Subtil décide de reconnaitre d'une certaine manière le petit garçon comme étant de sa famille. Fitz ne va pas pouvoir prétendre être véritablement de la famille, mais sa condition va être de se rapprocher de ce cercle.
Subtil impose à Fitz de recevoir une éducation, qui va d'abord être celle des chiffres, des lettres et du maniement des armes. Mais bientôt, un nouveau professeur apparaît : Umbre. Cet homme mystérieux va le former pour le faire devenir le prochain assassin royal, c'est-à-dire il va devenir une personne qui applique la justice du roi discrètement, qui assassine pour lui et fait toutes les petites besognes.
Mais dans le même temps, Fitz doit se maîtriser pour éviter de révéler qu'il possède le Vif, considéré comme une magie impure et qui lui donne la possibilité de nouer un lien avec les animaux, et de pouvoir avoir un Animal de Vif, c'est-à-dire de nouer un lien si fort que l'homme et la bête ne forment plus qu'un et ont la possibilité de partager leurs sens et leurs pensées...
Un premier tome très dense donc, L'Apprenti Assassin plante les personnages, les décors et les intrigues. Car même si ce n'est pas dans ce tome que c'est le plus prononcé, des intrigues (notamment politique !) commencent à apparaître, des alliances se forment et se dénouent... Complots, manigance, secrets, orchestrés par Subtil et par son bras droit Umbre. Un début qui s'augure très bien (ou très mal ?) pour nos personnages !
Pourquoi un intérêt aussi fort pour L'Assassin Royal ? Parce que c'est une série qui court sur le long terme, on va suivre Fitz de son enfance à l'âge adulte (même si on y va progressivement, attention !), parce que c'est un monde incroyablement riche, dense et détaillé, parce qu'il y a toute une palette de personnages tous plus intéressants les uns que les autres, pour toute une gamme d'émotions.
Robin Hobb nous plonge dans le bain petit à petit, c'est une immersion à la fois progressive et totale dans ce royaume. Comme elle axe cette série sur le long terme, elle a pris le temps de bien faire les choses, sans lenteur particulière, mais juste en prenant soin de détailler tous les aspects. Ce qui en résulte ? Un monde incroyablement riche et prenant ! Il y a également tous ces personnages, chacun unique et différent. Fitz, évidemment, est le premier auquel on s'identifie, étant donné que toute l'histoire est racontée de son point de vue. C'est un jeune garçon un peu perdu, mal à l'aise dans cette cour où tout le monde le tient à l'écart et le regarde comme une bête curieuse. On ne peut qu'adhérer ! Il y a Burrich, un homme très bourru, avec des idées bien arrêtées, notamment sur le Vif. Sous sa carapace, on va s'apercevoir qu'il cache finalement un grand cœur. Ensuite, le prince Vérité. Sans conteste un de mes préférés. Il vient de se retrouver prince-servant, il a donc du travail et des devoirs par-dessus la tête, mais il trouve toujours un mot gentil à dire à Fitz lorsqu'il le croise. Puis Umbre, qui va rapidement devenir un mentor pour le jeune garçon. Plus ambivalent, plus secret, ce personnage a beaucoup à nous révéler ! Royal est un de ces personnages auquel j'adorerai venir coller une bonne paire de claque, tellement il est insupportable et bouffi de suffisance. J'adore le détester ! Toute une palette de personnages donc, et tous plus intéressants les uns que les autres !
Robin Hobb a ce talent et cette écriture poétique qui cadre si bien avec ce monde enchanté qu'elle décrit. Tout sonne juste, que du bon et de l'excellent. Il y a ces merveilleuses descriptions des paysages, si vivantes qu'on a l'impression de les voir s'épanouir devant nous. C'est magique et magnifique, je ne peux que vous recommander de vous jeter sur cette série !
Mais le seul point négatif que je vois n'est pas dû à Robin Hobb, mais aux éditeurs français. Pourquoi, mais POURQUOI se sont-ils crus obligés de découper les tomes originaux en plusieurs parties ? A l'origine, L'Assassin Royal est composé de deux cycles, plus un troisième qui devrait arriver le 29 octobre 2014. Ce n'est pas la seule série qui a souffert de ce découpage honteux. Pour plus de clarté, rendez-vous tout à la fin de l'article afin de voir le découpage originel. Mais surtout, LISEZ cette série !
Bonne lecture ! (Vous pouvez également lire la chronique d'une de mes partenaires préférées, j'ai nommé Bouchon ! AH AH, une convertie de plus !!)



Premier cycle de L'Assassin Royal

- Tome 1 : Assassin's Apprentice
(1) L'Apprenti Assassin.
- Tome 2 : Royal Assassin
(2) L'Assassin du Roi.
(3) La Nef du Crépuscule.
- Tome 3 : Assassin's Quest
(4) Le Poison de la Vengeance.
(5) La Voie Magique.
(6) La Reine Solitaire.

Deuxième cycle de L'Assassin Royal

- Tome 4 : Fool's Errand
(7) Le Prophète Blanc.
(8) La Secte Maudite.
- Tome 5 : Golden Fool
(9) Les Secrets de Castelcerf.
(10) Serments et Deuils.
- Tome 6 : Fool's Fate
(11) Le Dragon des Glaces.
(12) L'Homme Noir.
(13) Adieux et Retrouvailles.

Troisième cycle de L'Assassin Royal

- Tome 1 : The Fool's Assassin
(14) Le Fou et l'Assassin.
(15) La Fille de l'Assassin.

- Tome 2 : Fool's Quest
(16) En quête de vengeance.




Logo Livraddict

12 commentaires:

  1. j'ai entendu énormément parler de l'auteur. Un jour il faudra que je tente ses livres aussi.

    RépondreSupprimer
  2. Grâce à toi, j'ai appris quelque chose : Robin Hobb est une femme... Quelle ignorante je suis! Pourtant depuis le temps qu'on en entend parler...

    RépondreSupprimer
  3. Superbe chronique !! Je sais combien il est difficile de parler d'un livre qu'on a adoré à ce point, des années après notre première rencontre, et ben chapeau parce que le boulot est bien fait :P

    RépondreSupprimer
  4. Un moment que je ne suis pas passée, nouveau look superbe pour ce blog ! et pour Hobb, j'ai lu le 1... il y a déjà un moment, faudra que je continue un de ces 4 ... c'est de la bonne fantasy !

    RépondreSupprimer
  5. Cette saga me tente vraiment beaucoup! Mais une fois encore, le nombre de tomes a tendance à me freiner...

    RépondreSupprimer
  6. Je ne peux que plussoyer !
    Bon sang j'ai envie de me replonger dans cette saga.
    Elle m'a même inspiré le nom de mon blog. Dans l'Assassin Royal, les mots et la plume de l'auteur ont un tel pouvoir enchanteur, poétique et touchant que je ne lis plus les livres de la même manière. Comme dirait les anglais : un must have.

    RépondreSupprimer
  7. J'ai très envie de me plonger dans cette lecture !

    RépondreSupprimer
  8. Alors ça, ça fait partie des sagas que j'ai tellement hâte de commencer et tellement envie d'aimer... que je n'ose pas me lancer!! C'est bête je sais...

    RépondreSupprimer
  9. De très nombreuses heures d'excellentes lectures en perspective !

    RépondreSupprimer
  10. J'ai lu le premier tome, il y a quelques années et j'avais énormément aimé. Je n'ai jamais pris le temps de découvrir la suite de cette série mais ton enthousiasme me donne envie de m'y replonger.

    RépondreSupprimer
  11. J'adore cette saga!! <3
    Pour l'instant je n'ai lu que le 1er cycle mais je compte bien lire les autres!! Une superbe saga fantastique comme je les aime :)

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !