14/08/2017

Hugo de la nuit, de Bertrand Santini

Hugo de la nuit - Bertrand Santini


20 Avril 2016
Grasset Jeunesse
13.50 €






« L'oncle d'Hugo allait presser l'interrupteur de la lampe de chevet lorsque l'enfant le retint par la main.
- Attends... J'avais encore une question à te poser...
- Quoi donc ? sourit son oncle. -
Je me demandais... Tu penses qu'un mort, ça peut se déterrer tout seul ?
Son oncle écarquilla les yeux pour souligner l'absurdité de la question.
- « L'enfer est vide. Tous les démons sont parmi nous », dit-il dans un souffle.
- Qu'est-ce que ça veut dire ?
- C'est du Shakespeare et cela signifie que les vivants sont plus à craindre que les morts. Hugo fronça les sourcils d'un air dubitatif. - Et sur ce constat d'épouvante, conclut Oscar dans un large sourire, je te souhaite de beaux rêves !
D'un clic, il éteignit la lampe de chevet. Hugo entendit ses pas s'éloigner dans le noir. La porte se referma sans bruit. Maintenant, la nuit pouvait commencer... »




Cela faisait un moment que j'avais envie de craquer sur Hugo de la nuit : la faute à une couverture magnifique et à un résumé intrigant ! Le salon jeunesse de Montreuil a été l'occasion de céder et de pouvoir en plus rencontrer l'auteur.
Alors, Hugo de la nuit, de quoi ça parle exactement ? Hugo est un jeune garçon d'une douzaine d'années, et qui vit heureux avec ses célèbres parents, son chien et le personnel de la maison. Près de leur propriété se trouve un cimetière, et dont une substance attire la convoitise des puissants. La seule manière d'empêcher ces hommes de saisir le terrain et de tout détruire repose sur une fleur. Une petite fleure de rien de tout, mais rarissime... Les parents d'Hugo vont être pris à partis et, surtout, la nuit de son anniversaire, Hugo va mourir. Un début d'histoire très sombre, mais heureusement Bertrand Santini sait parfaitement mélanger l'horreur et l'humour ! Roman destiné à la jeunesse, Hugo de la nuit parle de la mort, de la trahison, des zombies et fantômes... Des sujets graves mais heureusement compensés par un humour salutaire ! La grande force d'Hugo de la nuit est d'abord son sujet, maîtrisé du début à la fin, mais surtout ses personnage, tous plus loufoques et intéressants les uns que les autres ! Hugo est un petit garçon perdu, qui ne sait pas ce qui lui arrive mais qui va faire face malgré tout ; les habitants du cimetière qu'il rencontre sont de tout âge et de toute époque, ce qui donne lieu très souvent à des situations cocasses !
Hugo de la nuit est un roman qui se lit beaucoup trop vite, grâce à une histoire originale et bien menée, des rebondissements, des personnages excellents, une atmosphère à la fois onirique et fantastique, de l'humour et de la noirceur...
L'ambiance m'a rappelée à la fois Tim Burton, pour le côté décalé, et Neil Gaiman notamment avec L'Étrange Vie de Nobody Owens. Hugo de la nuit m'a embarquée du début à la fin, je ne peux que le recommander vivement !






Chroniques en + : l'avis de Pluie de mots et I Believe in Pixie Dust !








Challenge 50 romans en 2016

26 commentaires:

  1. Tu fais bien de dire qu'il y a de l'humour, parce que le thème me paraissait vraiment glauque pour un jeunesse !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ça reste quand même très accessible :) !

      Supprimer
  2. bien tentée par la couverture aussi ... vous me tentez

    RépondreSupprimer
  3. J'étais déjà convaincue en commençant ma lecture de ton article, mais la mention Tim Burton à la fin a fini de me persuader :)

    RépondreSupprimer
  4. Ce roman est dans ma WL, j'ai hâte de le lire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu l'aimera autant que moi !

      Supprimer
  5. Il me tente carrément ! Et cette couverture rolala *.*

    RépondreSupprimer
  6. J'aime trop les univers de Tim Burton et Neil Gaiman pour ignorer ce roman ! Merci pour la tentation doublement forte :)

    RépondreSupprimer
  7. je ne connaissais pas mais pour le coup ça a l'air sympa !

    RépondreSupprimer
  8. Je veux le lire je veux le lire !!😍😍

    RépondreSupprimer
  9. Tim Burton et Neil Gaiman, le combo gagnant ! J'avais craqué sur Hugo de la nuit en voyant la couverture, et finalement je me suis retenue de l'acheter. Mais l'ambiance que tu décris, c'est vraiment tout ce que j'aime alors je vais le rajouter à ma wish list de ce pas <3

    RépondreSupprimer
  10. J'ia envie de le lire depuis hyper hyper longtemps ! Ta chronique n'arrange rien, évidemment :)

    RépondreSupprimer
  11. Je l'ai vu un peu partout sur la blogosphère, il me tente beaucoup !

    Je suis contente qu'il t'ait plu, j'ai hâte de voir ce que cela donnera avec moi ;)

    À bientôt Chess, bisous <3

    Sue-Ricette

    RépondreSupprimer
  12. C'est vrai que ce livre a une super jolie couverture. Il me fait bien envie en tout cas :)

    RépondreSupprimer
  13. Il m'intéresse beaucoup celui-ci, pour ses thèmes et pour son côté sombre mais fantasque!

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !