22/02/2016

City on fire, de Garth Risk Hallberg

City on fire

Garth Risk Hallberg



31 décembre 1976. New York se prépare pour le réveillon. Chez les Hamilton-Sweeney, Felicia accueille financiers et mondains tandis qu'à l'autre bout de la ville, dans le Lower East Side, Charlie, venu de Long Island, attend Sam pour assister à un concert punk. Mais Sam a un autre rendez-vous auquel elle tient plus que tout. Elle retrouvera Charlie dans quelques heures à la station de métro de la 72e Rue. À quelques encablures de là, dans Hell's Kitchen, Mercer Goodman tourne et retourne un délicat carton d'invitation. Et s'il se rendait à la réception des Hamilton-Sweeney pour retrouver Regan, cette sœur que William, en rupture avec sa famille, lui a toujours cachée ? Pourquoi ne pas saisir l'occasion d'en apprendre plus sur William, son amant, l'ancien leader du groupe punk Ex Post Facto ?
Bientôt, des coups de feu retentissent dans Central Park. Une ombre s'écroule dans la neige...
Qu'est-ce qui peut bien unir ces êtres – qui n'auraient jamais dû être amenés à se rencontrer – à un meurtre commis au cœur de Central Park ? Au sein de ce roman choral, leurs histoires s'entremêlent et nous entraînent dans les recoins les plus infimes de la ville.



J'ai énormément entendu parler de City on fire, et c'était une lecture que j'étais impatiente de commencer !
31 décembre 1976 : New York se prépare pour le réveillon. Chez les Hamilton-Sweeney, ce sont les financiers et mondains qui font la fête, tandis que dans le Lower East Side, Charlie attend une amie, Sam, pour assister à un concert punk. Mais Sam s'échappe à un autre rendez-vous auquel elle tient plus que tout. De son côté, Mercer Goodman s'interroge sur le fait d'aller à la réception des Hamilton-Sweeney pour rencontrer Regan, cette sœur que William, en rupture avec sa famille, lui a toujours cachée. Pourquoi ne pas saisir l'occasion d'en apprendre plus sur William, son amant, l'ancien leader du groupe punk Ex Post Facto ?
City on fire est le gros buzz littéraire de ce début d'année littéraire. Ce pavé fait énormément parler de lui : les éditions Plon ont acquis ce livre pour 2 millions de dollar, des droits cinématographiques ont été acquis ainsi que des publications dans 15 différentes langues. Pour un premier roman, ce n'est pas rien ! Surtout que les critiques se déchaînent et n'hésitent pas à qualifier ce roman d' « éblouissant » et de « novateur » ! La question est bien sûr de savoir si City on fire et Garth Risk Hallberg méritent ces critiques plus qu'élogieuses.
Je dois dire pour commencer que City on fire m'a tenu quelques jours : ce gros pavé nécessite des heures intensives de lectures ! Lorsque j'ai eu enfin fini ce livre, je dois avouer avoir apprécié ma lecture, tout en restant parfois déroutée ou perdue dans la multitude de personnages. Garth Risk Hallberg a écrit un premier roman pour le moins dense, foisonnant, très fouillé et vraiment très abouti. Pour moi, City on fire ne mérite pas non plus forcément d'être porté aux nus de cette façon, mais je reconnais que c'est un ouvrage de grande qualité, peu de premiers romans (ou même de romans tout court) sont aussi maîtrisés.
City on fire nous plonge dans la vie de plusieurs personnages, tous plus intéressants et fouillés les uns que les autres, dans une atmosphère sombre et crépusculaire. Musique, culture, politique, économie, enquête policière... Il y a de quoi faire, et on ne peut pas dire qu'on s'ennuie, tant il y a de choses à comprendre et à débusquer !
Donc un livre que je suis très heureuse d'avoir pu découvrir, j'espère que City on fire vous plaira également !



Chronique en + : l'avis de Bettie Rose Books !




Challenge : 50 romans en 2016

39 commentaires:

  1. je ne connaissais pas du tout mais bon après je ne sais pas trop...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très particulier, c'est vrai ;) !

      Supprimer
  2. J'ai vu un mini reportage dessus à la télé. Ce n'est pas forcément le genre qui m'intéresse mais bon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ce livre, il vaut mieux être prêt, sinon ça risque de moins bien passer ;)

      Supprimer
  3. J'avoue qu'il ne me tente pas trop.. Je passe mon chemin pour celui-ci..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que pour celui-ci, il vaut mieux être tentée, sinon ca ne le ferait pas je pense ;) !

      Supprimer
  4. Il m'attend sagement sur ma table de nuit mais comme je papillonne pas mal en ce moment, je n'ose pas me plonger dans ce gros pavé (dit-elle en venant de renfermer les 1200 pages du tome 4 d'Outlander...) Mais il m'intrigue toujours autant et il va falloir que je m'y mette ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même si je n'aime pas ce terme, il est peut-être plus "facile" de se plonger dans Outlander... Mais tu me dira si tu tente :) !

      Supprimer
    2. C'est sur, c'était surtout pour faire la comparaison dans le nombre de page ;) Et oui, c'est plus facile quand tu sais déjà à quoi t'attendre (au bout du 4eme tome heureusement d'ailleurs ! ^^) Mais je vais le tenter quand même, je ne sais juste pas quand :)

      Supprimer
    3. C'est vrai que c'est deux gros pavés tout les deux ^^ ! Tu me retiendra au courant si tu tentes celui-ci :)

      Supprimer
  5. C'est un livre qui a l'air vraiment très travaillé mais je ne suis pas sur d'être le public adapté pour réellement savourer ce livre... A voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sinon, si tu veux y jeter un coup d’œil, je peux aussi te le prêter comme je l'ai proposé à La tête dans les livres ;) !

      Supprimer
  6. Hou HOU, un p'tit tour dans la grosse pomme.. . why not ? @ Bientôt, Grybouille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une visite qui te plaira j'espère :) !

      Supprimer
  7. Ah c'est sûr qu'on en a entendu parler de ce roman! Je serais curieuse de le lire un jour mais je ne pense pas me jeter dessus même si ce que tu dis me rassures :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ça te tente, je peux aussi te le prêter ;)

      Supprimer
  8. J'en ai pas mal entendu parler et j'hésite pas mal à l'acheter mais j'ai tendance à me méfier de toute cette pub...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que trop de pubs et de critiques élogieuses peuvent parfois freiner... Mais malgré tout, ce livre a pas mal de qualités :) !

      Supprimer
    2. Je le prendrai alors...bon j'ai plein de trucs à lire, disons que je le met sur la liste et que je pourrai surement le caser quand il sortira en poche XD

      Supprimer
    3. Le poche est peut-être moins risqué en effet ;) ! Tu me retiendra au courant !

      Supprimer
  9. Je ne connaissais pas ! Tu dis que c'est super connue alors je dois être complètement à la rue sur ce coup... oups ! ^^

    et ça m'intrigue pas mal... ça a l'air d'être une belle et complexe expérience de lecture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment très intéressant, à tenter :) !

      Supprimer
  10. Ta chronique met en avant l'univers dense et fouillé du livre, deux éléments que j'apprécie énormément dans un roman. Tu me l'as vendu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il ne te décevra pas ;) !

      Supprimer
  11. J'ai le même ressenti que toi pour cette lecture. Il m'a fallu attendre la dernière page pour savoir si je l'avais aimée tant elle est dense et les personnages parfois déroutants. Mais oui, je l'ai aimée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça ! On a la même opinion (pour une fois ^^)

      Supprimer
    2. Comment ça, pour une fois! Tu es tombée sur la tête? Une attaque des Dieux? Nan parce qu'en général, s'il y a un point sur lequel on est d'accord, ce sont nos lectures. Dieux-de-tous-les-trucs, sortez de ce corps! lol

      Supprimer
    3. Je suis toujours en colère contre toi pour Matthew ;)

      Supprimer
  12. Je suis tentée et perplexe à la fois.
    Tentée par les éloges vus, perplexe à cause de ces éloges (et le fait que ça soit une immense brique... s'il ne me plait pas, c'est la misère :-))
    Bref, je suis contente de lire ton avis. Il tempère quand même un peu la vague de "hourra", mais encourage quand même la découverte.

    Est-ce que tu t'es "ennuyée" parfois? Des longueurs??
    Ou juste la foulitude de persos qui nous fait un peu patauger parfois?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi, c'est indubitablement un livre qu'il faut tenter. Après, la taille du livre + son coût, il vaut peut-être mieux l'emprunter.
      Sinon pas d'ennuis de mon côté, juste un petit effort de mémoire à faire pour me rappeler tout les personnages et tout ce qu'il leur arrive ;)

      Supprimer
    2. Ok. C'est bon à savoir. De fait, soit je le note et j'attends la version poche (puis ça évite de l'acheter sur un coup de tête), ou alors je vais voir son prix en epub. (rhaa mais j'aime bien le papier :-))
      Merci de ton avis!

      Supprimer
    3. Je suis amoureuse du papier également. Mais si tu est équipée en numérique, je te conseille NetGalley, c'est là que j'ai pas mal de SP :)

      Supprimer
  13. J'avoue être passée un peu à côté de ce buzz littéraire, ou alors j'étais encore dans ma grotte à ce moment-là...? Mais grâce à toi me voilà au top niveau, merci :)

    RépondreSupprimer
  14. Je l'ai acheté ya deux semaines je crois, sur un coup de tête. en sortant de ma librairie, je n'avais qu'une hâte: le commencer. Et, arrivé chez moi, seule face à ce pavé... et bah...je n'ai pas osé me lancer, et me suis toujours pas lancée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les coups de tête et les hésitations, je connais aussi. Faut dire que ce livre est plutôt imposant, mais j'ai passée un bon moment avec. N'hésite pas à me redire si tu te lances ;) !

      Supprimer
  15. Pareil pour moi... J'ai été déroutée par la multitude de personnages...
    Je l'ai lu en décembre et n'ai toujours pas publié ma chronique... Je sens que je vais avoir du mal à en parler...

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !