11/04/2015

Orphan Black - Saison 1 (Space, BBC)

Fiche technique

Créée par Graeme Manson, John Fawcett (2013)
Nationalité : Américaine, canadienne
Genre : Science-fiction, Thriller
Statut : en production
Format : 42 minutes


Synopsis



Sarah, une marginale orpheline éduquée dans la rue, revient à Toronto après avoir disparu pendant 10 mois.
À la gare, elle est témoin du suicide d'une femme qui lui ressemble beaucoup, et décide de prendre son identité. Elle va alors se frotter à un univers mystérieux, et se rendre compte que les deux femmes sont toutes deux des clones, qu'il en existe d'autres, et qu'un assassin essaie de les tuer, une à une, pendant qu'une organisation essaie de surveiller ces clones, mais pour en faire quoi ?

Distribution

Tatiana Maslany : Sarah / Beth / Katja / Allison / Cosima / Helena / Rachel
Jordan Gavaris : Felix, frère adoptif de Sarah
Dylan Bruce : Paul, petit-ami de Beth
Kevin Hanchard : Arthur « Art » Bell, détective
Michael Mando : Vic, ex petit-ami de Sarah
Maria Doyle Kennedy : Siobhan Sadler, (surnommée Mme. S), mère adoptive de Sarah et Felix

Épisodes

Saison 1
Épisode 1 : Sélection naturelle (Natural Selection)
Épisode 2 : Instinct (Instinct)
Épisode 3 : De la variation à l'état de nature (Variation Under Nature)
Épisode 4 : Le Lien (Effects of External Conditions)
Épisode 5 : Conditions d'existence (Conditions of Existence)
Épisode 6 : Questions en suspens (Variations Under Domestication)
Épisode 7 : L'Évolution auto-contrôlée (Parts Developed in an Unusual Manner)
Épisode 8 : Une ressemblance troublante (Entangled Bank)
Épisode 9 : Sélection inconsciente (Unconscious Selection)
Épisode 10 : Une quantité infinie de belles formes (Endless Forms Most Beautiful)


Mon avis

Cela fait déjà quelques années que je connais de vue Orphan Black, sans jamais avoir sauté le pas. Pas assez de temps, trop de choses à regarder... Je me suis finalement décidée à faire de la place dans mon planning pour cette série. En l'espace de quelques jours, j'ai dévorée la première saison et j'ai dû me retenir pour ne pas commencer aussitôt la saison 2. Un peu de contrôle, que diable ! Et comme ça, je peux écrire mon avis tranquillement mon avis sur la saison 1 avant d'avoir des images de la saison 2.
Donc, concrètement, de quoi parle Orphan Black ? Sarah Manning est une jeune paumée qui revient à Toronto après une absence de 10 mois. Mais à la gare, elle assiste au suicide d'une femme, qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau. Elle décide sur une impulsion de voler le sac de la jeune femme puis d'aller chez elle, pour voir si elle peut voler quelque chose. De fil en aiguille, elle décide d'endosser la peau de la suicidée, appelée Elizabeth Childs. Malgré l'apparence parfaite de la vie de la jeune femme, Sarah va découvrir que non seulement Beth était flic, mais qu'elle était aussi sur la sellette à cause d'un tir, apparemment en légitime défense. Suite aux suspicions du partenaire de Beth, Art, Sarah va tout faire pour donner le change en tant qu'officier de police. Mais elle va mettre le doigt dans un engrenage qui la dépasse : Sarah va très vite découvrir qu'elle n'a pas affaire qu'à une seule personne qui lui ressemble. Il y a Alison, la soccer mom, mère de famille en banlieue ; il y a Cosima, la scientist, chargée de découvrir leur mystère génétique ; et il y a également Helena, qui semble pour le moins dérangée. Sarah va rencontrer Alison et Cosima, qui vont lui dévoiler la vérité, ou tout du moins une partie : elles sont des clones, et quelqu'un s'obstine à les tuer toutes une par une.
Sarah va d'abord s'intéresser à elle, à sa fille Kira et à son frère adoptif Felix. Son idée est de réunir assez

d'argent pour pouvoir fuir tous les trois, loin de cette vie et de Mme S, leur mère adoptive. Mais au fil du temps, la gamine perdue et marginale va faire place à une adulte qui s'assume. Elle va s'attacher davantage aux personnes qui l'entoure, et accepter d'aider Alison et Cosima, pour en savoir plus et parce qu'elle tient à elles. Sarah va connaître une réelle évolution rien que dans cette première saison, et elle va s'avérer très différence de ce qu'elle était au début. On va suivre principalement Sarah, mais les autres clones et les personnages secondaires sont également très bien développés. Alison et Cosima sont attachantes et intéressantes chacune à leur façon, Helena a ce gros grain de folie qu'on ne peut s'empêcher d'apprécier. Paul, le petit ami de Beth a un passé qu'on connait encore assez peu, mais surtout un énorme potentiel de sexitude, Kira est une petite fille normale et adorable mais on est en droit de se demander si son rôle ne va pas devenir plus important par la suite. Et Felix, qu'on voir d'abord un peu comme le stéréotype du gay va se révéler beaucoup plus drôle et intéressant que ça.En commençant à écrire mon avis sur cette première saison d'Orphan Black, je me suis demandée si j'allais le dévoiler cette intrigue des clones. Et en y réfléchissant bien, je me suis rendue compte que ça ne servait à rien de la cacher : il suffit de lire deux lignes de n'importe quel résumé pour qu'on le sache déjà. Et honnêtement, même si toute l'intrigue ou presque repose sur cette histoire de clonage, ce n'est que le point de départ : la vraie histoire commence ensuite ? Qui, quoi, comment, pourquoi ? Que des questions, et assez peu de réponses. Même si certains détails sortent de l'ombre au fur et à mesure de la saison, on reste quand même sur le fil, à hésiter entre plusieurs possibilités, à s'interroger sans cesse, et on n'a pas toutes les cartes en main à la fin. Orphan Black nous propose une bonne dose d'émotions, mais surtout une intrigue qui tient la route. On part d'un postulat SF assez classique : le clonage et autres modifications génétiques, mais qui sont extrêmement bien utilisés. Avec toutes ces modifications au niveau de l'ADN, on s'attend à de mauvaises surprises, qui apportent une dose de drame à la série. Donc, une intrigue assez « classique », mais qui se révèle malgré tout assez innovante pour nous faire plaisir et nous accrocher de plus belle à chaque épisode !
Orphan Black est une série vraiment addictive, j'ai fini cette dizaine d'épisodes en quelques jours à peine,
et pourtant je me suis retenue ! C'est définitivement une de ces bonnes surprises que l'on regrette de ne pas avoir connue plus tôt. Mais le grand point positif, outre une histoire intéressante, est la prestation de Tatiana Maslany. Elle ne va pas jouer un seul rôle, celui de Sarah, elle va jouer le rôle de tous les clones, autrement dit au minimum quatre rôles ! C'est déjà une prouesse de jouer un seul personnage aussi intéressant, mais de changer de personnalités à chaque fois sans jamais faillir, c'est vraiment du haut niveau ! Particulièrement lors des scènes où les clones sont ensembles, ce qui donne vraiment une vision particulière lorsqu'on est au courant. Mais les autres acteurs ne sont pas en reste : avoir déjà affaire à une actrice jouant plusieurs rôles, il faut s'adapter, mais surtout lorsque il y a plusieurs clones ensemble, il faut arriver à gérer toutes les personnalités et l'aspect pratique qui consiste à interagir avec du vide, pour que la prestation de Tatiana Maslany soit ensuite rajouté numériquement. Bref, un jeu formidable de la part de tous les acteurs !
Le point positif maintenant que j'ai vu et écrit mon avis sur la première saison d'Orphan Black, c'est que la deuxième saison m'attend bien tranquillement et aussi que la saison 3 ne devrait pas tarder, vu qu'elle est diffusée à partir du 18 avril 2015 !
Si vous ne connaissez pas encore cette série, je vous la conseille !

13 commentaires:

  1. Tatiana Maslany joue terriblement bien : j'ai lu qu'elle s'aidait de playlists musicales pour entrer dans ses personnages. Les secondaires ne sont pas en reste :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je ne savais pas pour la musique, ca m'intéresse :D !

      Supprimer
  2. (Je viens de faire un commentaire super long, et ton blog me l'a bouffé quand j'ai cliqué sur aperçu avant de publier. Snif :'( )

    Orphan Black, c'est LA série qu'il faut voir, et ensuite garder dans ses tablettes à jamais.

    Accroche toi à tes rideaux pour la saison 2, prévois un marathon pour la voir jusqu'au bout sans interruption entre 2 épisodes (t'façons tu ne pourras pas faire autrement, meuhaha) : si on a eu de belles révélations sur la S1, dans la 2, c'est pire !

    PS : la diffusion de la 3 le 18.04, c'est la date US non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah Blogger déconne parfois... J'ai hâte de me mettre à la saison 2, mais je vais regarder peut-être autre chose avant, histoire de savourer encore plus ;)
      La diffusion de la 3, je parlais bien de la date US, je suis le rythme de parution d'origine (la France a troooooop de retard !)

      Supprimer
  3. Il faudrait peut etre que je tente. Je connais lenom mais je n'ai jamais tenté. A voir le premier épisode alors !

    RépondreSupprimer
  4. C'est une série que j'ai très envie de découvrir! Un bon rappel à ma mémoire que ton post!

    RépondreSupprimer
  5. J'aime passer par ici, j'en ressors toujours regonflée à bloc de projets à réaliser ; romans où séries à découvrir, merci :)

    RépondreSupprimer
  6. Et bien je ne connaissais pas du tout (enfin que de nom), mais tu me donnes bien envie de la découvrir! Merci pour la découverte (juste dommage qu'on n'ait pas plus de temps) :)

    RépondreSupprimer
  7. J'ai vue cette série il y à quand même pas mal de temps et je me souvient avoir adoré tellement elle est addictive et bizarre !

    RépondreSupprimer
  8. Je viens de finir de regarder la deuxième saison ! et j'ai beaucoup aimé, une actrice étonnante dans tous ses rôles une sacré prouesse ! La fin de la saison 2 est étonnante aussi.. dans l'attente de la troisième !!!

    RépondreSupprimer
  9. J'aime beaucoup aussi. J'ai trouvé la saison 2 un peu en dessous, mais peut-être parce que l'effet nouveauté était passé ?

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !