23/01/2023

Une odeur de gingembre, de Oswald Wynd



Une odeur de gingembre - Oswald Wynd





Table Ronde - Folio
15 Octobre 2015 - 15 Juin 2006
14,00 € - 10,20€




En 1903, Mary Mackenzie embarque pour la Chine où elle doit épouser Richard Collinsgsworth, l'attaché militaire britannique auquel elle a été promise. Fascinée par la vie de Pékin au lendemain de la Révolte des Boxers, Mary affiche une curiosité d'esprit rapidement désapprouvée par la communauté des européens.
À travers son journal intime, entrecoupé des lettres qu'elle adresse à sa mère restée au pays ou à sa meilleure amie, l'on découvre le passionnant récit de sa survie dans une culture totalement étrangère, à laquelle elle réussira à s'intégrer grâce à son courage et à son intelligence.





Une odeur de gingembre est un livre que j'ai découvert au travail, je m'y suis plongé avec curiosité !
En 1903, Mary Mackenzie est une jeune femme d'une vingtaine d'années. Elle embarque pour la Chine, où elle doit retrouver son fiancé, Richard Collingsworth, un attaché militaire britannique.
Mary Mackenzie est une jeune femme extrêmement naïve sur certains points – notamment à cause de la façon dont elle a été éduquée – et extrêmement en avance sur d'autres. Elle va énormément s'intéresser à son nouveau pays, encore marqué par la Révolte des Boxers, et sa curiosité et son allant est rapidement désapprouvé par la communauté européenne dans laquelle elle vit.
Je ne dévoilerai pas le reste de l'intrigue car c'est essentiel à découvrir par soi-même, mais le reste de la vie de Mary Mackenzie est passionnante, surtout qu'on va la suivre en tant que jeune adulte jusqu'à un âge avancé. Et nous allons découvrir tout cela grâce à son journal intime. Car Une odeur de gingembre est un roman raconté uniquement sous la forme d'un journal privé, émaillé de quelques lettres écrites par Mary à l'attention de sa mère ou de ses amies.



A travers le point de vue de Mary, une jeune femme occidentale, c'est quarante ans d'histoire nippone que nous découvrons. La fin de l'ère Meiji, le système industriel occidental qui s'installe avec la politique expansionniste, pour finir avec la Seconde Guerre Mondiale... Mary est loin de la société dans laquelle elle a grandi, elle doit s'adapter et survivre à un pays totalement différent du sien. Le point commun est toujours la place réservée aux femmes, qui sont subordonnées aux hommes et doivent rester cloisonner dans la sphère familiale.
C'est donc une excellente lecture, et je recommande vivement Une odeur de gingembre !








Chronique en + : l'avis de Les Lectures de Cannetille !

7 commentaires:

  1. Merci, je ne connaissais pas mais j'adore ce genre d'histoire avec une héroïne en avance sur son temps, d'autant que le contexte géographique et historique m'interesse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que cette lecture te plaira si jamais tu te lances :) !

      Supprimer
  2. Je suis une telle nouille en histoire chinoise (et en jeu de mots) que cette lecture pourrait être un bon moyen de mettre un peu le pied dedans. Merci pour ce partage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serais curieuse d'avoir ton avis dessus !

      Supprimer
    2. Sans faute ! Je me note le titre et si je le trouve au détour d'une virée dans ma librairie d'occasion préférée je fonce !

      Supprimer
    3. Super ♥ ! Et bonne virée dans ta librairie d'occasion ;) !

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup les romans historiques mais j'en lis rarement je devrais m'y mettre plus.

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !