20/08/2017

La tanche, de Inge Schilperoord

La tanche - Inge Schilperoord



Belfond
17 Août 2017
21.00 €








Dans un village de la banlieue d'Amsterdam, au bord de la mer, de nos jours.
Jonathan, la trentaine, sort de prison. Dans le bus qui l'emmène chez sa mère, il se répète ce que le psychologue lui a enseigné : s'il organise rigoureusement ses journées, il sera un homme meilleur.
Jonathan se le promet : il va s'occuper de sa mère, faible, asthmatique, retourner travailler à l'usine de poissons, promener le chien, aller à la pêche. Il restera seul, il ne parlera à personne, il va s'occuper les mains, l'esprit, tout pour ne pas replonger.
Car Jonathan est un pédophile. Il est sorti de prison, faute de preuves.




Merci à Belfond !
Jonathan vient tout juste de prison et a été libéré faute de preuve. Dans une affaire de pédophilie... Malgré le risque et les taux de récidive, l'affaire n'a pas pu aller jusqu'à une condamnation ou une innocence définitive. Alors, Jonathan se convainc qu'à travers un planning établi et rigoureux, il sera quelqu'un de meilleur, à l'abri de ses pulsions. Alors, il va s'occuper de sa mère, sortir promener le chien, aller à la pêche, travailler à l'usine de poissons. S'occuper pour ne pas réfléchir. On ne découvre qu'au fur et à mesure qu'il a été inculpé de pédophilie, et plus que tout, il ne veut pas retourner en prison et rendre sa mère fière. C'est pourquoi il s'oblige à une auto-discipline sévère.
Seulement voilà, dans la maison voisine, il y a une femme célibataire qui travaille tard, et qui a une petite fille... Une petite fille très curieuse, qui s'intéresse aux animaux, qui se sent seule.
La Tanche est un récit qui m'intéressait, mais dont j'appréhendais également la lecture. Ce n'est jamais facile d'écrire un roman traitant de pédophilie, sans tomber dans le gore ou le malsain inutile. On assiste aux tourments intérieurs de Jonathan, qui tente de se raccrocher à tout pour guérir, que ce soit à travers le travail ou les loisirs, mais aussi grâce aux travaux de méditations et aux manuels donnés par son psy. Mais lorsque la petite fille se rapproche de lui, attirée comme lui par les animaux et la nature, Jonathan commence à perdre pied, et Inge Schilperoord décrit avec beaucoup d'habilité les tourments subit par l'homme. C'est un sujet rebutant, il est difficile d'avoir de l'empathie Jonathan, mais on ne peut qu'être pris de pitié en le voyant subir les émotions et les pulsions qui le submerge. Malgré tout, et c'est très fort, Inge Schilperoord parvient à nous faire comprendre Jonathan, et même à avoir de la sympathie pour lui.
La Tanche est donc un roman dur, avec un sujet difficile, qui ne peut que soulever des émotions. Qu'elles soient bonnes ou mauvaises !






Grâce à Belfond, j'ai eu également l'opportunité de rencontrer Inge Schilperoord, qui m'a livrée quelques informations.

Inge Schilperoord est une psychologue judiciaire, et travaille notamment avec les personnes accusées de crimes. Elle est aujourd'hui free-lance, partageant son temps entre son travail, l'écriture et sa vie privée.
C'est de cette façon qu'elle a eu l'idée de départ pour La Tanche : son histoire a été inspiré par un homme réel. Un homme qui était en conflit entre deux personnalités, très timide, très renfermé... Même si le personnage principal du roman s'inspire de lui, le traitement effectué dans l'histoire s'en éloigne ensuite considérablement !

La Tanche était au départ une petite histoire, davantage du format nouvelle que roman. Mais suite à l'avis de plusieurs personnes, cela s'est modifié peu à peu. L'écriture a demandé plusieurs années, mais le résultat est là ! Ce fut un très long processus, qui a demandé énormément d'effort, mais qui s'avère payant.

Inge Schilperoord travaille actuellement sur un second roman, qui aura un lien avec son travail. Cependant, il sera quand même très différent de son premier, évidemment !

Merci à Inge Schilperoord et à Belfond pour cet entretien.

26 commentaires:

  1. Tu me donnes vraiment envie de découvrir ce livre et cette auteur! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente d'avoir éveillé ta curiosité !

      Supprimer
  2. Oula la couverture est moche x((
    Par contre le résumé m'intrigue.
    Et ton avis me donne envie de le lire pour voir ce que ça donne!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adhère à la couverture pour ma part, parce qu'elle fait référence à un détail du roman.
      Sinon, je serais curieuse d'avoir ton avis sur celui-ci !

      Supprimer
    2. Je comprends, mais je ne la trouve pas belle quand même, j'aurais utilisé les poissons autrement ;)
      Si je tombe dessus je pense vraiment craquer ^^

      Supprimer
  3. Hummm j'avoue que le sujet ne me tente pas des masses!

    RépondreSupprimer
  4. c'est vrai que ce n'est pas un sujet très simple

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais très bien traité ici, je trouve !

      Supprimer
  5. Ça peut être un roman intéressant, il a l'air bien traité et c'est le plus important car sinon cela peut vite tomber dans le sordide...
    Je retiens le titre !

    RépondreSupprimer
  6. Il doit être particulièrement déstabilisant puisque la façon dont il est écrit ne peut que te faire prendre pitié pour ce personnage, tout en trouvant ses pulsions particulièrement atroces.

    RépondreSupprimer
  7. C'est chouette d'avoir eu l'opportunité de rencontrer l'autrice !
    Ce livre m'a l'air hyper intéressant, mais très honnêtement, je ne suis pas sûre d'arriver à le lire... Depuis que ma fille est née, j'ai beaucoup de mal avec les textes qui parlent de ce genre de sujets...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends tout à fait ! Il y a des sujets qui touchent plus particulièrement, surtout quand cela touche les enfants.

      Supprimer
  8. Merci pour cette découverte, je note ce livre dans ma mémoire. J'aurais sûrement pas mal d'appréhension pendant ma lecture mais le résumé et ton avis me donnent très envie de découvrir ce livre fort et qui peut être sujet à des controverses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un livre fort, effectivement. Mais c'est un sujet difficile à appréhender qui a été bien traité ici.

      Supprimer
  9. Ce sujet n'est vraiment pas pour moi ! Mais t'inquiète, je me rattraperai deux fois plus avec d'autres de tes diverses et multiples tentations ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Diable, tu résiste beaucoup aujourd'hui !

      Supprimer
  10. Oouah ça c'est du livre dur ! Je sais pas si j'arriverai à le lire, mais c'est vraiment chouette que l'auteure arrive à nous donner de l'empathie pour un personnage comme ça ! Merci de la découverte en tous cas ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, toujours ravie de faire découvrir des livres :) !

      Supprimer
  11. Je viens de le terminer.
    Très beau livre
    En dehors de la très belle écriture, l'auteur nous dévoile l'être humain qui souffre , derrière ce que, par facilité
    et pour sa tranquillité ,le commun des mortels appèle " un monstre ".

    RépondreSupprimer
  12. je me le note car tu m'as donné envie de le lire mais je ne sais pas si j'oserai sauter le pas sur un thème comme celui là....

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !