04/08/2015

Sense8 – Saison 1 (Netflix)


Fiche technique


Créée par Lana et Andy Wachowski et Joseph Michael Straczynski
Nationalité : Etats-Unis
Genre : science-fiction
Musique : Johnny Klimek
Décors : Hugh Bateup
Costumes : Lindsay Pugh
Chaîne d'origine : Netflix


Synopsis


Une femme seule dans une ruine d'église, puis l'apparition d'hommes lui parlant jusqu'au coup de feu, son décès et un moment hors du temps mêlant irrévocablement huit individus jusque-là ordinaires.
Éparpillés aux quatre coins du monde, leurs vies et leurs secrets s'entremêlent. Ils courent un grand danger, celui de se faire attraper par une organisation qui veut les capturer, les tuer ou faire d'eux des cobayes.
Aussi les huit individus cherchent à savoir ce que ce bouleversement pourrait entraîner sur la planète des hommes.


Distribution



Naveen Andrews
: Jonas Maliki
Jamie Clayton : Nomi Marks
Brian J. Smith : Will Gorsky

Tuppence Middleton : Riley Blue
Aml Ameen : Capheus
Bae Doona : Sun Bak
Miguel Ángel Silvestre : Lito Rodriguez
Tena Desae : Kala Dandekar
Max Riemelt : Wolfgang Bogdanow
Freema Agyeman : Amanita

Alfonso Herrera
: Hernando


Épisodes

Saison 1
1- Résonance limbique (Limbic Resonance)
2- Nous sommes unis (I Am Also A We)
3- Les paris sont sur le sac d'os Smart Money's on the Skinny Bitch
4- What's Going On ?
5- L'art c'est comme une religion (Art is Like Religion)
6- Le Démon (Demons)
7- Élémentaire, mon cher Watson (WWN Double-D ?)
8- Nous serons tous jugés à la valeur de notre cœur (We Will All Be Judged by the Courage of Our Hearts)
9- La mort ne nous laisse pas dire au revoir (Death Doesn't Let You Say Goodbye)
10- Qu'est-ce qu'être humain ? (What is Human ?)
11- Fais demi-tour et change l'avenir (Just Turn the Wheel and the Future Changes)
12- Je ne peux pas l'abandonner (I Can't Leave Her)

Secrets de tournage

Des stars locales au générique ?
Avant de rejoindre la distribution de Sense8, Miguel Angel Silvestre (Lito), Doona Bae (Sun), Tina Desai (Kala) et Max Riemelt (Wolfgang) ont fait l'essentiel de leur carrière dans leur pays d'origine. En l'occurrence l'Espagne, la Corée du Sud, l'Inde et l'Allemagne. Doona Bae, comme Tuppence Middleton (Riley) n'en est toutefois pas à sa première collaboration avec Lana et Andy Wachowski : elles ont toutes les deux joué dans Jupiter Ascending. Bae est aussi apparue dans un autre film du duo : Cloud Atlas.

Une saison 1 à la durée allongée
Au départ, la première saison de Sense8 devait durer 10 épisodes : c'est en tout cas ce que Netflix avait commandé pour lancer l'histoire des Sensates. Mais en tournant tout autour du monde (l'équipe a parcouru plus de 160 000 kilomètres en avion... soit quatre fois le tour de la Terre), ces derniers se sont retrouvés avec beaucoup plus de matière exploitable que prévu. Et voici comment la commande a été rallongée à 12 épisodes. Le premier, qui devait originellement durer 105 minutes, a cependant été ramené à 70 minutes.

Un dispositif de réalisation à part
Au lieu de mobiliser une personne pour réaliser tous les épisodes de la saison 1, les producteurs de

Sense8 ont décidé d'engager plusieurs metteurs en scène pour filmer les séquences situées dans chaque pays. Si les Wachowski se sont chargés des scènes qui se déroulent en Californie, James McTeigue tournait à Mexico, Reykjavik à Mumbai pendant que Dan Glass faisait la même chose à Seoul. De son côté, Tom Tykwer opérait à Berlin et Nairobi. Tous ces réalisateurs connaissent bien les Wachowski. Avant de participer à Sense8, McTeigue a réalisé V pour Vendetta, produit par le duo. Tykwer était, lui, le co-réalisateur de Cloud Atlas avec les Wachowski. Dan Glass, enfin, a travaillé sur Speed Racer et la trilogie Matrix : il était en charge des effets spéciaux.


Les Wachowski et Straczynski, une histoire d'amitié

Avant d'être les créateurs de Sense8, les réalisateurs de Matrix et le créateur de Babylon 5 sont des amis. Tous les trois se sont rencontrés bien avant la création de la série de Netflix. C'est cependant en commençant à développer ce projet qu'ils ont trouvé l'occasion de travailler ensemble. Dans plusieurs entretiens, les Wachowski expliquent qu'ils partagent avec J. Michael Straczynski le même amour de la fiction de genre et qu'ils avaient envie de s'appuyer sur ses connaissances de la production télé. Outre Babylon 5, Straczynski a travaillé sur les séries 2267, Ultime Croisade et Jeremiah.


Mon avis

Je pense que la plupart d'entre vous sont familiers avec le nom de Wachowski. C'est à eux que l'on doit par exemple Matrix, Cloud Atlas ou Jupiter, les plus connus. Au départ Larry et Andy Wachowski, c'est devenu maintenant Andy et Lana Wachowski, suite au changement d'identité de genre de Larry.
Après plusieurs succès, plusieurs films passés inaperçus, les Wachowski se sont lancés dans un nouveau projet : Sense8. Série diffusé sur Netflix, il y a eu énormément de débat avant sa parution. Alors, est-ce un pari gagnant ou non ?

Sense8 démarre sur le suicide d'une femme. Sa mort va connecter huit individus, éparpillés aux quatre coins du monde. Suite à cela, ils vont pouvoir partager émotions, idées, expérience sensorielle, mais surtout intervenir dans chacune des autres réalités. Seulement voilà, ils ne sont pas les seuls à disposer de cette capacité. Une personne va tenter de les aider, mais une organisation semble avoir des projets plus malveillants à leur encontre. Et sinon, qui sont ces huit personnages principaux ? Il y a Nomi Marks (une femme trans, blogueuse et hackeuse, de San Francisco), Will Gorsky (policier de Chicago), Riley Blue (une DJ de Londres originaire de Reykjavík), Capheus (conducteur de matatu à Nairobi et cherchant à gagner de l'argent pour soigner sa mère), Sun Bak (travaille pour son père, un puissant homme d'affaires à Séoul et pratique le kickboxing), Lito Rodriguez (un célèbre acteur vivant à Mexico, dissimulant son homosexualité), Kala Dandekar (une pharmacienne de Mumbai, fiancée à un homme qu'elle n'apprécie pas) et Wolfgang Bogdanow (un cambrioleur résidant à Berlin, à l'histoire familiale complexe). Huit personnes totalement différentes, à différents endroits du globe, capable de se voir comme s'ils étaient juste l'un à côté de l'autre... Évidemment, une expérience qui va les terrifier, les rebuter au début, ils vont avoir énormément de mal à admettre la réalité de cette nouvelle vie. Surtout lorsqu'il faut ajouter à cela qu'ils semblent poursuivis par une entité bien déterminés à les capturer, les tuer ou les transformer en cobaye ! Face à cette menace, ils vont d'abord essayer de comprendre ce qu'il leur arrive, avant de s'unir face à cette menace. Les Wachowski ont toujours défrayés la chronique : Matrix a été un énorme succès, on a eu certains reproches à faire à Jupiter ou Cloud Atlas... Mais ils n'ont jamais laissés indifférent ! Sense8 ne déroge pas à la règle et commence à bien faire couler l'encre. Le format de série est beaucoup plus adapté, la possibilité de développer le récit est plus importante, on peut dire davantage en 12 heures qu'en 2. Ils ont alors la chance de prendre leur temps, de bien développer les histoires et les personnages. Certes, il y a beaucoup à dire, beaucoup à retenir et à assimiler mais, de la même manière que pour The Leftovers, on peine un peu les deux ou trois premiers épisodes, avant d'être embarqués. Donc un début un peu difficile peut-être, mais pour une série qui vaut définitivement le coup ! Plus qu'une série de science-fiction, c'est une série sur l'Humain. Huit individus sont connectés ensemble, mais c'est avant tout leur vie et leur environnement qui prime. On va rencontrer le sexisme, la pauvreté, la corruption, l'intolérance vis-à-vis de l'homosexualité ou des transgenres... Il y a beaucoup à dire, beaucoup de choses contre lesquelles se battre, mais le point fort de Sense8 n'est pas la moralisation, c'est la manière de percevoir et de raconter ces problèmes. Pas de discours « Ce n'est pas bien, il faut changer ! », mais un simple rapport du bien et du mauvais, de comment certaines personnes peuvent être perçus en fonction de leur choix ou de leur identité. Les exemples les plus forts sont Nomi et Lito. L'une était un homme qui a décidé de changer de sexe, devenant une femme ; l'autre est un homme ayant peur de voir son travail détruit à cause de son homosexualité. Donc, plus un drame que de la science-fiction, l'humain est mis en avant, et ça c'est excellent !
Donc, les personnages : même si le premier épisode m'a embarqué d'office, j'ai trouvé certains personnages un peu stéréotypé, comme Sun, la coréenne experte en art martial. Mais c'est une impression qui se dissipe très rapidement, tant les personnages deviennent de plus en plus fouillés et travaillés au fur et à mesure des épisodes. Certains m'ont plus marqués que d'autres, comme Wolfgang avec son passé trouble, Riley et sa vision un peu perdu du monde, ou Will et son désir de toujours bien faire. Tous unique, mais tous prêt à mettre leur compétence au service des autres Sensitifs, une fois qu'ils eurent compris leurs dons ! Une fois qu'ils eurent appris à travailler ensemble, ou même à accepter cette faculté, cela a donné lieu à des scènes mémorables, comme deux évasions, une séance de karaoké ou un passage dans le sauna.
Sense8 m'a complètement scotchée, j'ai fini cette première saison à un rythme express, et je n'attends qu'une seule chose : la suite ! Il y a peut-être des défauts, mais qu'importe, ils ont vite été balayés par l'immense qualité de la série dans son ensemble, qui se classe décidément parmi mes préférés ! Un gros coup de cœur !









So today, I'm Marching for that part of me that was once too afraid to march.
And for all the people who cant' march... the people living lives like I did.
Today, I march to remember that I'm not just a me.
I'm also a we.
And we march with pride.

16 commentaires:

  1. J'ai vu plusieurs fois la bande d'annonce mais je n'arrive pas à me décider...j'essaierai le pilote après je ne sais pas ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseillerais de regarder les deux ou trois premiers pour te faire une meilleure idée ! Tu me dira :)

      Supprimer
  2. Ma soeur m'a aussi conseillée cette série alors promis : je vais m'y mettre ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y'a intérêt ;) ! J'espère que tu va aimer !

      Supprimer
  3. Un énorme coup de coeur pour moi aussi!! J'ai fini toute la saison il n'y a pas longtemps et j'ai juste adoré tous les personnages!! Quelle série! Trop hâte de voir la suite! Merci pour cet article, j'ai adoré lire les secrets de tournage :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oooh je suis contente que tu ait aimé autant que moi :D !! Je te rejoins là-dessus : vivement la suiiiiiite !

      Supprimer
  4. J'ai bien envie de la regarder avec mon copain :)

    RépondreSupprimer
  5. Tu me confortes dans l'idée de découvrir cette série!

    RépondreSupprimer
  6. J'ai vu beaucoup d'avis mitigés sur cette première saison, mais je pense la regarder à l'occasion :)

    RépondreSupprimer
  7. J'en ai beaucoup entendu parler! Mais j'hésite à me lancer, j'ai peur de ne rien comprendre (et comme envie d'une série poubelle où je peux débrancher mon cerveau le soir^^). Mais si ça passe un jour à la tv je pense que je regarderais, histoire de ne pas mourir bête :)

    RépondreSupprimer
  8. C'est une série que l'on m'a conseiller et je pense que je vais la commencer! ça à l'air cool! :)

    RépondreSupprimer
  9. Je viens tout juste de m'y mettre. Deux épisodes et j'accroche déjà. C'est marrant je me suis fait la même réflexion sur l'histoire, au delà de ses mystères, c'est une série qui m'a l'air bien centré sur l'humain, comme Lost, une de mes séries favorites. Je sens que sense8 et moi on va bien s'entendre.

    RépondreSupprimer
  10. Par ce que j'avais bien aimé Cloud Atlas, par ce que j'adore les séries de SF, et surtout par ce que ton billet est d'une tentation folle... J'inclue cette série dans celle que je dois absolument voir, merci :)

    RépondreSupprimer
  11. Je regarde déjà énormément de séries mais celles-ci me fait de l'oeil ahah ! Elle a fait beaucoup parlé d'elle !!

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !