26/04/2016

Elia, la Passeuse d'âmes, Tome 1, de Marie Vareille

Elia, Tome 1
Elia, la passeuse d'âmes

Marie Vareille


Sortie : 4 Mai 2016


Elia vit dans une dictature divisée en deux catégories : l'élite, les Kornésiens, et la classe exploitée, réduite en esclavage : les Nosoba. Elia est une Kornésienne.
À quinze ans à peine, elle exerce en tant que passeuse d'âmes à l'hôpital de la capitale du pays : elle euthanasie tous ceux qui seraient considérés comme inutiles ou dangereux pour la communauté. Un jour, un jeune Nosoba, de la caste des intouchables parvient à la convaincre de l'aider à s'échapper, alors même qu'elle avait ordre de l'exécuter.
Accusée de trahison, Elia s'enfuit...



Un livre reçu au SDL 2016, et que j'avais hâte de commencer !
Elia vit dans une dictature, divisée en plusieurs catégories. Il y a notamment les Kornésiens, l'élite de la société ; et les Nosoba, qui ont été réduits en esclavages... Sans plus réfléchir à cet état de fait, Elia est une Kornésienne, et travaille en tant que passeuse d'âmes à l'hôpital. Son travail : euthanasier les personnes considérées comme inutiles, comme les personnes trop âgées, ou les personnes jugées dangereuses. Elia accomplit son travail mécaniquement et va à l'école ensuite. Que ce soit dans son travail ou en cours, elle est toujours seule, fuyant les autres. Surtout à cause de sa couleur de cheveux : elle est rousse, ce qui est très rare et regardé avec beaucoup de méfiance...
Elle va avoir un électrochoc lorsqu'on lui demande à l'hôpital de s'occuper d'un jeune Nosoba. Une intervention qui n'avait pas été prévue, et sur laquelle elle se pose énormément de questions. Le jeune homme va la convaincre de l'aider à s'échapper, mais le fait d'avoir pris parti pour lui va pousser Elia à s'enfuir. Accusée de trahison, elle n'a pas d'autres choix que de se réfugier chez les Nosoba.
Heureusement qu'elle pourra rencontrer des amis, des alliés, et survivre à sa nouvelle condition ! Elia, la passeuse d'âmes est un premier tome palpitant, mais surtout l'occasion pour moi de découvrir la plume de Marie Vareille, que je ne connaissais pas du tout. Et c'est une première découverte vraiment très sympathique ! Le speech de départ est assez classique, mais au fur et à mesure que les pages défilent, je me suis retrouvée prise au jeu, captivée par l'histoire d'Elia. J'aime particulièrement l'évolution des personnages, spécialement du personnage principal. Elia est une jeune femme très replié sur elle-même. Au début, pensant faire le bien en envoyant des personnes à la mort, elle va réaliser que tout ce qu'on lui a inculqué n'est sans doute pas la seule manière de penser. Puis, au contact des Nosoba, elle va découvrir d'autres façons de vivre, de penser, de ressentir. Plus qu'une manière de vivre, Elia va aussi connaitre d'autres personnes, qui vont l'épauler et l'aimer. Des personnages différentes, uniques, et vraiment intéressantes chacune à leur façon.
Elia, la passeuse d'âmes n'est pas seulement composée de ses personnages, mais surtout d'un univers très complexe et cohérent du début à la fin. Des descriptions concises mais qui vont droit au but, me donnant l'impression d'évoluer aux côtés d'Elia.
La fin nous laisse en suspens, en attente de la suite de l'histoire, et j'espère que le second tome ne tardera pas trop ! Elia, la passeuse d'âmes est un premier tome très intéressant, je vous le recommande.



Sache que celui qui fait bon usage de sa liberté n'éprouve que mépris
pour les prophéties, car il est seul maitre de son destin.



Chronique en + : l'avis de Lire Une Passion !





24 commentaires:

  1. C'est vrai que ce roman fait envie! Et cela change de ces autres romans, j'ai hâte de le découvrir :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du coup je serais curieuse de voir à quoi ressemble ses autres romans :) !

      Supprimer
  2. Je vais attendre la sortie de la suite avant de me lancer mais ça a l'air intéressant. J'aime bien l'idée de passeur d'âmes et tout en plus, alors si l'univers est sympa...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es plus raisonnable que moi ;) ! Mais sinon je te le conseille effectivement !

      Supprimer
  3. Je n'avais jamais entendu parler de ce roman, mais il m'a l'air super et ton avis positif me donne envie de le découvrir !

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connaissais pas du tout, mais ton avis me donne envie de le découvrir... Vilaine... Après moi je suis tentée.. Et tu sais ce qui se passe si je suis tentée! Vilaine, vilaine!

    RépondreSupprimer
  5. Ca me donne bien envie parce que je découvrirais bien la plume de l'auteure dans un autre genre, mais je vais être raisonnable et attendre que la suite sorte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es très raisonnable, j'admire ;)

      Supprimer
  6. j'espère que tu auras le second bientot aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il ne tardera pas trop en effet ;)

      Supprimer
  7. L'attente des seconds tomes est un véritable crève-cœur parfois ^^ Encore une jolie trouvaille grâce à cette alléchante chronique, merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, l'attente entre deux tomes c'est le pire :( !

      Supprimer
  8. J'entends beaucoup parler de Marie Vareille a travers ses livres de romances, et contemporain chez Charleston. Et j'avoue que je suis curieuse de la découvrir dans un style plus jeunesse, car c'est plus mon style (même si j'aime aussi la romance, j'ai moins de mal à mettre 20 euros dans des livres jeunesses/adolescents).Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le coup, je te conseille vraiment celui-ci :). Mais après je serais curieuse de découvrir aussi ses autres romans !

      Supprimer
  9. Encore une découverte pour moi ! Les univers complexes comme ça, ça m'attire assez souvent ! Et la couverture est sublime, j'adore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La couverture est effectivement très réussie !

      Supprimer
  10. Il me tente bien celui là, peut être parce que sont idée de départ me rappelle un peu la dystopie Debt Collector (de Susan Kaye Quinn) qui avait été un coup de coeur. Ravie en tout cas de voir que l'univers tient ses promesses. Je me plongerai surement dedans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je ne connais pas Debt Collector ! Je note :)

      Supprimer
  11. Ah je le voulais tellement au salon mais elle n'était pas là le week-end. J'ai lu le très bon : Je peux très bien me passer de toi de cette auteure et je suis sous le charme de sa plume. J'ai hâte de découvrir ses autres romans :)

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !