12/03/2018

La constance de l'étoile polaire, de Diana Peterfreund

La constance de l'étoile polaire - Diana Peterfreund



Mxm Bookmark
22 Novembre 2017
18.00 €





Il y a de cela quelques générations, une expérience génétique ayant mal tourné a provoqué la Réduction, qui a décimé l'humanité ; une noblesse Luddite a émergé des cendres et a interdit presque toute forme de technologie.
Dans ce monde, Elliot North a toujours su où se trouvait sa place. Quatre ans auparavant, elle a refusé de s'enfuir avec son amour d'enfance, le domestique Kai, préférant choisir les obligations qui la liaient au domaine de ses parents plutôt que l'amour. Depuis, le monde a changé. Les post-réductionnistes s'efforcent de remettre en marche le progrès ; quant au domaine d'Elliot, il meurt petit à petit, l'obligeant à louer ses terres à Cloud Fleet, un mystérieux groupe de constructeurs de navires dont fait partie un explorateur renommé, le Capitaine Malakai Wentforth - Kai, son amour de jeunesse, devenu presque méconnaissable.
Et tandis qu'Elliot se demande si c'est une deuxième chance qui se présente, Kai, lui, semble déterminé à montrer à Elliot tout ce qu'elle a perdu lorsqu'elle a choisi de le laisser partir. Mais bientôt, Elliot découvre que son vieil ami cache un secret si important qu'il pourrait changer leur société... ou la mettre à genoux.


Un livre que j'étais impatiente de tenter !
Il y a des générations, une expérience génétique a mal tourné, causant la destruction d'une grande partie de l'humanité. Suite à cela, une noblesse Luddite a émergé, et a interdit formellement pratiquement tout forme de technologie...
Elliot North appartient aux Luddites, et a toujours su tenir sa place. Malgré toutes ses pensées et envies secrètes... Car, il y a quatre ans, elle a préféré rester sur le domaine de ses parents plutôt que de s'enfuir avec Kai, un domestique. Elle a choisi les obligations qui l'attache à son domaine, car sa mère est morte, sa sœur est frivole et son père incapable de gérer.
Le temps passe, les années avancent... Elliot convainc son père de louer une partie de ses terres, afin de tenter de sauver le domaine moribond. Et c'est un mystérieux groupe de constructeurs de navires qui viennent en prendre possession. Parmi eux, un explorateur célèbre : le Capitaine Malakai Wentforth. La nouvelle identité de Kai, le vieil ami d'Elliot... Si, pour la jeune fille, c'est l'occasion de reprendre une amitié interrompue, le jeune homme, de son côté, tient toujours rancœur, et n'hésite pas à montrer qu'il ne lui pardonnera jamais.
De fil en aiguille, Elliot va apprendre quelques secrets sur qu'à fait Kai durant son absence, et découvre des secrets sur la nature de Malakai Wentforth et de ses amis. Des secrets qui pourraient bien changer la face de son monde.
La constance de l'étoile polaire est un livre qui me tentait tout particulièrement : déjà pour la couverture magnifique, ensuite parce que c'est édité chez MxM Bookmark mais SURTOUT parce c'est une Austennerie ! Et, contrairement à beaucoup d'autres, ce n'est pas une nouvelle adaptation d'Orgueil et Préjugés. Diana Peterfreund a réinterprété Persuasion à la sauce SF, et je dois dire que cela marche bien, et même très bien !
Les premiers chapitres sont l'occasion d'apprendre à nous repérer dans ce monde, les différentes entre les Luddites et les Posts, l'ambiance générale de ce monde, et l'équilibre entre une ambiance dystopique et le monde du 19ème siècle. Soyons clair, aucun ouvrage ne vaudra jamais Persuasion, qui est un de mes romans préférés de Jane Austen, mais j'avoue avoir eu un mini coup de cœur pour La constance de l'étoile polaire. Déjà parce que on peut clairement voir l'inspiration de Jane Austen dans cette histoire, Elliot et Kai ont des essences, des personnalités semblables à Anne Elliot et Frederick Wentworth, tout en n'étant aucunement de pâles copies. On retrouve également leur histoire, le fait d'avoir décliné la proposition, la colère et l'aigreur du capitaine, les retrouvailles... Et tout cela dans un univers de Science-Fiction, avec des individus vivant sur une planète qui n'est pas la Terre. Diana Peterfreund introduit deux castes, les Luddites qui possèdent toutes leurs capacités intellectuelles et les Réduits, plus limités dans l'intelligence, et qui n'ont pas d'autres choix que de travailler pour les Luddites. Cependant, les mentalités et la vie évolue, ce qui conduit certains Posts à s'affranchir des Luddites, mais aussi à avoir de plus en plus accès à la technologie.
Diana Peterfreund a réussit à écrire une Austennerie d'une excellente qualité, où l'ambiance victorienne se mêle de manière harmonieuse à la science-fiction, et à réinventer à sa manière l'histoire d'amour des héros de Persuasion.
La constance de l'étoile polaire est une histoire que je conseille vivement !






Chronique en + : l'avis de Jane Austen is my Wonderland !

18 commentaires:

  1. Oh oui j'avais vraiment passer un bon moment !

    RépondreSupprimer
  2. La couverture est sublime et il a l'air vraiment bien, merci pour cette nouvelle découverte :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est très bien, je te le conseille :) !

      Supprimer
  3. Je ne connaissais pas du tout, mais tu m'as bien tenté avec ta chronique :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de t'avoir donnée envie :) !

      Supprimer
  4. Ça a l'air pas mal, j'aime beaucoup la couverture et le résumé!

    RépondreSupprimer
  5. J'adoooore le titre ce de livre, c'est tellement beau ce titre! Bon pour le reste je suis moins emballée parce que les récits de Jane Austen ce n'est pas mon truc, et je crains que la sauce SF que j'aime tant ne suffise pas ^^ mais j'adore le titre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu n'est pas fait de Austen ou d'Austennerie, je ne pense pas que ça te plairait effectivement ;)

      Supprimer
  6. Tu me donnes envie de le reprendre. Je l'ai commencé, mais n'ai pas accroché et l'ai mis en pause. Mais sans doute parce que ce n'était pas le bon moment pour ce type de lecture. Je vais essayer de nouveau!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des livres qu'il ne faut lire qu'à certains moments :)

      Supprimer
  7. Ce livre me rend très curieuse en tant que grand admiratrice de Jane Austen. Je l'ai vu passé sur plusieurs blogs et tout le monde a l'air d'avoir aimé. Il faut que je le tente aussi.

    RépondreSupprimer
  8. Le mix est assez intriguant, je l'avoue ^_^ Les auteurs ont une imagination débordante, pour notre plus grand plaisir ;-)

    RépondreSupprimer
  9. C'est vraiment une bonne reprise ! Tu retrouves l'histoire d'origine, mais avec un univers vraiment bien construit autour. Je suis impatiente d'avoir le T2 entre les mains, une reprise du Mouron Rouge, ce coup-ci, une saga que j'ai adorée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serais curieuse de lire la suite également !

      Supprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !