04/07/2018

Rêves sur mesure, de Núria Pradas

Rêves sur mesure - Núria Pradas



Archipel
04 Avril 2018
22.00 €







Barcelone, 1917. Antonio Molins, le fondateur de Santa Eulalia, boutique de luxe et atelier de création, vient de rendre l'âme.
A 22 ans, Andrès, son fils aîné, reprend le flambeau, avec pour objectif de transformer l'entreprise familiale en une prestigieuse maison de haute couture, à l'égal de Chanel.
Pour l'épauler dans cette aventure, Fernando, styliste de génie, mais aussi grand séducteur... N'a-t-il pas épousé Rosa, la sœur d'Andrès ? Et ravi le cœur de Laura, d'origine plus modeste ?
Alors que Santa Eulalia prospère et prépare le premier défilé de mode du pays, la rivalité amoureuse entre les deux femmes et les soubresauts de l'Histoire pourraient balayer bien des rêves...



Merci à L'Archipel !
Barcelone, dans les années 1917. Antonio Molins est le fondateur de Santa Eulalia, la célèbre boutique de luxe. Malheureusement, il vient de décéder, laissant la boutique à Andrès, son fils. A seulement 22 ans, le jeune homme a une lourde tâche sur les épaules... Heureusement, il peut compter sur Fernando pour l'aider, qui a non seulement épousé Rosa, la sœur d'Antonio, mais qui est surtout un styliste de talent.
Santa Eulalia prospère et croît. Mais la guerre approche, menaçant tout le pays et les rêves des personnes qui y habite...
Lorsqu'on m'a proposé de recevoir Rêves sur mesure, j'étais très curieuse et impatiente. La première chose qui m'a attiré est la couverture, que je trouve particulièrement réussie, mais aussi le résumé, bien évidemment : très tentant !
Avec Rêves sur mesure, Núria Pradas nous propose non seulement une plongée dans la mode et la haute couture, mais aussi dans l'Histoire avec cette guerre civile qui oppose les républicains aux nationalistes. La guerre arrive petit à petit, et cela devient de pire en pire au fur et à mesure que le temps passe. Les séparations, la mort, mais aussi les restrictions, la famine... Le tout est décrit avec beaucoup de finesse et de pudeur, rendant le tout très réel et bouleversant.
L'ambiance est particulièrement bien décrite, que ce soit entre cette angoisse de la guerre et cette agitation dans les coulisses de Santa Eulalia, mais les personnages sont l'autre force de Rêves sur mesure.
Ils sont tous humains, avec leur caractères et leurs rêves. Ce n'est pas un métier facile, il y a beaucoup à faire, mais chacun fait de son mieux. Toutes les classes sociales sont représentées : patrons et ouvriers, créateurs et clients... Cela permet d'avoir une palette très variées de points de vue et de nous faire une idée plus précise du déroulement des événements. Du côté des personnages, j'ai été particulièrement intriguée par Laura, qui était elle aussi tombée amoureuse de Fernando. Malheureusement, ce n'est pas elle qui l'a épousé... La jeune femme vit une vie très dure, souvent éprouvante, et on ne peut être émue par tout ce qu'elle a enduré !
Rêves sur mesure est une fresque de la Barcelone des années 1900, et spécialement des années folles. Guerre civile, haute couture, amour contrarié et amitié, il y a beaucoup à découvrir dans ce roman !





Chronique en + : l'avis de ellemlireblog !

10 commentaires:

  1. Je n'aime pas trop l'époque donc je ne pense pas que ça soit fait pour moi, mais merci pour ta critique :-)

    RépondreSupprimer
  2. je ne connaissais pas mais j'aime bien la période et j'adore la couverture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serais curieuse d'avoir ton avis dessus en tout cas !

      Supprimer
  3. Je ne crois pas avoir lu de roman se passant en Espagne (honte à moi !) et je ne connais pas trop la période (honte à moi bis !), du coup ça me donne vachement envie de me pencher sur cette lecture ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La parfaite excuse pour craquer alors :D !

      Supprimer
  4. Tu débutes bien ce mois de juillet on dirait ;-) Barcelone, une chouette destination !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis allée une fois à Barcelone, j'aimerais bien y retourner ;)

      Supprimer
  5. Malgré ton avis plutôt positif, la thématique ne m'attire absolument pas et je pense que je vais passer mon chemin.

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !