30/08/2018

Qui a peur de la mort ?, de Nnedi Okorafor

Qui a peur de la mort ? - Nnedi Okorafor



ActuSF
05 Octobre 2017
16.00 €







Afrique, après l'apocalypse. Le monde a changé de bien des façons, mais il est une région où les génocides intertribaux continuent d'ensanglanter la terre.
Une femme survit à l'anéantissement de son village et au viol commis par un général ennemi.
Elle erre dans le désert dans l'espoir d'y mourir,
mais donne naissance à une petite fille dont la peau et les cheveux ont la couleur du sable.
Persuadée que son enfant est différente, extraordinaire, elle la nomme « Onyesonwu », ce qui signifie, dans une langue ancienne : « Qui a peur de la mort ? »
À mesure qu'Onye grandit, elle comprend peu à peu qu'elle porte les stigmates physiques et sociaux de sa violente conception. Des pouvoirs magiques aussi insolites que remarquables commencent à se manifester chez elle alors qu'elle est encore enfant. Sa destinée mystique et sa nature rebelle la poussent à quitter son foyer pour se lancer dans un voyage qui la forcera à affronter sa nature, la tradition, l'histoire, l'amour, les mystères spirituels de sa culture, et à apprendre enfin pourquoi elle a reçu le nom qu'elle porte.


Un livre que j'avais hâte de lire, et qui pourtant traînait depuis trop longtemps dans ma PAL !
Afrique, post-apocalypse. Le monde a changé, et les conflits font rage. Les génocides intertribaux sont monnaie courante. Ainsi, une femme voit son village se faire anéantir sous ses yeux, et elle-même se faire violer par un général ennemi. Désespérée, souhaitant mourir, elle donne naissance quelques mois plus tard à une petite fille, dont la peau et les cheveux ont la couleur du sable. Pour souligner la différence de cette enfant, sa mère va la nommer « Onyesonwu », ce qui signifie « Qui a peur de la mort ? »
En grandissant, Onyesonwu réalise qu'elle est encore plus différente qu'elle ne le pensait. Non seulement sa couleur de peau et de cheveux la stigmatise comme une enfant née du viol, mais des pouvoirs apparaissent, aussi insolites que formidables...
Après quelques temps, Onyesonwu va répondre à l'appel qui croît en elle et va partir en voyage : pour se découvrir elle-même, pour découvrir le monde et d'autres cultures, et surtout de tenter de comprendre les mystères du monde.
Qui a peur de la mort ? est un livre qui me tentait beaucoup, à cause de son résumé pour le moins intrigant. Et après lecture : ABSOLUMENT PAS DÉÇUE !
Onyesonwu est typiquement le genre d'héroïne que j'adore : non seulement c'est une femme qui a la tête sur les épaules, qui n'a pas la langue dans sa poche... Elle est certes parfois un peu tête brûlée, mais, eh, elle est encore jeune ! Elle est loin d'avoir eu une vie facile : sa mère a été violée, et non seulement on les blâmes – elles – au lieu du violeur, mais elle a été ostracisée de sa communauté et hérite en plus de quelques pouvoirs mystiques ; Bref ? Pas évident ! Malgré cela, elle ne se laisse pas faire, elle avance toujours, et elle peut compter sur le soutien de sa mère, sur Mwita qui est un ewu comme elle, et sur ses amies. Tous ces personnages secondaires sont parfaitement décrits, vibrants de réalisme et tous nécessaires à l'intrigue.
Au-delà de ces personnages, Nnedi Okorafor campe surtout un monde très réaliste et bouleversant. C'est un univers violent, sauvage, dur... mais qui ne laisse pas indifférent ! C'est un univers qui prend racine dans la culture Afrique, avec sa représentation de la société, le mysticisme, le fonctionnement. Les thématiques sont tout aussi prenantes : la place des femmes dans la société, les violences et les injustices qu'elles subissent étant donné que Onyesonwu est perpétuellement rabaissée seulement parce que c'est une fille, ou parce que les femmes sont juste considérée comme des prises de guerre bonne à violer, ou encore la jalousie qui se crée lorsque les hommes réalisent qu'Onyesonwu est plus intelligente ou plus puissante. Au-delà de la position des femmes, Qui a peur de la mort ? parle également de la guerre et de violence, et de la destruction que cela entraîne. Une guerre n'impacte pas seulement un moment présent, mais ce la influence toute une société pendant les années à venir, parfois pendant plusieurs générations. La guerre est déjà un événement horrible, mais elle entraîne aussi un bon nombre de violence gratuite – comme les viols – et cela n'est pas acceptable. De tels actes barbares ne doivent plus arriver dans une société dite « civilisée » et cela arrive encore beaucoup trop souvent. Il y a aussi la religion, qui est responsable de beaucoup de haine et de violence. On voit ici comment deux ethnies différentes se haïssent et tentent de s'exterminer, tout cela pour des différences religieuses.
Si vous ne connaissez pas encore Nnedi Okorafor, je vous recommande plus que chaudement de découvrir Qui a peur de la mort ?, un livre qui ne peut pas laisser indifférent !




Chronique en + : l'avis de Livrement Vôtre !

18 commentaires:

  1. Et en plus, il est sorti en poche, que demande le peuple? En tout cas, je n'en avais pas entendu parler et tu le vends super bien ! Je note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 19 septembre pour la sortie en poche, il te faudra attendre encore quelques jours ;) !

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout mais tu me donne envie d'en savoir plus ! :D

    RépondreSupprimer
  3. Ah super je ne connaissais pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca pourrait peut-être te plaire, je serais curieuse d'avoir ton avis dessus :) !

      Supprimer
    2. faut que je regarde ça de plus prés !

      Supprimer
  4. Encore un livre qui atterrit dans ma wishlist sans même passer par la case départ ! =D

    RépondreSupprimer
  5. Il est aussi dans ma PAL, il faut que je l'en sorte ! Tu me tentes énormément :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi, j'ai hâte d'avoir ton avis dessus !

      Supprimer
  6. Je ne connaissais pas du tout mais tu donnes bien envie ! En plus, je ne lis pas beaucoup de livres où l'histoire se déroule en Afrique, pourquoi pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux que te le conseiller en tout cas ;)

      Supprimer
  7. Ah, celui-ci était déjà en tête de ma wish-list... Et maintenant, je le veux TROP, c'est malin !!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mwahahah, je ne suis même pas désolée :D

      Supprimer
  8. Déjà à "Afrique, après l'apocalypse" j'étais séduite. Parce que ça change! Et puis ton avis donne envie de le découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi !!

      Supprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !