27/08/2018

Sous les branches de l'Udala, de Chinelo Okparanta

Sous les branches de l'Udala - Chinelo Okparanta



Belfond
23 Août 2018
22.00 €






Ijeoma a onze ans lorsque la guerre civile éclate au coeur de la jeune république du Nigeria. Son père est mort et sa mère, aussi abattue qu'impuissante, lui demande de partir quelques temps et d'aller vivre à Nweni, un village voisin.
Hébergée par un professeur de grammaire et son épouse, Ijeoma rencontre Amina, une jeune orpheline. Et les fillettes tombent amoureuses. Tout simplement.
Mais au Biafra, dans les années 1970, l'homosexualité est un crime. Commence alors le long et douloureux combat d'Ijeoma pour réussir à vivre ses désirs et, surtout, à comprendre qui elle est : il y aura la haine de soi, les efforts pour faire ce que l'on attend d'elle, et, enfin, la puissance des sentiments, envers et contre tous...




Merci à Belfond !
1970, Nigéria. Ijeoma n'a que 11 ans lorsque éclate la guerre civile. Un événement déjà horrible en soi, mais qui va entraîner une série de drames : son père va mourir, la laissant désemparée avec sa mère. Sa mère qui est incapable de gérer son deuil et de s'occuper de sa fille. Alors, la mère d'Ijeoma prend ses dispositions pour envoyer sa fille vivre dans un village voisin, chez un professeur et son épouse. Là-bas, tentant de se reconstruire entre l'abandon de sa mère et le décès de son père, Ijeoma va rencontrer Amina, une jeune orpheline. Au fur et à mesure que les deux jeunes filles se côtoient, elles vont tomber amoureuses. Mais seulement, dans les années 70 et au Nigéria, l'homosexualité est un crime...
Les années qui suivent vont être spécialement dures. Non seulement elle doit cacher sa nature, cacher ses sentiments pour son amie, mais aussi endurer l'homophobie ambiante : on ne compte plus les fois où une personne a dit des paroles blessantes, ou que des personnes ait été lapidés ou tués à cause de leur sexualité. Et pour se cacher, en grandissant, elle n'ose pas – ou peu – vivre sa sexualité, par peur. Mais doit aussi se « camoufler », et cela veut dire se réfugier dans le travail, à aller prier à l'église ou à accepter des rendez-vous avec des hommes suite à l'insistance de sa mère.
Sous les branches de l'Udala me tentait beaucoup, et c'est la couverture qui m'a sauté aux yeux en premier. Et je dois dire que je ne m'attendais pas du tout au résumé : mais cela m'a donné encore plus envie de me plonger dans cette histoire, que je pressentais très touchante et dramatique. Spoiler alerte : c'est vraiment TRÈS émouvant, du moins pour mon ressenti !
Avec Sous les branches de l'Udala, Chinelo Okparanta a écrit une histoire à plusieurs niveaux : tout d'abord, la relation très compliquée et chaotique qui unit Ijeoma à sa mère ; mais aussi le rapport à la religion et à Dieu ; le féminisme car les personnages de femmes sont primordiaux, qu'elles soient hétéro, gay, ou qu'elles luttent ensembles ou se dressent les unes contre les autres ; la découverte de soi, de son corps, et de la sexualité ; l'histoire d'un pays... Sous les branches de l'Udala est profondément personnel pour Chinelo Okparanta : sa grand-mère a vécu la guerre du Nigeria-Biafra et a été envoyée comme domestique dans une famille. Tout cela a forgé l'enfance de Ijeoma... Mais Chinelo Okparanta a ajouté aussi des morceaux de sa vie, notamment pour ce qui est de la foi et de son rapport à la religion.
Tout cela pour dire que Sous les branches de l'Udala est un livre que je recommande vivement, et une lecture essentielle !

12 commentaires:

  1. Merci beaucoup pour cette jolie découverte mêlée d'enthousiasme :)

    RépondreSupprimer
  2. Le sujet a l'air extrêmement fort et l'histoire émouvante. Je te fais confiance les yeux fermés depuis Les filles de la mer, alors je note!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ta confiance ne s'émoussera pas ;) !

      Supprimer
  3. Ah je ne connaissais pas ! Merci pour cette découverte :-)

    RépondreSupprimer
  4. Un sujet et un cadre intéressant et original pour le coup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment un livre très intéressant :) !

      Supprimer
  5. Là aussi c'est une découverte pour moi , là aussi, j'ai très envie de le découvrir. Surtout que thématiques tentent bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi !

      Supprimer
  6. Tiens je suis en train de lire L’autre moitié du soleil, rien à voir dans l'histoire mais ça se passe aussi au Nigeria pendant le Biafra !
    Celui-ci a l'air très bien aussi :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais lu L’autre moitié du soleil, tu aimes ? En tout cas, je te conseille celui-ci :) !

      Supprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !