09/07/2015

L'Assassin Royal, Tome 15, Robin Hobb

L'Assassin Royal, Tome 15
La fille de l'Assassin

Robin Hobb



Fitz doit apprendre à vivre avec sa fille, Abeille, après la mort de sa femme, Molly.
Étrangement précoce et intelligente, l'enfant poursuit une existence à demi sauvage dans le domaine de Flétribois. Livrée à elle-même, elle découvre les passages secrets que dissimulent les murs de la maison, se lie d'amitié avec un chat et découvre le passé de son père.




Cette chronique peut avoir des spoilers pour ceux
qui n'ont pas lu les livres précédents ou qui n'ont pas lu les résumés !

Nous retrouvons avec La fille de l'Assassin la suite du tome précédent qui est, dans la version originale, un seul volume. Merci encore Pygmalion pour ce découpage aberrant !
Suite à la mort de Molly, Fitz se retrouve seul à assumer l'éducation de sa fille Abeille. C'est un bon père, il a voulu cette « charge ». Car Ortie s'est proposé pour prendre la petite fille sous son aile à Castelcerf, ce que Fitz a refusé et je le comprends ! Car, même s'il a du mal à établir une connexion avec cette petite fille, comment pourrait-il la laisser partir ? L'enfant va souvent errer seule à Flétribois, où elle suscite la méfiance du personnel. Elle va découvrir des passages secrets, de nombreux éléments du passé de son père et entamer une relation étrange avec un chat.
Comme souvent, Fitz va un peu se laisser aller, se renfermer sur le chagrin d'avoir perdu la femme de sa vie... Mais heureusement qu'il va bientôt prendre le mors aux dents et tenter de reprendre le contrôle ! Car Fitz ne serait pas lui-même s'il ne cédait pas à l'apitoiement, et ne se retrouvait à devoir faire face aux nouveaux coups que la vie lui inflige. Ici, c'est devoir tenter de consolider sa relation avec son étrange fille, mais aussi lorsque un autre message partiel arrive de la part du Fou... Un Fou qu'on attend avec impatience depuis tellement longtemps ! La fille de l'Assassin sait nous maintenir sur la brèche, nous faire frémir d'impatience... Mails il y a tellement de petits détails et de scènes absolument captivantes ! J'ai particulièrement adorée les scènes du point de vue d'Abeille, et plus encore celles où elle découvre bribe par bribe des éléments du passé de son père. Pour ceux qui ont lu tous les cycles des Rivages Maudits, vous pourrez trouver des allusions ici et là à certaines autres histoires, c'est toujours un plaisir de voir comment tout cela est connecté !
Pour ce qui est des personnages, quelques nouveaux viennent perturber encore davantage la vie de Flétribois, comme FitzVigilant, un scribe chargé d'assurer l'éducation des jeunes notamment, ou sinon une jeune femme appelée Evite, une bâtarde qu'Umbre a placé sous la protection de Fitz, et qui va causer quelques problèmes ! Pour ce qui est des anciens personnages, Fitz est toujours attachant, énervant par moment, mais tellement... tellement humain ! Abeille fait partie de celle que je préfère, elle introduit une bonne dose d'étrangeté et de fraicheur dans le récit, et permet à L'Assassin Royal de reprendre un nouveau départ. Très secrète, captivante, c'est une petite personne que je suis impatiente de connaitre davantage. Quant à Fou... Je ne dirais rien, de peur de vous spoiler ! Mais en tout cas, attendez-vous à du lourd, du très lourd ! J'ai bien cru qu'à certains moments mon cœur allait me lâcher. Et puis cette fin, mais CETTE FIN, quoi ! J'ai fini roulée en boule en position fœtale, implorant d'avoir la suite immédiatement.
Et enfin, l'histoire : encore une fois, merci Pygmalion (grosse, grosse ironie !) pour ce découpage. Pour les tomes suivants, il faudra encore attendre deux fois plus longtemps pour avoir tous les éléments en main, des éléments qui n'aurait jamais dû être séparés. Car déjà, pourquoi séparer un seul livre en plusieurs parties ? (Comme le chantait Abba, monney, monney, monney...). C'est déjà une fâcheuse coupure du rythme, on dépense plus, et on attend plus... Mais ne vous inquiétez pas, l'histoire, Robin Hobb, le Fou et Fitz méritent bien qu'on les attendent un peu ! Ici, encore des révélations, du suspense, du drame, et tellement d'autres choses. La fille de l'Assassin est un tome très prenant, captivant du début à la fin, un très bon cru signé Robin Hobb !
Et d'après Robin Hobb que j'ai croisée aux Imaginales, la suite serait en cours de traduction ! Je la veux, JE LA VEUX ! La fin m'a laissée littéralement bouche bée, je suis plus qu'impatiente d'en savoir davantage !



Premier cycle de L'Assassin Royal

- Tome 1 : Assassin's Apprentice
(1) L'Apprenti Assassin.
- Tome 2 : Royal Assassin
(2) L'Assassin du Roi.
(3) La Nef du Crépuscule.
- Tome 3 : Assassin's Quest
(4) Le Poison de la Vengeance.
(5) La Voie Magique.
(6) La Reine Solitaire.

Deuxième cycle de L'Assassin Royal

- Tome 1 : Fool's Errand
(7) Le Prophète Blanc.
(8) La Secte Maudite.
- Tome 2 : Golden Fool.
(9) Les Secrets de Castelcerf.
(10) Serments et Deuils.
- Tome 3 : Fool's Fate
(11) Le Dragon des Glaces.
(12) L'Homme Noir.
(13) Adieux et Retrouvailles.

Troisième cycle de L'Assassin Royal

- Tome 1 : The Fool's Assassin
(14) Le Fou et l'Assassin.
(15) La Fille de l'Assassin.
- Tome 2 : Fool' Quest
(16) En quête de vengeance.



Arrive-t-il souvent qu'on sache avec
une certitude absolue qu'on a bien agi ?




Logo Livraddict

5 commentaires:

  1. rolala trop de tomes pour cette série... je ne sais pas si je serai un jour motivée pour me lancer dedans du coup. Mais contente que ça continue à être bon.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai très envie de lire du Robin Hobb mais je ne sais même pas par où commencer!! Le tout n'est qu'une seule saga ou il en a plusieurs??

    RépondreSupprimer
  3. Tes arguments me donnent très envie de reprendre la saga là où je l'avais arrêtée ! Je vais donc extraire le tome 7 de ma bibliothèque d'ici peu, merci :)

    RépondreSupprimer
  4. 15 tomes. C'est flippant. Quand je pense que j'ai 15 tomes de retard...

    RépondreSupprimer
  5. Je t'avoue, je te rejoins concernant le découpage. Plus jeune, avec les éditions france loisirs, je ne m'étais pas rendue compte de cela. Maintenant, si... Et c'est d'ailleurs pour ça que je me suis commandée la suite en VO !

    Comme toi, ce tome m'a mis sur le fil, m'a tenu en haleine et la fin... waouh ! Par contre, heureusement que j'ai été prévenue de ne pas lire la 4ème de couverture, car elle contient un gros spoil !

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !