16/07/2015

Miniaturiste, de Jessie Burton

Miniaturiste

Jessie Burton



Nella Oortman n'a que dix-huit ans ce jour d'automne 1686 où elle quitte son petit village pour rejoindre à Amsterdam son mari, Johannes Brandt. Homme d'âge mûr, il est l'un des marchands les plus en vue de la ville. Il vit dans une opulente demeure au bord du canal, entouré de ses serviteurs et de sa sœur, Marin, une femme restée célibataire qui accueille Nella avec une extrême froideur.
En guise de cadeau de mariage, Johannes offre à son épouse une maison de poupée, représentant leur propre intérieur, que la jeune fille entreprend d'animer grâce aux talents d'un miniaturiste.
Les fascinantes créations de l'artisan permettent à Nella de lever peu à peu le voile sur les mystères de la maison des Brandt, faisant tomber les masques de ceux qui l'habitent et mettant au jour de dangereux secrets.



Dès sa sortie, Miniaturiste m'a aussitôt attiré l'œil.
En 1686, Nella Oortman est une toute jeune fille de 18 ans. Elle doit quitter son village pour aller rejoindre son nouveau mari, Johannes Brandt, à Amsterdam. Homme beaucoup plus âgé qu'elle, Johannes est un des marchands les plus talentueux de la ville. Il réside dans une superbe maison avec sa sœur Marin ainsi que leurs serviteurs.
Nella arrive, impatiente de tenir son rôle de femme mariée et de maitresse de maison. Mais rien ne se passe tout à fait comme prévue : Johannes semble plus absorbé par son travail que par sa femme, et Marin, restée célibataire, ne semble pas décidée à laisser la jeune fille prendre sa place dans la maison. Pour tenter de combler les déceptions de Nella, Johannes lui offre une maison de poupée, l'exacte réplique de leur demeure, que la jeune fille va animer grâce aux personnages d'une miniaturiste, encore une fois l'exacte réplique des véritables personnes habitant la maison. Le fait de pouvoir animer cette maison de poupées, à défaut de pouvoir gérer la véritable demeure, va l'aider à tromper l'ennui et s'intéresser à ce qui se passe au-dehors grâce à cette miniaturiste, qui s'avère bien mystérieuse et capable de prévoir l'avenir.

Jessie Burton nous plonge dans l'Amsterdam du XVIIème siècle, une description si riche en détails, en vie et en couleurs que je me suis crue dans un tableau. Miniaturiste se situe à la fois entre Tracy Chevalier et un tableau de Vermeer, ceux qui ont aimés La jeune fille à la perle devrait tomber sous le charme de ce livre ! Mais Jessie Burton n'est aucunement dans un vulgaire copier-coller d'une autre œuvre, elle apporte sa propre magie. Je me suis laissé emporter peu à peu, et avant d'avoir réalisé, je n'ai pas pu m'en défaire ! Je dévorais chaque page, chaque ligne, avec toujours l'espoir d'en savoir plus mais que ça ne finisse jamais.
L'ambiance, les odeurs, les sons, le visuel, tout est parfaitement rendu, à la manière d'un tableau, comme je le disais plus haut. Jessie Burton a vraiment une plume unique, magnifique, vibrante, absolument merveilleuse. Mais au-delà de ces apparences, il y a également le rendu de ses personnages, tous uniques, différents et intéressants. Pour commencer, il y a Nella : jeune fille, elle n'est pas encore aguerrie ou très sûre d'elle, mais c'est aussi une déracinée, qui a dû quitter sa famille pour rejoindre son mari. Et même là, son mariage n'est pas ce qu'elle attendait, dans le sens où son mari est très souvent absent et semble peu concerné par ce mariage, elle a du mal à prendre sa place de maitresse de maison, sa belle-sœur est très désagréable... Trouver sa place dans cette famille est extrêmement dur ! Mais peu à peu, Nella va s'endurcir au contact de la ville et des personnes qui l'entourent, de timorée elle va devenir plus dure, plus apte à survivre et à s'affirmer. De son côté, Johannes est un homme fait, il a des nerfs d'acier, et plus que compétent à son métier. C'est un personnage qu'on ne peut s'empêcher d'aimer, malgré toutes les choses qu'il semble dissimuler. Pourquoi ne semble-t-il pas plus intéressé que ça par ce mariage ? Que cache-t-il avec sa sœur ? On le découvre petit à petit, on va de surprises en révélations, et les dernières lignes le concernant m'ont vraiment émue, surprise et laissé en larmes. Ce couple, tant séparé qu'ensemble, se révèle très riche en bouleversement, j'ai apprécié leur intimité qui se développe. Du côté des personnages secondaires, il y aurait également beaucoup à dire ! Notamment sur Marin, qui se révèle tout aussi mystérieuse que son frère. Très cassante, elle laisse néanmoins apercevoir quelques facettes plus douces, parfois très maternelles.
Miniaturiste est une excellente lecture : j'aurais voulu y passer plus de temps ! Un livre construit de manière magistrale du début à la fin, il y a une vraie magie dans chacun des mots, c'est un véritable tableau d'Amsterdam, des personnages qui y habitent... C'est une époque, un lieu, un pays, que j'adorerai visiter ! Si vous n'avez pas encore lu ce livre, qu'est-ce que vous attendez pour foncer ?



Logo Livraddict

11 commentaires:

  1. Le tout a l'air vraiment intéressant que ce soit les descriptions ou les personnages et j'avoue que je suis curieuse de voir ce qu'il va se passer pour Johannes

    RépondreSupprimer
  2. J'ai adoré ce roman! Comme tu l'as si bien dit sur mon blog, une pépite!!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai hésité à le prendre... maintenant que je suis passée par là ... cela va être dur de résister !

    RépondreSupprimer
  4. Ooooh je rêve de le lire celui-là je vais craquer x)

    RépondreSupprimer
  5. Ma collègue m'en a dit le plus grand bien et ton avis enfonce le clou :) Je le lirai !

    RépondreSupprimer
  6. J'en entends de plus en plus parler, je vois de plus en plus de monde l'acheter et l'histoire m'inspire, alors bientôt peut-être :)

    RépondreSupprimer
  7. c'est marrant, j'en ai beaucoup entendu parler, en bien mais j'hésitais... votre article me donne envie de me lancer ! merci pour ma pal!!!!

    RépondreSupprimer
  8. Ok par ta faute j'ai très envie de découvrir ce livre. >< Alors que j'ai des tas et des tas de livres dans ma PAL. Vile tentatrice. :)

    RépondreSupprimer
  9. Une chose est sûre, je n'attendrai pas des lustres pour le découvrir, ce serait pure folie ;) Merci !!!

    RépondreSupprimer
  10. J'ai très envie de découvrir ce roman... :) Et ton avis élogieux ne m'incite pas au contraire, ça, c'est sûr. ;)

    RépondreSupprimer
  11. Tu donnes vraiment envie de le découvrir !!

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !