30/09/2015

The Leftovers, Saison 1 (HBO)


Fiche technique

Titre : The Leftovers
Création : Damon Lindelof et Tom Perrotta
Réalisation : Peter Berg (pilote), Keith Gordon, Lesli Linka Glatter, Mimi Leder
Scénario : Damon Lindelof (pilote), Tom Perrota (pilote), Kath Lingenfelter, Jacqueline Hoyt, Elizabeth Peterson
Photographie : Todd McMullen
Musique : Max Richter (épisodes)
Production : Damon Lindelof, Tom Perrotta, Ron Yerxa, Albert Berger, Peter Berg
Langue originale : anglais
Pays d'origine : États-Unis
Chaîne d'origine : HBO
Nombre d'épisodes : 10
Durée des épisodes : 52 minutes ; 72 minutes pour le pilote
Officiellement renouvelée pour une saison 2


Synopsis


2 % des êtres humains ont disparu de la surface de la terre sans la moindre explication, dans une sorte de ravissement. Les habitants de la petite ville de Mapleton vont être confrontés à cette question lorsque nombre de leurs voisins, amis et amants s'évanouissent dans la nature le même jour d'automne.
Trois ans plus tard, la vie a repris son cours dans la bourgade dépeuplée, mais rien n'est plus comme avant. Personne n'a oublié ce qui s'est passé ni ceux qui ont disparu. À l'approche des cérémonies de commémoration, le shérif Kevin Garvey est en état d'alerte maximale : des affrontements dangereux se préparent entre la population et un groupuscule aux revendications mystérieuses, comparable à une secte.

Distribution

Justin Theroux : shérif Kevin Garvey
Amy Brenneman : Laurie Garvey
Margaret Qualley : Jill Garvey
Chris Zylka : Tommy Garvey
Christopher Eccleston : Matt Jamison
Liv Tyler : Megan Abbott
Charlie Carver : Scott Frost
Max Carver : Adam Frost
Carrie Coon : Nora Durst
Ann Dowd : Patti Levin
Michael Gaston : Dean
Emily Meade : Aimee
Annie Q : Christine
Amanda Warren : Lucy Warburton
Paterson Joseph : Henry « Holy Wayne » Gilchrest Jr.
Frank Harts : officier Dennis Luckey

Épisodes

Première saison (2014)
1- (Pilot)
2- Penguins One, Us Zero
3- Two Boats and a Helicopter
4- B.J. and the A.C.
5- Gladys
6- Guest
7- Solace for Tired Feet
8- Cairo
9- The Garveys at Their Best
10- The Prodigal Son Returns



Mon avis


The Leftovers
est une adaptation du roman de Tom Perrotta, Les Disparus de Mapleton. C'est une des rares fois où je regarde l'adaptation avant de lire l'œuvre dont elle est adaptée. Et pour une fois, j'ai préférée l'adaptation à l'œuvre d'origine !
Sur la planète, 2% de la population a disparu. On ne sait pas pourquoi, on ne sait pas comment, et on n'aura jamais d'explications. C'est l'histoire non pas des personnes qui ont disparues, mais des personnes qui sont restées. Nous allons principalement suivre la famille Garvey. Kevin Garvey est le shérif de la ville, on le découvre au moment des commémorations, où il doit veiller à la bonne marche de la cérémonie et gérer la secte des Guilty Remnants ; sa femme Laurie Garvey, complètement perdue, a rejoint cette secte ; et leurs deux enfants, Jill et Tommy, sont en chute libre. Jill était une jeune fille sans histoire, très bonne élève. Depuis le drame, elle expérimente drogues, alcool, se jette à tête perdue dans toutes les expériences qui peuvent s'ouvrir à elle, tandis que son frère Jimmy rejoint une autre secte, dirigée par un gourou très particulier. En plus de ces quatre personnages, nous allons suivre plusieurs personnes, comme Matt Jamison, Nora Durst et bien d'autres. Plus qu'une série de science-fiction, c'est vraiment une histoire de personnages.
Dès le moment où j'ai vu le trailer de la série, je me suis dit : « Ça a l'air super étrange, mais il FAUT que je la regarde ! ». Il y a tout ce qui me plait : drame, passion, déchirement... parsemé d'une toute petite touche de fantastique. Et en plus comme il y a mon chouchou, j'ai nommé le grand Christopher Eccleston, ça me faisait une raison de plus pour m'y mettre ! Autant vous prévenir tout de suite qu'il faut quelques temps pour vous y habiter et rentrer dans l'histoire. L'épisode qui m'a rendu complètement accro est le troisième, Two Boats and a Helicopter, et qui est justement consacré au personnage de Matt Jamison, campé par Christopher Eccleston. On le découvre véritablement dans cet épisode, on le comprend, on ressent véritablement toutes ses émotions. De même, l'épisode 6, Guest, consacré à Nora Durst, est profondément touchant et bouleversant.The Leftovers est une série dont on a énormément parlé, pour ce côté décalé, étrange, et souvent inclassable. Prenant un événement fantastique comme point de départ, elle va en réalité étudier le comportement des « survivants », et comment ils tentent de se réhabituer à une vie normale, à essayer de faire leur deuil des disparus. La famille Garvey n'a perdu personne, et pourtant tout a volé en éclat pour eux. Certaines personnes, par contre, ont vu leur famille entière disparaitre... Des personnes différentes, donc des réactions différentes. A un moment ou à un autre, chacune des personnes de la ville vont se croiser. Au travers de ces disparitions, plusieurs thèmes sont abordés : le deuil, et comment le faire lorsqu'il n'y a aucun corps et aucune réponses, la douleur, la peur et la dépression sont monnaie courante, de même que la folie. Le rythme lent et contemplatif ajoute encore à cette ambiance particulière, souvent morose et sans espoir, et ce qui ajoute au mal-être que l'on peut ressentir. Mais cela n'a rien de long ou d'ennuyeux, au contraire ! The Leftovers est pour moi une série, comme Sense8, qui prend le temps d'explorer la psyché de l'âme humaine. Toutes les deux partent d'un postulat irréel, une touche fantastique se greffe tout au long de l'intrigue, mais le véritable fond de l'histoire est celle de la vie des personnages. The Leftovers est magnifiquement bien réalisé, profond, mais surtout éblouissant et fracassant émotionnellement.
Donc pour résumer The Leftovers : une série d'une très grande qualité, très intense, magnifique, et surtout qui m'a fait réfléchir, d'abord à la mort et au deuil, mais aussi aux petits riens de la vie, qui peuvent prendre beaucoup d'importance.
A voir impérativement, surtout que la saison 2 arrive le 4 octobre 2015 ! Étant donné que la première
saison couvre l'intégralité de Les Disparus de Mapleton, la seconde saison aura un scénario inédit. Ce qui est à la fois une grande curiosité mais aussi un certain défi.
A voir de toute urgence !


Chronique en + : l'avis de Smells Like Chick Spirit !

13 commentaires:

  1. J'ai trouvé cette série trop lente à mon goût en fait ^^ Même si c'est intéresant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce côté un peu "lent" que j'ai trouvé intéressant : enfin une série où on ne résout pas 10 crimes à la minute, où prend le temps de construire des personnages, etc ! Mais c'est vrai que ça demande un temps d'adaptation ;)

      Supprimer
  2. J'ai eu un peu de mal avec les premiers épisodes... il a fallu que je m'accroche, mais après c'était vraiment bon :) J'attends la saison 2 avec impatience.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a le même ressenti alors ;) ! Vivement la suite !!

      Supprimer
  3. Oh non! Encore une série qui me donne envie!!! Mais je n'ai pas le temps de regarder tout ça... En tout cas, je me souviens que j'avais trouvé la bande-annonce vraiment super étrange!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut regarder !! J'espère que tu aura le temps de t'y mettre un jour :)

      Supprimer
  4. Plus j'y pense et moins j'ai envie de la regarder MAIS j'ai bien envie d'avoir plus d'explications donc peut-être^^ Je dois finir Kingdom avant ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu espères des explications sur la disparition, tu sera déçue. Après, c'est comme pour Sense8, il faut tenter et voir si ça nous plait ;)

      Supprimer
  5. J'attends la saison 2 avec impatience (enfin d'avoir plusieurs épisodes dispo, sinon je suis frustrée!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fais comme toi, sinon je serais frustrée aussi ;) !

      Supprimer
  6. Une de mes séries prioritaires à regarder au plus vite ! Mais il faut que je termine d'abord toutes celles déjà en cours ^^

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !