06/10/2015

Alice Royale, Tome 1, de Céline Mancellon

Alice Royale, Tome 1
Le lapin blanc

Céline Mancellon


 


ALERTE : Actuellement les deux tomes d'Alice Royale ne sont plus disponibles en version papier, seulement en numérique. Mais d'après ce qu'on m'a dit, Céline Mancellon travaillerait à la fois sur un troisième tome, et sur une remise en forme des deux premiers ! Donc patience, et j'espère qu'Alice sera de retour en librairies très bientôt ! 


Suite à un étrange e-mail, Alice Royale, enquêtrice fraîchement libérée du Centre des Êtres Clonés, se rend dans une discothèque où Humains et Vampires se côtoient. Sa nature l'a dotée de facultés psi lui permettant l'immunité contre les attaques psychiques des créatures aux dents longues. Mais à peine a-t-elle accepté la mission qu'une autre se présente à elle... et son partenariat avec l'inspecteur Villard, spécimen masculin un brin chatouilleux et susceptible, risque fort de perturber la petite vie tranquille qu'elle menait jusque-là.


Depuis le temps que je souhaitais découvrir la série Alice Royale, c'est maintenant chose faite pour le premier tome !
Alice Royale est enquêtrice dans la section paranormale des forces de l'ordre de Lauriennas. Mais surtout : c'est un clone ! Elle vient tout juste de sortir du Centre des Êtres Clonés, où on lui a appris comment interagir avec les Humains non clonés. Non seulement Alice est un clone mais, comme tous ses congénères, elle a des pouvoirs psis : elle est immunisée contre le pouvoir des vampires, mais aussi une certaines facultés à avoir des flashs du futur.
Un mail va bouleverser sa routine : Alice se retrouve dans une discothèque où humains et vampires se mélangent. Les deux vampires gérant le lieu sont inquiets de la disparition de leur partenaire d'affaire, et la jeune femme va accepter de se lancer dans cette enquête. Jusqu'au moment où une nouvelle enquête arrive, avec le corps d'une jeune femme vidée de son sang et le cœur absent. On peut se poser la question : les deux enquêtes sont-elles liées ? Alice va non seulement devoir participer à la résolution de ces mystères, mais aussi côtoyer des vampires, des Chasseurs, et des humains, tout en jonglant avec ses émotions et d'essayer de comprendre ce qui lui arrive.
Alice Royale est un premier tome très rafraichissant, bien plus que je ne m'y attendais au départ. Classé en « Bit-Lit » (bien que je n'aime pas trop ce terme inventé par Bragelonne), c'est un livre à mi-chemin entre le fantastique et le policier, où les vampires sont de nouveaux décrits comme des êtres magnifiques sur lesquels se jettent toutes les femmes. Cela aurait pu être un très mauvais point, mais Céline Mancellon a tiré son épingle du jeu et a fait du Lapin Blanc un excellent livre ! Pour commencer, cela tient à son histoire : très simple, mais rondement menée. Deux enquêtes différentes, mais quelque chose qui les unit. Péripéties et rebondissements, je ne me suis pas ennuyée et j'avais hâte de voir si mes conjectures s'avéraient vraies. Du côté de l'histoire, c'est donc un vrai plaisir du début à la fin, et j'ai dévoré Le Lapin Blanc beaucoup trop vite ! Mais la vraie valeur de cette histoire, ce sont les personnages.
Le personnage principal, Alice, est l'une de mes préférées. Habillée de manière très classique, souvent très sobre, elle en est encore à s'habituer à la vie avec les Humains non clonés. A cause de son état de clone, elle a été conçue selon certains critères bien particuliers, mais surtout en n'ayant pas toutes les cartes en main. Ses créateurs se sont en effet dans les informations, notamment au niveau des sentiments et émotions, ce qui complique la vie d'Alice lorsqu'il s'agit d'analyser les sentiments, que ce soit les siens ou ceux des autres. Les relations hommes/femmes lui posent particulièrement problèmes, et ça donne lieu à des échanges très souvent cocasses et savoureux ! Son parcours différent ainsi sensiblement de celui des autres clones, et on ajoute à cela ses tendances de plus en plus prononcés pour le sarcasme, ce qui va attirer l'œil et la désapprobation de sa hiérarchie, le C.E.C ! Pour les autres personnages, nous rencontrons notamment l'inspecteur Villard, qui va devoir travailler avec Alice. Au départ très méfiant envers les clones, il va rapidement se rapprocher de la jeune femme. C'est un homme bourru, parfois grande gueule, une armoire à glace qui cache un cœur d'or. Ensuite, il y a Beleth, un démon qui va accompagner Alice durant son enquête, étant donné que le coupable est probablement un être surnaturel, il doit donc être appréhendé de manière très particulière. Ce démon est pour le moins ambivalent, on ne sait jamais sur quel pied danser, et ça apporte une bonne dose de piment à l'intrigue. Voilà pour les personnages que j'ai préférés, mais les autres personnages secondaires sont tout aussi intéressants !
Je peux donc dire que l'intrigue du Lapin Blanc est assez classique, mais très bien menée, avec des rebondissements, et surtout avec un dénouement final très inattendu et un cliffhanger qui me donne envie de me jeter sur la suite immédiatement ! Des personnages captivants viennent ajouter leur sauce, mais surtout le style de Céline Mancellon est particulièrement vivants : dialogues loufoques, des descriptions qui vont droit au but, une plume particulièrement inspirante, j'ai été vraiment emportée. Alice Royale se révèle donc une excellente lecture, très bien rythmée, avec tout ce qu'il faut pour passer un agréable moment.
Et le petit détail final qui m'a particulièrement plu : cette dérivation de l'univers d'Alice au Pays des Merveilles. Céline Mancellon a su reprendre quelques codes et éléments essentiels de cet univers, tout en l'agrémentant à sa sauce. Et vous me connaissez, je ne peux pas résister à cet univers !


- Je vais mieux m'expliquer : je ne suis pas sûre de reconnaître le désir physique,
à moins qu'il ne frappe à ma porte en agitant une pancarte le nommant.


Chroniques en + : l'avis de Frogzine et True-Book !

22 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas cette série et, tu me donnes envie de la découvrir un jour...j'adore la couverture !
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  2. Je viens également de découvrir cette série :p Vivement la réédition, si elle arrive !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis impatiente aussi d'avoir la version papier !

      Supprimer
  3. Oh quelle belle chronique! Le résumé est particulièrement intriguant et ta chronique fait vraiment envie!! Je me le note en espérant qu'il ressorte en version papier :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi avoir la version papier, rien ne vaut ça ;)

      Supprimer
  4. Pas sur que ce livre me plaise mais il a l'air quand même génial ! (Un peu contradictoire mon commentaire ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, un peu contradictoire ;). Tu me dira si tu tente !

      Supprimer
  5. J'adore tout ce qui se rapporte à Alice :)

    RépondreSupprimer
  6. je ne connais pas, le résumé me parle mais je trouve qu'il y a quelque chose d'hyper malsain qui se dégage de la couverture!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tu trouves ? J'avoue qu'elle est un peu étrange, mais ça ne me choque pas plus que ça :)

      Supprimer
  7. Ca a l'air vraiment sympa comme univers. Je suis curieuse. Par contre je ne sais si c'est normal tu as écrit papion au lieu de papier dans le premier paragraphe? Mais je me trompe peut etre.

    RépondreSupprimer
  8. Il a l'air chouetteeeeeeeeeee!! J'ai pensé à toi il y a un coin spécial Alice aux pays des merveilles dans ma libraire ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut absolument que j'aille dans cette librairie :D !!

      Supprimer
  9. Ta chronique donne super envie de découvrir cette saga !

    RépondreSupprimer
  10. La couverture est géniale, et ta chronique top! J'adore Alice au pays des Merveilles, alors c'est une lecture pour moi!

    RépondreSupprimer
  11. Tu as éveillé ma curiosité avec cette découverte tiens ! Hop, elle rejoint ma liste d'envies XXXXL (je ne sais même plus combien de X mettre pour définir sa taille exacte !), merci :)

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !