28/10/2015

Anno Dracula, Tome 1, de Kim Newman

Anno Dracula, Tome 1
Anno Dracula

Kim Newman



Lu dans le cadre du challenge Un mois = Une consigne.
(Mois d'octobre)


1888. Vous êtes les bienvenus dans le Londres victorien. Une capitale où se mêlent bourgeoisie élégante, pauvres des quartiers mal famés, et... des vampires.
En effet, depuis le mariage de la reine Victoria avec le comte Dracula, les vampires envahissent les rues de Londres, présents à toutes les échelles sociales. Mais En cette fin d'été 1888, de terribles meurtres d'une violence inouïe sont commis sur des prostituées vampires de Whitechapel. Charles Beauregard, qui travaille pour le Diogenes Club, se voit charger d'enquêter pour retrouver celui que tout le monde surnomme Scalpel d'Argent.
Sur sa route, il croisera Geneviève Dieudonné, vampire âgée de plusieurs siècles et qui cherche elle aussi des réponses...



Après en avoir entendu parler chez Le Livroscope, je me suis décidée à commencer une nouvelle série : Anno Dracula.
Londres, dans les années 1888. La reine Victoria s'est remarié. Et pas avec n'importe qui : avec le Comte Dracula ! Qui entend bien faire du vampirisme l'état dominant. De plus en plus de mortels décident de rejoindre les ténèbres, afin de profiter d'une espérance de vie plus longue. Mais tout n'est pas rose, surtout lorsque Dracula engendre un régime de terreur. Et on ajoute à ça qu'un mystérieux assassin, surnommé Scalpel d'Argent, se met en tête de tuer le plus de prostituées vampires qu'il peut.
Kim Newman utilise ici une technique que j'aime beaucoup : « Et si ? ». Et si c'est Dracula qui l'avait emporté contre Van Helsing ? Et s'il avait épousé la Reine Victoria ? Deux questions, mais les questions principales, qui donnent le ton à l'ensemble du livre. Anno Dracula m'a plus pour cet aspect, mais surtout par toutes les références parsemées le long du récit. Il y a bien évidemment Dracula, de Bram Stoker, mais aussi Jekyll, Jack l’Éventreur, Holmes, et beaucoup d'autres ! Ça va être l'occasion à la fois de retrouver toutes les références, de vous amuser avec celles que vous connaissez, et pour ma part, de noter aussi deux ou trois références qu'il faut que je découvre davantage !

Pour ce qui est des personnages, il y a de tout : des gentils, des méchants, des vampires, des humains, des paumés... Les personnages principaux sont ceux qui m'ont le plus intéressés, et notamment Geneviève. Une vampire également, mais d'une autre lignée que celle de Dracula, plus pure, plus ancienne, et bien loin de la perversion de la lignée de Dracula, faible et vile. Elle a toujours l'apparence d'une jeune femme, mais une âme vieille de plusieurs centaines d'années. De son côté, Charles est un espion au service du Diogene's Club, et en mission pour retrouver le Scalpel d'Argent. C'est au cours de cette enquête qu'il va rencontrer Geneviève, qui va l'épauler pendant cette enquête.
Déjà, une précision par rapport à cette enquête : le lecteur en sait beaucoup plus que les personnages principaux au niveau de l'identité de l'assassin. Et pour cause, je pense que Kim Newman n'a pas voulu se lancer dans une enquête « type », où après de multiples rebondissements nous apprenons enfin l'identité du tueur. Les personnages, eux, ne l'apprendront qu'à la fin, mais les lecteurs ne sont pas du tout sur le même schéma. Anno Dracula, plus qu'une simple enquête policière, est d'abord une uchronie. Tout le point fort du livre tient dans cet état, et surtout dans les questionnements qu'il apporte. C'est certes une œuvre de fiction, mais qui apporte des interrogations sur l'Homme. Certes, on y parle de vampires. Mais toute la question est : pourquoi un homme ou une femme voudrait se transformer en vampire ? Certains pour la vie éternelle, d'autres pour le pouvoir, d'autres pour la beauté... On s'interroge sur les faiblesses et les envies des êtres humains, et c'est très bien retranscris ici ! Outre ces questionnements, il y a également toutes ces références, qui nous obligent à réfléchir, nous titillent et nous fait découvrir un bon nombre d'autres récits, qui nous questionnent également. A ceux qui disent que les littératures de l’Imaginaire sont des genres « faciles », je les encourage à lire Dracula, L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde, etc, car c'est bien loin de ce qu'on peut penser à la première lecture. Ce n'est pas le fantastique ou l'imaginaire qui prime dans ces romans, mais bien le message que veut faire passer l'auteur derrière les mots. C'est souvent grâce à ces genres que l'on peut se poser les questions existentielles sur l'homme et son comportement !
Un dernier détail à savoir avant de commencer cette lecture : nous ne voyons que très peu la Reine Victoria ou Dracula dans ce premier tome. Et pourtant, ils sont là tout le long du roman. On sent toute l'influence qu'ils ont, en particulier Dracula maintenant qu'il a la main-mise sur le pays. On ne le voit que peu physiquement, mais c'est pour mieux le sentir mentalement !
Anno Dracula est un premier tome réussi, et je serais maintenant très curieuse de lire la suite de la trilogie !


Les bonnes choses prennent fin d'elles-mêmes.
Les mauvaises doivent être interrompues.


Anno Dracula, Tome 1 : Anno Dracula
Anno Dracula, Tome 2 : Le Baron rouge sang
Anno Dracula, Tome 3 : Dracula Cha cha cha



Chronique en + : l'avis de La Pile à Lire !

25 commentaires:

  1. C'est intéressant d'avoir fait un roman de cette façon, ça diffère un peu de ce qu'on a l'habitude de voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est agréable de s'éloigner un peu des sentiers battus :)

      Supprimer
  2. ça l'air très sympa, je l'avais déjà vu mais jamais osé le prendre, je suis souvent déçue par ce genre mais celui-là a l'air de tenir ses promesses !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'espérais pas être aussi agréablement surprise !

      Supprimer
  3. Ca a l'air plutôt sympathique! Je me souviens quand on en avait parlé aux Imaginales :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une lecture très sympa ! Dommage que j'ai raté l'auteur aux Imaginales :(

      Supprimer
  4. J'avais aussi lu l'avis d'Angee ;) Même si je savais qu'il y aurait un deuxième tome, je ne pensais pas plus !
    Bonne suite alors :D

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connaissais pas, mais je suis bien curieuse! J'aime bien les vampires (et Dracula), ça m'a l'air parfait pour Halloween :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite pleins de bonnes lectures pour Halloween ;) !

      Supprimer
  6. Il fait parti des livres que j'ai envie de lire mais que je n'ai toujours pas pris le temps de lire. :/ Ta critique me fait envie de nouveau.

    RépondreSupprimer
  7. Ca n'est pas mon genre de lecture habituelle mais ça a l'air très sympa ! :)

    RépondreSupprimer
  8. je l'ai repéré mais j'ai peur d'être déçue! ta chronique est rassurante :)
    j'aime bien les réalités alternatives en général :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais quelques appréhensions également, mais au final c'est une bonne surprise !

      Supprimer
  9. J'aime beaucoup la couverture. J'en avais entendu parlé, mais je restais sur mes gardes, je suis convaincue par ta chronique!

    RépondreSupprimer
  10. Tu m'intrigue là. Je l'avais déjà repéré en traînant sur Goodreads, mis dans ma wish en me disant on sait jamais, mais là tu réveilles mon intérêt. Merci pour cette chronique.

    RépondreSupprimer
  11. Je me souviens avoir eu un peu de mal à entrer dans l'histoire car c'est un univers un peu particulier, sombre et angoissant. Mais l'idée est franchement originale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu de mal aussi, mais après ça se dévore tout seul. As-tu lu la suite ?

      Supprimer
  12. Je ne savais pas qu'il s'agissait d'une saga en tout cas j'aime vraiment le concept, l'univers à l'air original ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca change agréablement des autre histoires de vampires !

      Supprimer
  13. Ta chronique est vraiment très chouette et rend un bel hommage à ce roman que j'ai beaucoup aimé ! Kim Newman m'a scotchée par toutes ces références, et si "Le Baron rouge sang" est du même acabit, ça promet ^^ D'ailleurs il attend maintenant mon bon vouloir pour sortir de ma PAL...
    Je n'ai rien à ajouter, je crois que tu as tout dit... Ah si ; merci pour ce billet qui a fait resurgir de bons souvenirs de lecture :)

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !