24/04/2016

Rester groupés, de Sophie Hénaff

Rester groupés

Sophie Hénaff





Considérés comme des traîtres par leurs collègues du 36 quai des Orfèvres, le moral est au plus bas au sein de la brigade.
Seule Anne Capestan tente encore de remotiver ses troupes. Jusqu'à ce qu'elle se retrouve à devoir enquêter sur le meurtre du commissaire Serge Rufus, père de son ex-mari. Dans le même temps, en Provence, un homme trouve son nom fraîchement gravé sur un monuments aux morts.



Après avoir dévoré Poulets grillés, je ne pouvais pas manquer cette suite !
Au sein de la brigade dirigée par Anne Capestan, le moral est au plus bas. Leur enquête précédente les a conduits à inculper un autre policier comme coupable. Au lieu d'être féliciter pour avoir résolus une enquête qui piétinait depuis des années, tous leurs collèges du 36 Quai des Orfèvres les voient comme de traîtres.
Mais bientôt, une nouvelle enquête se présente à eux, ainsi que l'occasion de travailler avec d'autres brigades et, peut-être, de redorer leur image. Cette enquête ? Déjà déterminer pourquoi un homme a trouvé son nom gravé sur un monument aux morts, mais surtout savoir qui a tué Serge Rufus, le père de l'ex-mari de Capestan...
Rester groupés s'avère aussi bon que Poulets grillés ! On retrouve les mêmes personnages déjantés et un peu fracassés, auxquels s'ajoutent quelques nouveaux, comme un rat ou un policier sorti d'HP parce qu'il se croit de l'époque de d'Artagnan. Une fine équipe ! Chacun a ses ennuis, ses qualités ou ses défauts, mais lorsqu'ils sont tous ensembles, cela donne une équipe anticonformisme mais avec des résultats indéniables. L'équipe va se lancer dans cette enquête et va réussir à faire remonter des vengeances, secrets, et autres magouilles. Tout cela malgré les bâtons dans les roues par les autres brigades... Sensé être une coopération entre collègues, la Crim et les autres gendarmes sont peu disposés à partager les informations qu'ils trouvent ! Mais on peut être plusieurs à jouer à ce jeu : grâce à leurs méthodes peu orthodoxes, la brigade de Capestan arrive à trouver des indices. Des indices qu'ils ne partageront pas toujours entièrement avec leurs collègues si peu agréables !
Sophie Hénaff arrive à faire avec Rester groupés un livre savoureux, remplis d'actions, un rythme enlevé, beaucoup d'humours, mais surtout des personnages tous plus captivants et attachants les uns que les autres.
J'espère voir arriver une suite très prochainement !


Poulets grillés
Rester groupés





Challenge : 50 romans en 2016

20 commentaires:

  1. Ca a l'air d'etre une fois de plus une bonne découverte

    RépondreSupprimer
  2. Il a l'air original ce livre, je ne connaissais pas du tout avant de voir ta chronique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux tomes sont vraiment excellents <3 !

      Supprimer
  3. Je commence à le voir régulièrement sur la blogo et il me tente beaucoup :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux tomes sont à lire absolument ;) !

      Supprimer
  4. Si tu adores, il faut vraiment que je teste Poulets grillés pour découvrir ce que vaut l'auteur. Généralement, tu es de bon conseils :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis toujours de bons conseils voyons ^^. Tu me tiendra au courant si tu le commence !

      Supprimer
    2. Bien sur! En plus, j'ai vu que le premier est sorti en poche. Plus aucune excuse pour ne pas craquer. :)

      Supprimer
    3. L'excuse parfaite c'est vrai ! J'espère que tu aimera autant que moi :)

      Supprimer
  5. Hou HOU, "paumés mais groupés" en avant les poulets :) Merci et @ Bientôt, Grybouille.

    RépondreSupprimer
  6. C'est vrai qu'ils sont hyper attachants, tout ce petit monde tout fracassé par la vie <3 Je viens de lire le premier, j'attends un peu mais j'ai hâte de voir ce que donne cette suite !

    RépondreSupprimer
  7. C'est moins mon style, mais les personnages ont l'air vraiment intéressants ! J'adore la couverture aussi, ça donne envie de s'arrêter sur le livre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très sympa, n'hésite pas à y jeter un coup d’œil :)

      Supprimer
  8. Pas forcément ce que je lis habituellement mais... je suis faible on le sait. Et une bonne critique comme la tienne ne peut que me faire sombrer du coté obscure de la force!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Viens du côté obscure, on a des cookies !

      Supprimer
  9. Je craque immanquablement quand je vois ce petit cœur dans l'esprit du Chat ! C'est une véritable lumière clignotante dans la liste de mes tentations, merci ;-)

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !