08/05/2016

Maestra, de L.S. Hilton

Maestra

L.S. Hilton





Le jour, Judith Rashleigh est assistante dans un hôtel de ventes aux enchères londonien qui l'exploite malgré ses diplômes et son talent. La nuit, elle officie dans un bar à hôtesses où elle séduit sans effort.
Judith sait qu'elle doit jouer le jeu. Pour faire carrière et pour charmer les hommes, elle a appris à être une gentille fille... Jusqu'à ce qu'elle découvre une gigantesque escroquerie autour d'une fausse toile de maître. Licenciée avant d'avoir pu faire éclater le scandale, Judith décide de fuir avec un riche client sur la Côte d'Azur. Là-bas, un monde décadent et corrompu les attend. Là-bas, elle goûtera à la vengeance. La gentille fille deviendra femme fatale.






Merci à Robert Laffont !
Judith Rashleigh travaille en tant qu'assistante pour un hôtel de ventes aux enchères à Londres. Malgré ses diplômes et ses talents, elle n'est considérée que comme un sous-fifre qui n'a pas son mot à dire. Pour compenser ses journées vides de sens, elle officie la nuit dans un bar à hôtesses, ce qui lui permet de se faire beaucoup d'argent et de séduire facilement.
Un jour, elle découvre une gigantesque escroquerie autour d'une toile de maître à son travail. Sur le point de faire éclater le scandale, elle est licenciée. Elle décide alors de fuir avec un client rencontré lors de son travail de nuit, en direction de la Côte d'Azur. Là-bas, elle décide de goûter aux joies de la vengeance, et de tout faire pour que maintenant tout se déroule selon ses plans à elle.
Maestra est sans doute le livre de la Bête Noire qui a eu le plus de publicités, qui a eu beaucoup de refus de la part d'éditeurs, et qui est souvent cité dans la presse. Pour ma part, je ne refuse jamais un livre de la Bête Noire, et pourtant celui-ci m'a fait un peu hésiter... Car, j'avoue que les livres à tendance un peu érotisme me font toujours reculer. Donc, j'attendais de voir si L.S Hilton allait me convaincre ! Car après tout, j'avais aimée toutes les publications précédentes de la Bête Noire, pourquoi celle-ci serait différente ? Mais malheureusement, je suis peut-être partie un peu trop confiant... Oui, Maestra n'a pas été un coup de cœur, et m'a laissé sur le fond assez dubitatif.
Ce mélange de genres, entre thriller et érotique, est la première chose qui m'ait dérangée. Certes, cela n'a rien à voir avec Fifty Shades of Grey : je le trouve déjà mieux écrit, notre héroïne – Judith – est une femme fatale qui souhaite atteindre son but sans dévier de son chemin. Il y a beaucoup de sexualité, mais peu de sentiments ou d'amour. C'est déjà quand même un bon point ! Après, je ne sais pas si je suis définitivement hermétique au genre érotique, mais j'ai trouvé que c'était un peu trop présent, et que le côté thriller n'était pas assez mis en valeur. Et pourtant, c'est ce que j'attendais davantage de cette lecture ! Le fait qu'elle veuille se venger, d'user de ses charmes et surtout de son intelligence pour infiltrer le milieu de l'art et le monde criminel est vraiment intéressant. Le fait que cela se passe dans le monde de la peinture et de l'art en général est aussi quelque chose que j'apprécie énormément. Du coup, j'attendais beaucoup de cet aspect-là de l'histoire, mais malheureusement, cela n'a été peut-être pas assez développé. A mon goût du moins ! Par contre, l'érotisme est définitivement très présent. Que ce soit au début de Maestra, quand Judith est hôtesse dans un bar à champagne réputée, ou quand son passe-temps est de faire l'amour avec hommes, femmes, voir les deux. Ensuite, elle profitera de sa beauté pour mettre au point sa vengeance, n'hésitant pas à recourir à n'importe quel moyen. Alors oui, on pourrait dire : enfin une femme qui n'hésite pas à tirer profit de sa sexualité pour avoir ce qu'elle veut ! Certes, mais c'est une méthode qui ne me convainc pas énormément, j'ai eu du coup beaucoup de mal à adhérer au fonctionnement de Judith et à la comprendre. Les scènes de sexe sont très nombreuses, Judith aime faire l'amour et est prête à tout pour baiser. Je dois avouer, mais ce n'est peut-être que mon manque de goût pour cette littérature, qu'au bout d'un moment cela m'a ennuyée. Certes, les scènes de sexe sont parfois dérangeantes, mais... voilà. C'est tout. Pas de frisson, pas d'excitation, juste de la lassitude.
Mais malgré mon scepticisme et mon manque d'empathie envers le personnage principal, L.S Hilton réussit malgré tout à me faire avancer dans l'histoire mais surtout à me donner envie de savoir ce qui va arriver. De plus, Maestra nous fait voyager, de la Côte d'Azur à l'Italie, mais surtout nous montre les dessous du monde de l'art : magouille et manigance sont au programme !
Donc, Maestra nous embarque dans une histoire sombre et glauque, je serais sans doute au rendez-vous pour la suite, mais sans en attendre grand-chose. Dommage !



Chroniques en + : l'avis de Bettie Rose Books et Léa Touch Book !



Challenge : 50 romans en 2016

24 commentaires:

  1. ahahah j'adore l'image du chat qui rejette le livre, excellent ^^
    C'est un livre qui ne me tente pas du tout du tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le résumé me tentait pas plus que ça, et malheureusement ça ne l'a pas fait :P

      Supprimer
  2. ON m'avait tellement dit que ce livre allait bien se vendre, beaucoup de presse blablabla et en fait, je dois dire que je suis contente de ne pas l'avoir acheté, car je ne lis que des commentaires qui vont dans ton sens. Dommage car j'adore aussi les intrigues dans le monde de l'art...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le monde de l'art est bien mais pas assez développé, ce qui est dommage...

      Supprimer
  3. On a été beaucoup à être déçus par ce livre ^^
    Mais les autres de la collection sont très bons :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la première fausse note dans la collection, qui est excellente sinon :) !

      Supprimer
  4. désolée que ça n'ait pas été plus. Je ne connaissais pas mais je rend à rester loin de l'érotisme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand c'est bien utilisé, ça va. Mais là... Clairement non !

      Supprimer
  5. C'est une histoire qui pourrait m'intéresser même si le côté érotique que tu cites me fait un peu peur, à voir si je tombe dessus en occasion par exemple

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu te le fait prêter ou le trouve pas cher, c'est la meilleure solution !

      Supprimer
  6. Bon, en voyant que ton petit chat faisait une drôle de tête, je me suis dit que... oups, pas une super lecture.

    Le problème des romans dit "érotiques", c'est qu'il oublie que du sexe, du sexe et encore du sexe, ça peut lasser... Beaucoup même. J'ai un peu le même problème que toi, si niveau sentiments je n'embarque pas, s'il n'y a pas un truc dans l'histoire pour susciter mon intérêt, je suis hermétique et je saute des pages, non sans soupirer et lever les yeux au ciel... Et pourtant j'aime bien la littérature légère!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que du sexe ici ou presque... Et effectivement ça lasse ;) !

      Supprimer
    2. J'ai pensé à toi cet après-midi, alors j'étais entrée par mégarde dans une librairie (ben oui, je l'ai confondue avec un café, j'ai besoin de bonnes doses de caféine pour tenir mes longues journées), j'ai vu ce livre dans la section thrillers... Et la je me suis dis que si ce n'était pas trompé le lecteur sur la marchandise: tu l'achètes pour un thriller et en fait tu as ... du sexe... Bon, il peut y en avoir dans un thriller, mais limité!

      Et je te promets que je suis entrée par mégarde dans cette librairie, vraiment!
      (Et non je ne souffre pas du syndrome de Pinocchio !)

      Supprimer
    3. Pas mégarde, C'EST CA OUI !!

      Supprimer
  7. Je l'ai vu ce weekend, je l'ai remarqué car il avait la reco' du libraire épinglé sur la couverture. Il m'a intrigué mais j'étais passée à côté de cette dimension érotique ! Et d'après ce que tu en dis, j'ai bien fait de ne pas me laisser tenter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca pourrait peut-être plaire à d'autres personnes, mais je conseillerais plutôt de l'emprunter ;)

      Supprimer
  8. Intéressant comme histoire, même si comme toi j'ai du mal avec les romans érotiques. Je prends note malgré tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut croire qu'on n'est pas encore tombées sur le bon roman érotique ;) !

      Supprimer
  9. Celui-ci va continuer sa vie de livre sans moi, hélas ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement, je n'ai pas d'argument pour te convaincre de le lire ;)

      Supprimer
  10. Hum, ce livre ne me tentait pas plus que ça à la base... Et je crois que ton avis m'a convaincu de passer définitivement mon tour sur ce coup là!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement je n'ai pas grand chose à dire pour te convaincre de le lire ^^

      Supprimer
  11. Allez, pour cette fois je passe mon chemin ! Il faut bien que cela arrive de temps en temps quand même ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne peut pas toujours être au top ;)

      Supprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !