12/07/2016

Voici venir les rêveurs, d'Imbolo Mbue

Voici venir les rêveurs

Imbolo Mbue







Sortie : 18 Août 2016



Nous sommes à l'automne 2007 à New York et Jende Jonga, un immigrant illégal d'origine camerounaise, est en passe de réaliser son rêve : après avoir été plongeur et chauffeur de taxis, il vient de décrocher un emploi de chauffeur pour Clark Edwards, riche banquier à la Lehman Brothers.
Pour Jende, tout est désormais possible : il va enfin pouvoir offrir à Neni, son amoureuse, les études de pharmacienne dont elle rêve. Et surtout, pour les Jonga, le Graal est en vue : obtenir leur carte verte et devenir enfin des Américains.



Merci à Belfond !
Jende Jonga est originaire du Cameroun, et souhaite devenir Américain. Il parvient à accéder au pays, à trouver de petits emplois en attendant d'avoir la carte verte. Il pense toucher à son rêve lorsqu'il décroche un emploi de chauffeur pour Clark Edwards, un riche banquier. Ce travail semble être le Paradis pour Jende : non seulement ça le rapproche de son rêve d'être Américain, mais il peut désormais offrir à sa femme Neni la chance de poursuivre ses études pour devenir pharmacienne, de pouvoir offrir une vie meilleure à son fils... De leur côté, la famille Edwards, et plus particulièrement Clark, va trouver en Jende non seulement un chauffeur consciencieux, mais aussi une oreille attentive. Clark et Jende vont nouer une grande complicité, mais cela va-t-il résister aux épreuves que les deux familles vont subir ?
Voici venir les rêveurs est un roman atypique, Imbolo Mbue a une plume très particulière, à la fois très touchante et très forte. La confrontation entre ces deux familles, très différentes l'une de l'autre, nous permet d'avoir accès à plusieurs cultures et coutumes, deux moyens de réfléchir... La vie en Amérique est comparée à celle en Afrique : il y a du bien et du mal dans chaque pays, des opportunités à saisir partout. Pour beaucoup, l'Amérique est le pays de tous les possibles, l'endroit où on peut réussir sa vie et ses rêves avec un peu de chance, de talent et de travail. Voici venir les rêveurs est un roman d'apprentissage, il nous parle des difficultés auxquelles sont confrontés les immigrés et les nouveaux venus, la détresse confronté au rejet, l'espoir d'accéder à une vie « meilleure »... Imbolo Mbue frappe fort avec son roman !
Voici venir les rêveurs peut dénoncer certaines pratiques actuelles, mais sa grande force est surtout de nous dresser un portrait de l'immigration, de voir ce qui se présente derrière le rêve américain, mais surtout de nous présenter des personnages, des personnes souvent brisées, abimées, mais toujours prêtes à se relever malgré les coups durs.
Une claque !





Challenge : 50 romans en 2016

16 commentaires:

  1. Je crois que je vais l'ajouter à ma wishlist !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très contente de t'avoir donné envie :) !

      Supprimer
  2. J'ai hâte de le découvrir! Merci pour ta chronique ��

    RépondreSupprimer
  3. Ca a l'air très intéressant comme roman et original, j'avoue que je ne lis pas beaucoup de livres sur ce sujet!

    RépondreSupprimer
  4. Ta chronique m'intrigue beaucoup ! Et rien que le titre m'attire déjà, je pense que je me le procurerai dès que possible !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis curieuse d'avoir ton avis :) !

      Supprimer
  5. Comme Léa, j'ai hâte de le lire ! Le résumé m'a tapé dans l'oeil et ton avis me confirme mon choix ! Vivement août !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi :) !

      Supprimer
  6. Encore un roman pour moi! Finalement, je ne suis pas forte du tout (cf un de mes commentaires!). J'ai une fâcheuse tendance à la faiblesse je crois! :)

    RépondreSupprimer
  7. J'adore le titre, et ta chronique me donne très envie également !
    Et puis cela me fera penser à une amie camerounaise que j'apprécie beaucoup :)
    Merci pour cette jolie trouvaille :)

    RépondreSupprimer
  8. De beaux portraits d'immigrants en demi teinte.

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !