18/12/2016

La vitesse sur la peau, de Fanny Chiarello

La vitesse sur la peau - Fanny Chiarello


07 Septembre 2016
Rouergue
11,50 €



Depuis que sa mère est décédée dans un accident de la circulation, Élina se tait.
Son périmètre s'est réduit : elle va du collège au domicile de son père, en passant par le jardin des Plantes. C'est là, sur un banc, qu'elle rencontre Violette, une femme en fauteuil roulant, qui lui rend les mots et lui apprend même à courir.




Un livre que j'étais curieuse de lire, et j'ai pu profiter du Salon de Montreuil 2016 pour me l'offrir !
A travers La vitesse sur la peau, Fanny Chiarello nous raconte l'histoire d'Elina, une jeune adolescente. Depuis la mort de sa mère, sa seule activité, à part ses cours, est de rester assise sur un banc – toujours le même – au jardin des plantes. De végéter. Un jour, elle se remet à bouger, et même à courir. Dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, elle fait tout le tour du parc, espérant remonter le temps jusqu'à sa mère. Elle fera ainsi la rencontre de Violette, une ancienne marathonienne clouée dans un fauteuil roulant. Elina a perdu sa mère, mais elle va réaliser que la vie ne n'est pas arrêtée, qu'elle peut encore faire des rencontres et apprécier ce que lui envoie la vie.
La vitesse sur la peau est un livre très court, qui se lit rapidement, mais qui est prenant et bouleversant ! On a tous perdus, je pense, des êtres auxquels ont tenaient. Maladie, accident, les raisons ne manquent pas... Tout comme la manière de gérer son deuil. On fait différemment, on ressent différemment, il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises façons de faire. Le plus important est d'essayer d'en parler, de décrire ce qu'on ressent, que ce soit à un membre de sa famille, à un ami ou à un psy. De son côté, Elina, elle, s'était complètement refermée. Plus un mot qui ne sortait de sa bouche, les interactions avec son père ou sa grand-mère étaient réduites... Et c'est une totale inconnue qui réussit à la faire sortir de sa carapace, car c'est parfois plus facile de parler à un étranger. Pendant un an, Elina stagnait, elle n'était qu'une plante parmi d'autre, jusqu'au jour où la course et sa rencontre avec Violette vont réussir à la faire avancer, malgré tout.
Fanny Chiarello a une très belle plume, très élégante, très poétique, un délice ! Malgré le sujet très difficile, le parcours douloureux d'Elina et le deuil, il y a malgré tout l'espoir, qui se faufile tout au long de l'histoire. La vitesse sur la peau est très intéressant à lire, le traitement du deuil et de la reconstruction est décrit de manière très subtile, et surtout les émotions sont parfaitement décrites !
Une très belle histoire que je recommande.





Les histoires sont partout, dans les livres, dans la vie,
dans le moindre grain de sable. Chacun libère un possible. 





Chronique en + : l'avis de Emistories !







Challenge 50 romans en 2016

16 commentaires:

  1. Tu as raison, c'est un thème universel qui peut parler à chacun d'entre nous ^^ Le hasard d'une rencontre peut effectivement tout changer ^^
    Merci pour cette jolie découverte :)

    RépondreSupprimer
  2. C4est sympa, surtout si l'auteur a bien pu retranscrire tous les sentiments.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas du tout mais ton avis me donne envie de le découvrir ^^

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connaissais pas ! Contente que tu ai aimé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En général on n'est pas déçus avec le Rouergue :) !

      Supprimer
  5. Pas sûre que ça soit le genre de lecture dont j'ai envie en ce moment mais ça a l'air d'être un beau livre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ça te tente, je peux te le prêter à l'occasion :) !

      Supprimer
  6. Chanceuse tu es allée au Salon de Montreuil!
    Qu'il a l'air beau ce livre, profond et humain.
    Ces rencontres du destin qui changent le cours de notre vie, j'y crois...
    Bisous Chess

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un livre très beau, je te le conseille :) !
      Bises

      Supprimer
  7. Le sujet est difficile, et mon petit coeur a été malheureusement bien malmené par les épreuves de la vie, mais il me tente bien malgré tout!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut quand même ménager son petit cœur !

      Supprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !