03/01/2017

Dernier meurtre avant la fin du monde, Tome 1, de Ben H. Winters

Dernier meurtre avant la fin du monde, Tome 1
Dernier meurtre avant la fin du monde

Ben H. Winters






Concord, New Hamsphire. Hank Palace est ce qu'on appelle un flic obstiné. Confronté à une banale affaire de suicide, il refuse de s'en tenir à l'évidence et, certain qu'il a affaire à un meurtre, poursuit inlassablement son enquête.
Hank sait pourtant qu'elle n'a pas grand intérêt puisque, dans six mois il sera mort. Comme tous les habitants de Concord. Et comme tout le monde aux États-Unis et sur Terre.
Dans six mois en effet, notre planète aura cessé d'exister, percutée de plein fouet par 2011GV1, un astéroïde de six kilomètres de long qui la réduira en cendres. Aussi chacun, désormais, se prépare-t-il au pire à sa façon.
Dans cette ambiance pré-apocalyptique, où les marchés financiers se sont écroulés, où la plupart des employés ont abandonné leur travail, où des dizaines de personnes se livrent à tous les excès possibles alors que d'autres mettent fin à leurs jours, Hank, envers et contre tous, s'accroche. Il a un boulot à terminer.
Et rien, même l'apocalypse, ne pourra l'empêcher de résoudre son affaire.



Un livre des éditions Super 8 que j'étais très curieuse de lire !
Nous sommes dans le New Hamsphire, à suivre une enquête de police de l'inspecteur Hank Palace. Confronté à une affaire de suicide, son instinct lui dit pourtant qu'il y a du louche dans cette histoire, et que la réalité n'est pas tout à fait ce qu'elle parait. Alors, il va s'acharner. Il va fouiner, enquêter, tout faire pour prouver que son intuition est juste. Seulement voilà, son acharnement cause beaucoup d'étonnements et peu le suive dans sa quête de vérité, y compris ses collègues. Car à quoi bon s'embêter lorsqu'un gigantesque astéroïde est sur le point de frapper la Terre et d'anéantir toute forme de vie d'ici six mois ?
Dernier meurtre avant la fin du monde est un habile mélange entre l'enquête policière – la partie la plus présente – et la science-fiction (quoique...) avec cette arrivée d'astéroïdes. Ben H. Winters décrit une ambiance pré-apocalyptique, ou les meurtres et suicides sont courants, où les marchés financiers se sont écroulés, dans un monde qui ne se soucie plus de rien. Dans cette ambiance délétère, les hommes comme Hank Palace sont rares. Malgré l'approche de la catastrophe, il entend bien mener sa vie comme avant, de bien faire son travail, et de s'accrocher à ce qu'il possède.
Dernier meurtre avant la fin du monde est le premier tome d'une trilogie, que j'ai hâte de découvrir dans son intégralité ! Ben H. Winters mêle parfaitement les genres, l'action est savamment dosée, le rythme s’enchaîne bien, l'univers est à la fois passionnant et profondément oppressant, et tous les personnages sont essentiels et bien décrits. Que demander de plus ? La partie enquête est très intéressante, on souhaite savoir si la victime s'est véritablement suicidée et, si quelqu'un l'a tué, pourquoi. Du côté science-fiction, l'arrivée de l'astéroïde n'est pas très développée mais parfaitement à sa place. Cela introduit un climat lourd et tendu, des tensions, et les répercussions sont bien dosées, que ce soit les données scientifiques, ou par les conséquences que cela entraînes (fermeture de nombreuses infrastructures, vague de suicides, la peur...).
Donc, c'est une nouvelle lecture passionnante chez Super 8, décidément cette maison d'édition ne m'a encore jamais déçue !




Dernier meurtre avant la fin du monde, Tome 1 : Dernier meurtre avant la fin du monde
Dernier meurtre avant la fin du monde, Tome 2 : J-77
Dernier meurtre avant la fin du monde, Tome 3 : Impact




Chroniques en + : l'avis de Les victimes de Louve et Zina !






Challenge 50 romans en 2016

24 commentaires:

  1. C'était déjà une tentation ! Elle devient maintenant une envie confirmée et approuvée par toi, c'est trop cool !!! Merci :)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connais pas cette maison d'édition, j'aimerais beaucoup la découvrir avec ce livre ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement Super 8 est une excellent maison d'édition, fonce sans hésiter ! Je te conseille particulièrement The Rook :)

      Supprimer
  3. J'avais tellement hâte de voir ta chronique ^-^
    Elle confirme complètement mon envie de lire le roman, je pense que cela arrivera sous peu! Le mélange des genre m’intéressant beaucoup :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle n'a pas trop tardé à venir, heureusement pour toi ;). J'espère que tu aimeras autant que moi !

      Supprimer
  4. Malgré ton bon avis je ne suis pas sûre d'apprécier ce livre ! Merci quand même pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne peut pas être attirés par tout, ne t'en fait pas ;)

      Supprimer
  5. C'est vraiment rare que j'apprécie un roman avec une ambiance de fin du monde... Je préfère quand ce sont des policiers ou des thrillers assez réalistes. Mais peut-être qu'il pourrait me plaire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Manue du blog http://fais-moi-peur.blogspot.fr/ :)

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Il faut vraiment que je lise la suite alors :) !

      Supprimer
  7. c'est vrai que c'est quelque chose qui change un peu pour le coup !

    RépondreSupprimer
  8. J'ai beaucoup aimé également, il faudrait que je lise la suite maintenant !
    Pour l'instant y a qu'une fois où je n'ai pas accroché avec un Super 8 : Prime time. J'ai abandonné en plein milieu, alors qu'au début j'étais super enthousiaste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au du coup ça me refroidit pour Prime time... Je vais le laisser de côté pour l'instant ^^ !

      Supprimer
  9. Ahhh, je le veux, je le veux, je le veux...

    Mais j'ai dit que je serai raisonnable, dilemme, dilemme...

    Mais je le veux quand même!

    RépondreSupprimer
  10. Réponses
    1. Je suis pressée de lire la suite alors :) !

      Supprimer
  11. Je n'ai pas accroché à ce premier tome mais avec le temps je me dis que peut-être je lirai la suite si j'en ai l'occassion..

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !