15/02/2018

Le pouvoir, de Naomi Alderman

Le pouvoir - Naomi Alderman


Calmann Lévy
03 Janvier 2018
21,50 €








Et si les femmes prenaient enfin le pouvoir dans le monde entier ?
Aux quatre coins du monde, les femmes découvrent qu'elles détiennent "le pouvoir". Du bout des doigts, elles peuvent soudain infliger une douleur fulgurante - et même la mort.
Soudain, les hommes comprennent qu'ils deviennent le "sexe faible".
Mais jusqu'où iront les femmes pour imposer ce nouvel ordre ?



Merci à Calmann Lévy !
Partout à travers le monde, un phénomène curieux se produit, conduisant à un bouleversement majeur. Et si, un beau jour, les femmes pouvaient sécréter de l'électricité ? Faible décharge au départ, à force de patience et d'entraînement, elles parviennent à transformer ce courant en arme. Et si cette nouvelle capacité pouvait changer la donne, renverser la tendance, et que ce soit les hommes qui deviennent maintenant le « sexe faible » ?
Calmann Lévy est une maison d'édition que j'apprécie beaucoup, et un jour que je parcourais leur catalogue pour voir leurs prochaines parutions, je suis tombée en arrêt devant Le pouvoir. Très vite, ce livre a commencé à tourner sur les réseaux, à être appelé « le livre féministe de l'année ». Doublement curieuse, je me suis donc empressée de le lire.
Et je dois dire que la lecture de ce roman n'a pas été simple, surtout parce qu'il décrit un monde et une réalité dure et choquante. Lorsque les discussions partent sur le sujet de la place des femmes dans le monde, on me traite souvent de féministe, comme si c'était une insulte. Et, trop souvent, et bizarrement souvent des hommes, on me dit de ne pas exagérer, et que ça ne va pas si mal que ça. C'est juste pour plaisanter, enfiiiiin ! A ces personnes, je dirais simplement :


De plus en plus, et plus ce que je vois du monde, plus je m'informe, plus je vois comment sont traités les femmes, mais aussi les homosexuels, la présence du racisme, des discriminations et autres formes d'abus et d'oppressions... Plus j'ai tendance à partir sur les chapeaux de roues, et à tout faire pour essayer de rendre le monde un peu plus égalitaire. Car oui, le féminisme, c'est ça : ne pas faire en sorte que ce soit la femme qui domine. Non, le féminisme, c'est vouloir l'égalité, les mêmes DROITS, les mêmes OBLIGATIONS, pour tout le monde, peu importe son genre, sa couleur de peau ou son orientation sexuelle. Nous voulons l'égalité.
Bref. Je m'emporte. (Encore.) (Mais faut ce qu'il faut.)
En tout cas, Naomi Alderman soulève des questions très pertinente dans Le pouvoir. Et si les femmes prenaient le pouvoir ? Comment se contrôleraient-elles, et comment agiraient-elles sur le monde autour d'elle ? Et je dois dire que Naomi Alderman a une vision très pessimiste de cette situation, que je partage totalement. Ce n'est pas bon, ni pour les femmes ni pour les hommes, de prendre l'avantage. La révolte, c'est bien et c'est nécessaire. Mais trop l'user, cela peut virer au mal que la domination actuelle des hommes, voire beaucoup plus mal, et cela fait peur... On peut se poser la question : après ce qu'on subi, et ce que subissent encore les femmes, si jamais elles se retrouvaient en situation de pouvoir, sauraient-elles s'abstenir d'en user et profiter ?
A travers Le pouvoir, c'est toute une critique de la société, des hommes et des femmes, de la société en elle-même, qui s'élève. Comment modifier les choses ? Comment faire bouger les mentalités ? Comment éduquer ensuite nos enfants ? Que faire lorsque nous nous heurtons à des idées préconçues, à du racisme et de l'intolérance ?
Le pouvoir m'a tenu en haleine du début à la fin, c'est un roman dense, très bien construit, certes souvent dur ou même parfois dépriment... Mais c'est une lecture que je conseille absolument, surtout pour sa critique du monde et pour ses réflexions. On se pose des questions, sur notre société, sur celle imaginée par l'auteure, sur celle qu'on pourra avoir demain. Les chapitres alternent les différents points de vue, ce qui nous amène souvent à réfléchir à d'autres choses, à d'autres manières de procéder. Comment le pouvoir peut-il mener à la violence, et comment la violence peut-elle engendrer la violence ?
Je conseille donc absolument Le pouvoir, un livre à lire !



Chronique en + : l'avis de Loulitla !

24 commentaires:

  1. Je suis très curieuse de le lire celui-là !!

    RépondreSupprimer
  2. Eh bien je ne connaissais pas, mais tu me donne envie d'en savoir plus ! :D
    Contente que tu ai aimé ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de te l'avoir fait découvrir !

      Supprimer
  3. Je l'ai aussi reçu et j'avoue qu'il m'intrigue énormément! J'ai failli le commencer mais la taille de la police d'écriture me fait un peu flipper ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis curieuse d'avoir ton avis dessus :) !

      Supprimer
    2. Si j'ai plus de migraine, je le commencerai peut être ce soir ^^ Faudra guetter le blog ^^

      Supprimer
    3. Je guette toujours ton blog ;)

      Supprimer
  4. Je l'ai déjà croisé et j'avoue qu'il me tente vraiment! ^^

    RépondreSupprimer
  5. Il me tentait déjà beaucoup et tu enfonces le clou. J'adore ton blog et tes chroniques :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup <3 !
      J'espère que ce livre te plaira !

      Supprimer
  6. Il m'intéresse énormément !! merci pour la découverte :-)

    RépondreSupprimer
  7. Je suis très curieuse et très tentée par ce roman ! Ravie de voir qu'il t'a plu, ça me donne encore plus envie de craquer (et tu es un de mes sponsors officiels de craquage j'te f'rais dire !)

    RépondreSupprimer
  8. Électrisant, vraiment ? Tu n'as mis les doigts dans la prise au moins ? Attention, ça peut mettre ton brushing en l'air cette histoire !
    Ok... je sors :D

    RépondreSupprimer
  9. Ahah, je vous qu'on a un peu le même type d'entourage quand on aborde certains sujets ! (Et en tant de mère d'une petite fille, ce genre de réflexions me hérisse encore plus, parce que je me dis qu'elle doit en entendre de belles en mon absence...)
    En tout cas, c'est un livre qui me tente depuis que j'en ai entendu parler, et c'est clair que je le lirai !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu appréciera cette lecture !!

      Supprimer
  10. On voit ce livre un peu partout et après la lecture de ta chronique, je m'interroge : est-ce que l'auteure amène à des réflexions vers des solutions viables, vers une réelle égalité ? Je m'attends à un roman très intéressant et inspirant seulement si le postulat de départ (les femmes au pouvoir) n'est pas une fin en soi comme une idée de "vengeance" face à l'oppression des femmes par les hommes depuis des milliers d'années.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas trop si tu y trouvera ton compte... Je serais curieuse d'avoir ton avis dessus en tout cas !

      Supprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !