30/06/2018

Le club des veuves qui aimaient la littérature érotique, de Balli Kaur Jaswal

Le club des veuves qui aimaient la littérature érotique - Balli Kaur Jaswal




Belfond
03 Mai 2018
21.00 €







Londres, de nos jours.
Âgée d'une vingtaine d'années, Nikki vient d'abandonner ses études et travaille dans un pub en attendant de trouver sa voie. Une émancipation peu courante pour une jeune femme sikh. Jusqu'au jour où, partie déposer une annonce au temple de Southall pour sa sœur en quête d'un mariage arrangé, Nikki tombe sur une étonnante offre d'emploi : on cherche une enseignante pour donner un cours de creative writing à un petit groupe de femmes siks. Elle aime lire, elle aime écrire, elle saute sur l'occasion.
Mais alors qu'elle pensait animer un atelier d'écriture à des apprentis auteurs, elle se retrouve face à une poignée de femmes majoritairement analphabètes, délicieusement déchaînées, bien décidées à parler d'érotisme et à partager leurs expériences amoureuses et familiales, souvent comiques, parfois bouleversantes, mais toujours pleines d'humanité...




Merci à Belfond !
Nikki est une jeune femme d'une vingtaine d'année. Ayant abandonnée ses études de droit, elle travaille dans un pub en tentant de savoir vers quelle voie se diriger. Cette liberté et cette émancipation surprend sa famille, étant donné qu'elle est de religion sikhe. La jeune femme doit donc composer à la fois avec ses envies de liberté, mais aussi l'éducation qu'elle a reçu et les attentes de sa famille.
Un beau jour, pour rendre service, elle va déposer une annonce au temple de Southall car sa sœur souhaite faire un mariage arrangé. Là-bas, Nikki tombe sur une annonce : on cherche une enseignante pour donner des cours d'écriture créative à des femmes Siks. Elle saute sur l'occasion et y est embauchée. Sauf, qu'une fois arrivé là-bas, elle se rend compte que c'est pour donner en réalité des cours d'écriture à des femmes analphabètes et mal-à-l'aise avec l'anglais...
Faisant mauvaise fortune bon cœur, Nikki commence à donner ces cours et – de fil en aiguille – ces femmes vont se révéler, lui faire confiance, et vont commencer à partager des histoires. Des histoires sur elles, mais surtout des histoires érotiques et amoureuses. Car il ne sera pas dit qu'on ne peut pas être veuve ou de religion sikhe et ne pas apprécier l'érotisme !
Le club des veuves qui aimaient la littérature érotique est un livre qui me tentait énormément, déjà à cause du titre qui interpelle mais surtout à cause du résumé. Et, après lecture, je ne suis pas du tout déçue !
Dans ce livre, nous avons affaire à une belle brochette de personnages, à commencer par Nikki, une jeune femme indienne qui vit à la façon anglaise et qui se sent en décalage avec son peuple ; mais aussi sa mère et sa sœur ; les femmes qui font partie du club d'écriture... C'était un roman qui tourne autour des femmes, féministe, et qui est très délicat et très bien traité. Le roman se passe au Nord de Londres, dans la communauté Indienne. C'est donc à la fois familier et dépaysant, j'ai appris énormément de choses, sur leurs coutumes, leur religion, leurs manières de vivre... C'est palpitant ! Et lorsqu'on découvrir ces veuves, on a droit à toutes sortes d'histoires : comment elles en sont arrivées là, comment elles vivent, ce qu'elles souhaitent. La plupart ont eu une vie assez dure, et leur rapport aux hommes est très différents de notre culture. Mais, peu à peu, elles vont se libérer, libérer leurs voix et leurs envies. Et tout cela est traité avec beaucoup de subtilité et d'humour, on ne tombe jamais dans le vulgaire ou l'irrespectueux, au contraire ! Balli Kaur Jaswal parle de la place de la femme, que ce soit dans la société Indienne ou Anglaise, comment se sentent les femmes qui appartiennent aux deux cultures, et comment ces personnes sont perçues par les personnes appartenant à l'une ou l'autre de ces cultures.
Mais Le club des veuves qui aimaient la littérature érotique est avant tout l'histoire d'une communauté, et de la façon dont elle est perçue. Il y a beaucoup de non-dit, beaucoup d'injustices, et je pense que malheureusement, cela colle énormément à la réalité. Mais il n'y a pas que du négatif, au contraire ! Le club des veuves qui aimaient la littérature érotique est avant tout un livre qui prône la tolérance et l'ouverture, peu importe à quelle communauté nous appartenons. Nous avons des choses et des histoires en commun avec davantage de personnes que nous le pensons, et il suffit parfois de sortir légèrement de sa zone de confort pour faire de belles rencontres.
Le titre du livre peut prêter à sourire, mais cela cache un contenu beaucoup plus riche : Le club des veuves qui aimaient la littérature érotique est un livre sur une communauté, sur le féminisme, c'est une histoire dépaysante et prenante.
Je conseille absolument !




Chronique en + : l'avis de La Tête dans les Livres et Popcorn and gibberish !

22 commentaires:

  1. Ca doit être très sympa comme lecture !
    J'adore ce genre de titres ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est très bon, je te le conseille vivement !

      Supprimer
  2. ah justement je me demandais ce qu'il donnait

    RépondreSupprimer
  3. Vraiment un super roman et une excellente surprise!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis entièrement d'accord avec toi ♥ !

      Supprimer
  4. Ta chronique enthousiaste de ce livre m'incite à vite le trouver pour le lire cet été. merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère u'il te plaira autant qu'à moi !

      Supprimer
  5. Le titre m'avait interpellé, mais j'attendais d'en apprendre un peu plus avant de l'ajouter à ma pile à lire. Grâce à toi c'est désormais chose faite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yeah, je suis contente de t'avoir fait l'ajouter à ta PAL :D !

      Supprimer
  6. Merci pour la découverte, je ne connaissais pas du tout! :D

    RépondreSupprimer
  7. J'aime bien le titre ;p Mais ce que tu en dis me donne vraiment envie de le lire. Comme tu le dis, de prime abord, je penserais à une histoire légère mais c'est très bien si, en plus, il y a des thèmes plus profond.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un livre vraiment complet et intéressant, je te le conseille :)

      Supprimer
  8. On ne peut que craquer avec ta chronique :D

    RépondreSupprimer
  9. Je dirais pas que tu m'as convaincue, je dirais plutôt WISHLIST DIRECT. x)

    RépondreSupprimer
  10. Le titre me fait vraiment sourire :) Et ce petit ♥ en tête de ta chronique annonce du bon !!! Merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
  11. Ce livre m'a déjà interpellé par son titre mais ce que tu en dis me donne vraiment envie de le lire

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !