10/06/2019

Enfermé.e, de Jacques Saussey

Enfermé.e - Jacques Saussey



French Pulp
11 Octobre 2018
18.00 €






Les premiers papillons ont éclos derrière ses paupières. Elle en avait déjà vu de semblables, enfant, un été au bord de l'océan, jaunes et violets contre le ciel d'azur.
Elle était allongée au soleil, l'herbe souple courbée sous sa peau dorée. Le vent tiède soufflait le sel iodé de la mer dans ses cheveux. Aujourd'hui, l'astre était noir. Le sol dur sous ses épaules. Et l'odeur était celle d'une marée putride qui se retire. Les papillons s'éloignaient de plus en plus haut, de plus en plus loin. Et l'air lui manquait. Lui manquait...
Elle a ouvert la bouche pour respirer un grand coup, comme un noyé qui revient d'un seul coup à la surface. Les papillons ont disparu, brusquement effrayés par un rugissement issu du fond des âges...




Un roman qui me tentait énormément depuis sa sortie !
En 2006, un cambriolage tourne mal. Trois amis – Beau Gosse, La Fouine et Virginie – vont être également coupable d'un meurtre, essayant de faire taire un témoin, un vieil homme qui les surpris en train de s'enfuir. Seulement, seule Virginie va être condamnée à la prison, étant donné que ses deux amis ont été tués par une personne indéterminée depuis l'immeuble voisin... Pour elle, c'est une double peine : non seulement elle va être enfermée en prison, alors qu'elle déjà enfermée dans son propre corps. Car Virginie est née garçon, et elle lutte depuis toujours pour faire reconnaître son identité féminine.
Virginie va purger sa peine dans une prison pour hommes, où elle sera battue, violée, déniée de ses droits les plus fondamentaux. Jacques Saussey alterne les différentes époques et lieux : la vie de Virginie alors qu'elle était enfant, au sein d'un foyer violent ; sa vie en prison et sa lutte pour en sortir vivante ; et la période après la prison, lorsqu'elle sera engagée dans une maison de retraite au fonctionnement particulier. Le fait d'alterner ainsi les temporalités nous permet de nous plonger plus profondément dans la psyché de Virginie, et on ne peut que s'attacher à elle !

Enfermé.e est livre dur. Prenant. Bouleversant. Certaines scènes sont particulièrement choquantes, la violence ne manque pas... Ce que subit Virginie est inhumain, peu de personnes sont là pour elle. Sa mère a essayé, mais c'est dur de faire rempart face à la violence du père. Elle se faisait maltraiter à l'école, et n'avait qu'une véritable amie. Ses années en prison, n'en parlons pas... Son retour dans la société après sa libération va être ponctuée de drames également, mais Virginie prouve qu'elle n'a pas été brisée, et qu'elle sait tout à fait rebondir.
Cela fait des années que je veux découvrir la plume de Jacques Saussey, mais j'ai traînée. Trop ! Et Enfermé.e a été l'occasion de me plonger, ENFIN, dans l'un de ses écrits ! Surtout que c'est un pari gagnant avec ce titre, Enfermé.e est une lecture addictive et bouleversante du début à la fin. J'ai eu du mal à passer à une autre lecture après avoir finit celle-ci.
Le fait d'aborder le sujet de la transidentité est délicat, il y a toujours le risque d'être à côté de la plaque, de faire des erreurs... Mais – pour moi, en tout cas – Jacques Saussey a parfaitement réussi. Il y a eu un vrai travail de recherche, d'analyse, et nous avons la possibilité d'aller plus loin grâce au nota benne ou à la bibliographie à la fin du roman. Le sujet est percutant, le personnage principal est vibrant de réalisme, et la trame de l'histoire est évidemment passionnante. L'intrigue policière n'est pas là pour faire joli ou pour accompagner le thème de la transidentité, c'est solide et bien construit, la trame est riche et l'intrigue pleine de rebondissements.
Mention spéciale aux personnages secondaires, qui ne sont connus que grâce à des surnoms ou par sa fonction : « La Mère », « La Vieille », « La Fouine », « L'infirmière »... Le fait de nommer chaque individus ainsi est une excellente idée, et donne encore plus de poids à l'histoire !
Je ne saurais trop recommander Enfermé.e, cela a été une lecture absolument frappante !






Chronique en + : l'avis de Yuyine !

16 commentaires:

  1. C'est toujours intéressant un roman comme ça !

    RépondreSupprimer
  2. Un auteur que je n'ai jamais lu non plus. Le sujet est difficile mais j'aime beaucoup ce que tu en dis.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas ce roman mais il me tente bien malgré le dur sujet abordé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est effectivement une histoire dure, mais très touchante et intéressante.

      Supprimer
  4. Waaah ça a l'air d'être de ces romans-claques ! Je pense que c'est un roman que j'aurais envie de découvrir, mais peut être pas tout de suite, avec une petite préparation psychologique avant ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'une petite préparation d'avant-lecture ne peut pas faire de mal en effet ;)

      Supprimer
  5. J'ai un roman de cette maison d'édition dans ma PAL, il faudrait que je m'en sorte, tiens.
    En tout cas, le résumé de celui-ci et ce que tu en dis donne pas mal envie ! On lit peu autour de la transidentité, elle so c'est un sujet qu'on commence à voir un peu, et si en plus l'histoire autour de la thématique tient la route, je suis carrément tentée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment un livre que je conseille à 100% !!

      Supprimer
  6. Je n'ai jamais lu cet auteur mais je crois que c'est un tort !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout cas, je te conseille celui-ci à 100% !!

      Supprimer
  7. Ce livre a été un tel coup de coeur!!!!! Je te rejoinds complètement sur ton avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme toujours, on est entièrement d'accord ♥ !

      Supprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !