06/09/2021

La femme secrète, de Anna Ekberg



La femme secrète - Anna Ekberg




Cherche Midi - 10/18
04 Mai 2017 - 03 Mai 2018
22.00 € - 8.80 €





Louise Andersen vit dans un petit village retiré sur l'île de Bornholm, au Danemark, où elle partage l'existence d'un écrivain, Joachim, de dix ans son aîné.
Leur vie, sans histoire, est heureuse et routinière. Jusqu'au jour où un homme, Edmund, arrive sur l'île et reconnaît Louise : c'est sa femme, Helene, disparue sans laisser de traces trois ans plus tôt. Il en est convaincu. Et tout porte à croire qu'il a raison. Louise, stupéfaite par cette confusion, va essayer d'en savoir plus sur Helene, dont la vie semble avoir été bien plus mystérieuse et exaltante que la sienne.
Mais si se mettre ainsi dans la peau d'une autre a quelque chose d'enivrant, on peut aussi y perdre la raison... et plus encore.






Un livre que l'on m'avait conseillé au moment de sa sortie, et dont le format poche traînait dans ma PAL depuis un petit moment : il était temps que je m'y mette !
Louise Andersen vit dans un petit village sur l'île de Bornholm, au Danemark. Elle gère un café et partage sa vie avec Joachim, un écrivain. La vie poursuit son cours de manière routinière mais satisfaisante. Jusqu'au jour où un homme, Edmund, fait irruption dans leurs vies, et clame que Louise est en réalité Helene, disparue sans laisser de traces trois ans plus tôt.
Louise est sous le choc et dans le déni, mais les faits ne mentent pas : elle est bel et bien Helene, et sans doute atteinte d'amnésie rétrograde. Mais cet événement est-il bien survenu à cause d'une simple chute de cheval, ou y a-t-il une histoire plus sombre dans la vie d'Helene ? Louise décide de reprendre sa vie précédente au sein de la famille Söderberg et de suivre Edmund, avec des questions lancinantes en tête.
La femme secrète m'avait été conseillé au moment de sa sortie en grand format chez le Cherche Midi, mais je ne l'ai acheté qu'en format poche chez 10/18 en 2018, et pour finalement le lire en 2021... Du RETARD, vous dis-je ^^ !


On va suivre en alternance deux points de vue : d'abord celui de Louise/Helene, mais aussi celui de Joachim, ce qui entraîne un bon rythme, leur parcours étant très complémentaire. Helene va tenter de découvrir ce qui lui est arrivé, et va s'intéresser de près à la vie de la famille Söderberg, sur plusieurs générations. De son côté, Joachim va s'intéresser à la véritable Louise Andersen, dont Helene aurait usurpée l'identité après sa perte de mémoire. Les deux enquêtes vont nous entraîner sur des chemins et des révélations très sombres...
Ma lecture de La femme secrète n'a pas été une grande révélation, et plutôt en demi-teinte : l'histoire est intéressante, le rythme est prenant... mais il m'a manqué une petite étincelle. En sortant du roman, j'étais mitigée. Je ne me suis pas ennuyée, mais je ne garderais pas un souvenir impérissable de cette lecture. Au niveau des personnages, j'ai plus accrochée à la personnalité de « Louise » avant qu'elle ne devienne (ou redevienne) « Helene ». Edmund Söderberg est un personnage avec énormément de potentiel, mais qui a été trop rapidement esquissé et pas assez approfondi. Pour ce qui est de Joachim, je l'ai trouvé pour le coup un peu « trop présent », et dont je n'ai pas toujours compris les réactions ou la manière de procéder... Le fait d'utiliser une perte de mémoire pour commencer l'intrigue est une trame que je trouve maintenant un peu éculée, étant donné qu'un certains nombres de romans – spécialement des polars – utilisent ce rebondissement.
Le rythme est bien dosé sauf à la fin, et toutes les « grosses » révélations arrivent d'un coup, et pas toutes de manière forcément très crédibles. Cela aurait valu le coup – à mon sens – de s'approfondir sur certains rebondissements et d'en laisser d'autres de côté. Je ne peux pas forcément en dire plus sans vous spoiler au passage !
Je dirais donc que La femme secrète est un roman policier plutôt classique, entraînant, mais qui ne s'est pas révélé spécialement novateur pour moi. Je pense que ça peut être classé dans les lectures sans prise de tête. Ce qui n'est pas une mauvaise chose, loin de là ! Si vous avez besoin d'une lecture distrayante, je pense que La femme secrète fera parfaitement l'affaire.



8 commentaires:

  1. Oh je ne connaissais pas du tout pour le coup

    RépondreSupprimer
  2. Je note parce que c'est vrai que c'est éculé, les personnages amnésiques, c'est un schéma que j'adore dans les thrillers !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira plus qu'à moi alors :) !

      Supprimer
  3. Il entre en effet pleinement dans le thriller psychologique efficace mais pas novateur. Une bonne lecture qu'on lit comme un divertissement efficace en somme.

    RépondreSupprimer
  4. Ah c'est dommage pour ta petite déception car le résumé donne bien envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être qu'il te plaira plus qu'à moi, n'hésite pas à tenter quand même ;)

      Supprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !