15/10/2015

Les fauves, d'Ingrid Desjours

Les fauves

Ingrid Desjours







Lu dans le cadre du challenge Un mois = Une consigne.
(Mois d'octobre)



 « Torturez-la ! Violez-la ! Tuez-la ! » À la tête d'une ONG luttant contre le recrutement de jeunes par l'État islamique, l'ambitieuse Haiko est devenue la cible d'une terrible fatwa.
Lorsqu'elle engage Lars comme garde du corps, le militaire tout juste revenu d'Afghanistan a un mauvais pressentiment. Sa cliente lui a-t-elle dit l'entière vérité sur ses activités ? Serait-ce la mission de trop pour cet ancien otage des talibans ?
Dans cet univers ou règnent paranoïa et faux-semblants, Haiko et Lars se fascinent et se défient tels deux fauves prêts à se sauter à la gorge, sans jamais baisser leur garde.



Depuis ses débuts, je suis toujours curieuse de lire les nouveautés d'Ingrid Desjours. Alors je ne pouvais pas refuser un service de presse : merci aux éditions Robert Laffont ! Je suis très curieuse de découvrir Les fauves.
Haiko dirige une ONG luttant contre le recrutement des jeunes par l'état Islamique. Une initiative très louable, mais non dénouée de risques. Déjà lors des missions pour secourir les jeunes. Mais surtout parce que cela attire la rage des personnes qu'elle combat. Ainsi une fatwa a mis sa tête à prix, poussant leurs adeptes à tuer la jeune femme. Sous la pression de sa famille, Haiko consent à se laisser protéger et à engager un garde du corps. Lars était militaire, et revient tout juste d'Afghanistan, ramenant avec lui de terribles souvenirs, ce qui va déclencher des accès de peur panique, de paranoïa et autres sympathiques troubles du comportement...
Entre ces deux écorchés de la vie va se créer une connexion très spéciale. Déjà la relation fusionnelle et intimiste qui relie un garde du corps à son protégé, mais aussi des sentiments plus troubles, entre défiance et attirance.
Les fauves va nous plonger dans la psyché de deux personnages, deux individus, mais surtout dans une actualité très marquante et malheureusement d'actualité. On retrouve l'ambiance qui a marqué Paris et le reste de la France lors des attentats de janvier 2015 à Charlie Hebdo et à la supérette Casher. Haine, ressentiments, il y a ce choc entre différents mondes, entre différentes idéologies, mais surtout le choc de différents milieux, avec la haine, l'incompréhension et la méfiance que cela entraîne. Le plus dur concernant ces attentats est toute cette méfiance et cette incompréhension, qui entraine encore plus de racisme et de haine. A cause des actes de quelques personnes, c'est tout un peuple et toute une religion qui est discrédité. L'amalgame se fait vite entre être Arabe et être un terroriste, la paranoïa est un cercle très vicieux qui ne fait que tourner de plus en plus vite...
Outre cette plongée dans les horreurs que peuvent parfois engendrer la religion, l'aspect fascinant des Fauves est l'omniprésence de la presse et autres réseaux sociaux. Avec les moyens actuels, on peut très vite parler à n'importe qui, contacter pratiquement tout le monde, et surtout voir les méfaits et la vitesse à laquelle peut se propager une simple rumeur. Très versatile, la rumeur change du jour au lendemain, poussant les gens à haïr ou à aduler.
Ingrid Desjours est une auteure que je suis toujours avec plaisir : je sais qu'à chaque fois on est parti pour une plongée dans les ténèbres, mais surtout avec des situations qui coupe le souffle et des personnages percutants ! Mention spéciale à Lars, celui que j'ai préféré. Cet ancien soldat, très dur, très marqué, est sans conteste celui qui m'a le plus ému. Mais j'apprécie aussi de lire Ingrid Desjours, parce que maintenant on y découvre de plus en plus d'allusions à des arts martiaux que je connais ou pratique. Franck Ropers avec Penchak Silat, mais surtout le Krav Maga !
Si vous avez l'occasion de lire Ingrid Desjours, n'hésitez surtout pas !



Chronique en + : l'avis de Book en Stock !

22 commentaires:

  1. Le livre a l'air vraiment intéressant et différent. Je ne connaissais pas du tout mais ton avis me donne vraiment envie !

    RépondreSupprimer
  2. Autant j'ai lu et adoré Sa vie dans les yeux d'une poupée, autant celui-ci ne me tente pas plus que ça... Je n'aime pas particulièrement quand un livre choisit de s'ancrer dans notre actualité, va savoir pourquoi ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas, il ne faut pas se forcer ! Mais c'est vrai que c'était parfois assez dur, comme c'est un sujet tout frais, et qui a eu beaucoup d'impact...

      Supprimer
  3. Contente de découvrir une autre fan d'Ingrid ! Je la suis depuis ses débuts qui furent percutants de suite.
    Merci pour le lien ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je la suis également depuis ses débuts, et je ne m'en lasse pas ;) !
      C'est avec plaisir pour le lien !

      Supprimer
  4. Snif, je dois le recevoir grâce à Babelio mais toujours rien pour le moment et j'en peux plus d'attendre ! J'aime beaucoup cette auteur, que je suis dépuis ses 1eres sorties :) Vivement !

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai pas encore découvert l'auteur et ce n'est pas l'envie qui me manque. Je commencerai peut-être avec ce livre qui m'attire beaucoup :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu appréciera autant que moi alors :) !

      Supprimer
  6. je n'ai lu que les Kaleb d'elle, mais il faudrait que je découvre ses thrillers! tu conseillerais lequel?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut que je finisse Kaleb, tiens d'ailleurs ! Sinon pour ses polars, je te conseillerais d'abord sa série avec Garance Hermosa : Echo et Potens.

      Supprimer
  7. Nbsjof :
    J'adore ingrid desjours, je vais lire sa vie dans les yeux d'une poupée sous peu j'ai hâte !!

    RépondreSupprimer
  8. C'est une auteure qui m'intrigue depuis un moment et pourtant, je n'ai toujours pas trouvé le temps de découvrir ses livres!

    RépondreSupprimer
  9. Je ne connaissais pas, mais je suis curieuse maintenant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère te donner envie de découvrir ce livre prochainement :) !

      Supprimer
  10. c'est pas gentil de tenter comme ça !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais, je suis quelqu'un de très mauvais :P !

      Supprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !