24/11/2016

La voix des vagues, de Jackie Copleton

La voix des vagues - Jackie Copleton


13 Octobre 2016
Les Escales
21,90 €



Lorsqu'un homme horriblement défiguré frappe à la porte d'Amaterasu Takahashi et qu'il prétend être son petit-fils disparu depuis des années, Amaterasu est bouleversée. Elle aimerait tellement le croire, mais comment savoir s'il dit la vérité ?
Ce qu'elle sait c'est que sa fille et son petit-fils sont forcément morts le 9 août 1945, le jour où les Américains ont bombardé Nagasaki ; elle sait aussi qu'elle a fouillé sa ville en ruine à la recherche des siens pendant des semaines.
Avec l'arrivée de cet homme, Amaterasu doit se replonger dans un passé douloureux dominé par le chagrin, la perte et le remord.




Merci à Les Escales !
Amaterasu Takahashi vit seule à Philadelphie suite au décès de son mari. La vieille femme n'a plus de grandes espérances, pas de véritables amis... Jusqu'au jour où un grand choc va ébranler toutes ses certitudes : un homme se présente à sa porte, clamant être son petit-fils. Mais seulement, elle a toujours cru que sa fille Yuko et son petit-fils avaient tous les deux péris lors du bombardement de Nagasaki, bien des années auparavant.
Avec l'arrivé de cet homme – mensonge ou vérité – c'est toute sa vie qui va défiler devant les yeux d'Amaterasu. Comment elle a rencontré son mari, la façon dont elle a élevé sa fille et les histoires qui les ont séparés, une ancienne histoire d'amour... La vie est souvent tumultueuse et chaotique, et celle d'Amaterasu l'est tout particulièrement !
Je dois dire que jusqu'à présent Les Escales ne m'ont jamais déçue : tous leurs romans sont particulièrement frappants, excellents et bouleversants ! La voix des vagues n'échappe pas à cette tendance, j'ai été conquise du début à la fin ! Que ce soit par l'histoire de Amaterasu Takahashi, de sa fille Yuko et de Hideo, son petit-fils présumé... Un vrai tourbillon d'émotions ! Jackie Copleton nous montre toute une palette de sentiments, de relations, de drames et de joies. Mais le point fort de La voix des vagues, outre ces personnages et les liens qui les unissent, est la description particulièrement frappante de ce moment d'Histoire. Le mois d'août 1945 marque les bombardements à l'initiative des Etats-Unis sur le Japon, causant des morts innombrables, et des souffrances tout aussi grandes. Car même les survivants n'échappent pas aux conséquences : deuil d'êtres aimés, destruction de leur ville, maladies, la peur, la colère... Jackie Copleton décrit avec beaucoup de talent cette période horrible, et j'ai eu très souvent l'estomac noué et les larmes aux yeux. Amaterasu doit non seulement gérer le fait que sa fille soit morte, mais aussi avec la culpabilité du survivant, et ensuite le fait de fuir vers les Etats-Unis avec son mari pour tenter de construire une nouvelle vie...
La voix des vagues nous montre un destin très touchant, une histoire bouleversante, et une écriture exceptionnelle. Ce roman est le tout premier écrit par Jackie Copleton, et je suis très impatiente de voir de quoi seront fait ses prochains !
Une lecture que je ne peux que recommander.



Chronique en + : l'avis de Les Lectures du Monstre !







Challenge 50 romans en 2016

22 commentaires:

  1. Merci pour la découverte ! :) pourquoi pas...

    RépondreSupprimer
  2. Oh cette histoire a l'air très belle ! Je la garde dans un coin de ma tête ! =)
    (je vois que tu es en train de lire Positive ! Je plussoie cette lecture à 200% !!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai fini Positive, il est tellemeeeeeent touchant !!

      Supprimer
  3. Tu recommandes... Et moi je commande !!!
    C'est bien comme ça que cela fonctionne entre nous, n'est-ce pas ? :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait ma ptite dame ! Tchop tchop, plus vite que ça ;) !

      Supprimer
  4. Ca semble être un livre assez lourd à lire.

    RépondreSupprimer
  5. C'est un sujet intéressant, surtout en abordant le sujet de cette façon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très intéressant, et vraiment bien décrit. Si tu a l'occasion, je te le conseille :)

      Supprimer
  6. J'adore tes chroniques! Je crois que tu pourrais me vendre n'importe quels livres quasiment. Satané de libraire <3 En tout cas, le sujet a l'air sympathique.

    RépondreSupprimer
  7. J'en ai déjà entendu un peu parler...
    Les thèmes que tu évoques ont l'air super intéressants en tous cas !

    RépondreSupprimer
  8. Que le titre est beau...

    Par contre, je n'aime pas du tout ta chronique, mais alors pas du tout... Non, non, non, je ne suis pas du tout convaincue. Non, je ne vais pas succomber à la tentation. Non, tes chroniques sont moches et tu as mauvais goût (Mathiew en est un bon exemple!)

    Tu crois que si je continue à pratiquer l'autopersuasion en disant le contraire de ce que je pense (sauf pour Mathew, bien sûr!), ça fonctionnera et je ne craquerais pas?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah, tu as avoué que tu disais le contraire de ce que tu pense, donc tu aiiiiime Matthew :D ! (Normal, c'est le meilleur ! Pas comme Mr Constipé, même si je l'aime beaucoup aussi !)

      Supprimer
  9. Oh là là, tu me donnes incroyablement envie ! Je l'ajoute de suite à ma WL !

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !