16/09/2020

Alex Stern, Tome 1, de Leigh Bardugo


 Alex Stern, Tome 1
La Neuvième Maison




Leigh Bardugo










Alex « Galaxy » Stern a vécu une adolescence chaotique. Élevée à Los Angeles par une mère hippie, elle a abandonné l'école très jeune pour se retrouver dans un monde sombre, violent et sans avenir. 
À 20 ans, elle est la seule survivante d'un horrible massacre inexpliqué, et c'est sur son lit d'hôpital qu'elle se voit offrir une seconde chance : rejoindre la prestigieuse université Yale en intégrant la maison Léthé. Cette entité, appelée La Neuvième Maison, surveille les huit sociétés secrètes de Yale ; ces dernières forment les futurs décideurs ainsi que les personnes influentes et pratiquent la magie sous différentes formes, bien souvent sinistres et dangereuses. 
Alex a été choisie, car elle possède un pouvoir rare et mystérieux : elle peut voir les fantômes. Alors que son mentor a disparu, elle va devoir enquêter sur le meurtre d'une jeune fille. Ce qu'elle va découvrir va bien au-delà de l'horreur...



TW : viol, agression, drogue, violence, et consommation forcée d'excréments humains.




Un roman dont j'entends parler depuis un certain temps, que ce soit par des critiques anglophones ou par les annonces des éditions de Saxus !
Galaxy Stern, connue sous le nom d'Alex, est une jeune femme à la vie sombre, et sa faculté à voir des fantômes l'a entraîné dans un cycle auto-destructeur. Cette faculté à voir les « Gris », comme on appelle les fantômes, offre à Alex une « seconde chance ». On lui offre une place à Yale, et en échange elle doit surveiller l'activité des sociétés secrètes de l'Université qui s'adonnent à des pratiques occultes.
Sous la supervision de Darlington qui lui apprend les bases de son nouveau « métier », Alex va découvrir que la vie à l'Université est beaucoup plus sombre et dangereuse qu'elle ne le pensait. Spécialement lorsqu'un meurtre inexpliqué va avoir lieu près de Yale, et que tout le monde va s'efforcer de classer sans attirer l'attention. Parce que, après tout, la mort d'une jeune fille qui n'est pas connectée aux sociétés magiques, qui s'en soucie, hein ? Mais Alex sent quelque chose de bizarre dans cette mort, et va enquêter hors des sentiers battus. Dans le même temps, on en découvre plus sur Darlington, le mentor d'Alex, qui est entouré de mystères. Comme l'histoire fait des allers-retours entre le passé et le présent, les révélations et les événements nous tiennent en haleine, et nous découvrons plus au fur et à mesure.
J'avoue n'avoir jamais lu de romans de Leigh Bardugo, malgré tout le bien que j'ai entendu sur Six of Crows ou Grisha ! Je me suis donc lancée dans le premier tome des aventures d'Alex Stern, et je ne regrette pas ma découverte de La Neuvième Maison.
Ce que j'ai particulièrement apprécié dans La Neuvième Maison, c'est la présence de la magie et comment cela s'agence avec la vie « normale ». Nous sommes vraiment dans une micro-société, le cercle de ceux pratiquant la magie contenue dans la vie de l'Université. Il y a peu de personnes pratiquant la magie, ce qui permet de connaître beaucoup de personnes de ce milieu, que ce soit intimement ou non. Et dans cette société, la magie est un tremplin qui permet d'accéder au pouvoir politique et à la richesse. Nous découvrons l'histoire de Yale et l'univers des fraternités américaines, étant donné qu'il existe neuf maisons – chacune avec un pouvoir magique propre, une histoire commune et des rivalités entre les différentes maisons. Cette ambiance – très souvent sombre et pesante – est encore assombrie par l'intrigue du meurtre qu'Alex tente de résoudre et qui va s'avérer plus complexe qu'on aurait pu le penser ; et il y a enfin l'absence de Darlington, qui a laissé Alex, livre à elle-même, qui apporte de nouvelles interrogations.
L'autre point que j'ai tout particulièrement apprécié, c'est le traitement du personnage d'Alex. Comme je le disais plus haut, Leigh Bardugo fait des allers-retours entre le passé et le présent, et cela permet de nous présenter comment elle en est arrivé à ce stade, son enfance malheureuse, comment elle a vécu le fait de pouvoir voir les fantômes aussi jeune... 
Sans être un coup de cœur, j'ai quand même énormément apprécié cette lecture, il y a énormément de bonnes choses, et pour ce qui est des quelques défauts (quelques moments un peu long ou un manque d'approfondissement de certains détails), on peut espérer que cela changera dans les tomes suivants !
J'ai donc passé un bon moment avec La Neuvième Maison, et j'attends la suite avec curiosité.







Do you know what my mother said ? She told me there's no doorway the devil doesn't know.
He's always waiting to stick his foot in. I never really believed her until tonight.






Chronique en + : l'avis de L'antre de Nephtys !

20 commentaires:

  1. C'est vrai que j'en ai entendu beaucoup parler aussi

    RépondreSupprimer
  2. Encore un bon avis pour ce roman que la maison d'édition a particulièrement su mettre en avant ! Et à juste titre, apparemment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est une très bonne lecture de mon côté :) !

      Supprimer
  3. Je vois beaucoup de bons avis sur celui-ci, il a l'air plutôt chouette :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai vraiment bien apprécié de mon côté :)

      Supprimer
  4. De mon côté , je n'en n'avais pas entendu parler mais ce roman me tente bien, (après avoir lu ta chronique).

    RépondreSupprimer
  5. Je ne l'ai pas encore lu celui-là, mais il me tente beaucoup. J'ai adoré les Six of Crows, et passé un bon moment globalement avec les Grisha, du coup je suis curieuse de voir ce que produit l'autrice pour un public un peu plus adulte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serais curieuse d'avoir ton avis dessus ! Il faudrait que je tente Grisha et Six of Crows du coup :)

      Supprimer
  6. Je suis curieuse de découvrir l'auteure dans un autre genre, surtout que je ne lis que des avis positifs sur ce roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un livre que j'ai beaucoup apprécié pour ma part, j'espère qu'il te plaira également !

      Supprimer
  7. "consommation forcée d'excréments humains." Ah ouais, quand même xD. C'est bien, au moins je sais que celui-là je dois pas le lire en mangeant ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est qu'un court passage dans le roman, mais j'ai préféré le mentionner ^^

      Supprimer
  8. Ce livre n'est pas celui de l'autrice qui me tente le plus mais je dois avouer que je suis intriguée. En tout cas, c'est un très bel objet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le livre est très beau, De Saxus a fait du bon boulot !

      Supprimer
  9. Il est sur mes étagères, je me suis offert la version reliée, il faut juste que je trouve le temps de le sortir. J'ai tellement aimé Six of Crows que j'ai quand même un peu peur d'être déçue....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On m'a dit beaucoup de bien sur Six of Crows, il faudrait que je m'y lance !

      Supprimer
    2. Ah mais oui c'est vraiment une super duologie !

      Supprimer
    3. Bon, il faudra vraiment que je m'y mette alors ! Mais j'ai tellement de retaaaard dans mes lectures :P

      Supprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !