06/12/2018

Déracinée, de Naomi Novik

Déracinée - Naomi Novik



Pygmalion - J'ai Lu
11 Janvier 2017 - 26 Septembre 2018
19.90 € - 8.50 €





Patiente et intrépide, Agnieszka parvient toujours à glaner dans la forêt les baies les plus recherchées, mais chacun à Dvernik sait qu'il est impossible de rivaliser avec Kasia. Intelligente et pleine de grâce, son amie brille d'un éclat sans pareil.
Malheureusement, la perfection peut servir de monnaie d'échange dans cette vallée menacée par la corruption. Car si les villageois demeurent dans la région, c'est uniquement grâce aux pouvoirs du "Dragon". Jour après jour, ce sorcier protège la vallée des assauts du Bois, lieu sombre où rôdent créatures maléfiques et forces malfaisantes.
En échange, tous les dix ans, le magicien choisit une jeune femme de dix-sept ans qui l'accompagne dans sa tour pour le servir. L'heure de la sélection approche et tout le monde s'est préparé au départ de la perle rare. Pourtant, quand le Dragon leur rend visite, rien ne se passe comme prévu...


Ce livre, je l'ai lu en mars 2018. Après avoir lu la chronique de La Tête dans les Livres, je me suis aperçue que j'avais totalement oublié d'en parler ici. Alors que c'est un gros coup de cœur ! Hum... Oups ?!
Agnieszka vit dans le petit village de Dvernik, encastré dans une vallée. Une vallée où veille le Dragon, un puissant Magicien. Une vallée entourée du Bois, une forêt sombre où règne des créatures et autres forces malfaisantes. La seule chose qui parvient à retenir le Bois de s'étendre est le Dragon, qui réclame en échange de ses services la venue d'une jeune fille. Tout les dix ans, le magicien choisit une jeune femme de 17 ans, qui l'accompagnera dans sa tour pour l'assister.
17 ans, c'est l'âge d'Agnieszka et de sa meilleure amie, Kasia. Agnieszka a beau être très douée pour trouver des racines et des baies comestibles dans la forêt, elle est aussi maladroite et très douée pour renverser n'importe quoi sur ses vêtements. Et tout le monde sait qu'il n'existe pas de perle plus rare que Kasia : belle, intelligente, talentueuse... Les deux jeunes filles font face à cet état de fait avec courage. Mais, le jour venu, rien ne se passe comme prévu : au lieu de partir avec Kasia comme tout le monde l'avait prévu, c'est avec Agnieszka que le magicien repart.
Déracinée, c'est un peu une histoire qui fait penser à ces contes où une princesse se fait enlever et enfermer dans une tour emplie de magie. Sauf que Naomi Novik va beaucoup plus loin que cela ! Elle a pris quelques éléments de contes traditionnels, une sauce aux frères Grimm, du folklore slave... Et a surtout mis sa patte personnelle sur le tout, rendant cette histoire pour le moins unique et addictive.
Agnieszka n'est pas une frêle princesse attendant son prince pour la sauver. Dans cette histoire, le prince n'est même pas un chevalier tout beau en armure. Et le Dragon n'est pas un Barbe-Bleue en puissance, malgré son mystère et sa puissance. Malgré sa maladresse, Agnieszka est une personne forte et déterminée. Elle est plus à l'aise dans la forêt, à vadrouiller par mont et par vaux, toujours avec des vêtements tâchés, que enfermée dans une tour avec un magicien mystérieux. Un magicien qui aimerait bien se débarrasser d'elle au début, tant elle l'importune ! Il est loin de lui expliquer la situation, et il met énormément de temps avant de s'ouvrir à elle. Mais peu à peu, bringuebalant, ils vont finir par se rapprocher malgré tout et arriver à travailler ensemble. C'est un duo qui m'a souvent faire rire, tant ils sont différents : la jeune fille est courageuse, n'hésite pas à secourir les personnes qu'elle connaît sans se préoccuper du danger, pense en-dehors des sentiers battus... Alors que le Dragon est un homme certes charismatique et puissant, mais qui pense que certaines choses devraient suivre un chemin bien particulier. Alors, Agnieszka va souvent le surprendre et surtout le faire sortir de ses schémas habituels.
Dans Déracinée, on va rencontrer des personnages charismatiques, intéressants et passionnants, et très habilement décrits, dans toutes leurs facettes compliquées. Mais c'est aussi l'occasion de s'introduire dans un univers très dense : c'est une histoire à lire au coin du feu, un soir d'hiver. C'est une histoire qui va nous faire voyager très loin... Il y a le côté magie et conte de fée, mais aussi le côté sombre et tendu. Car la présence du Bois se fait sentir tout au long de l'histoire, cela introduit une tension magistralement retranscrite. Le Bois grignote peu à peu les zones libres, gagnant du terrain, infectant la terre, les animaux et les êtres humains. Une fois que le Bois vous tient, il est pratiquement impossible de s'en libérer. Et plus on passe de temps auprès de lui, plus on est touchés...
Si l'intrigue se passe essentiellement à proximité du Bois et dans la tour du Dragon, nous allons aussi faire un passage par la cour du Roi. C'est l'occasion pour Agnieszka de voir autre chose que son village, mais ce ne sera pas forcément une expérience heureuse... Elle y est seule, isolée, elle a beaucoup à gérer comme le fait de protéger Kasia et de prévenir de la dangerosité du Bois, qui est sournois, malveillant et beaucoup plus proche qu'on ne le croit.
En finissant Déracinée, j'étais triste. Triste de quitter ce roman, ses personnages, son histoire. J'aurais voulu que ce soit une lecture qui ne finisse jamais ! Maintenant que ce roman est sorti en poche, je vais pouvoir craquer : étant donné que j'avais emprunté le grand format à la médiathèque, je ne pouvais pas le relire à mon gré. Mais maintenant je vais pouvoir me replonger dans cette histoire, et surtout l'offrir à pleins de personnes.
Bref, Déracinée est un livre que je ne peux que conseiller !







Chronique en + : l'avis de April-the-Seven !

24 commentaires:

  1. Très bonne chronique qui me donne envie de relire ce roman que j'ai adoré. Je partage complètement ton avis sur cette histoire que j'ai également quittée à regret. Et au passage, je te félicite pour ta mémoire, je ne pense pas arriver un jour à faire une chronique aussi précise plusieurs mois après ma lecture :

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de t'avoir donné envie de le relire ♥

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout ! merci pour la découverte ! :D

    RépondreSupprimer
  3. Ah je suis contente de pouvoir lire ta chronique... Je me dis que je peux m'y jeter les yeux fermés (enfin, presque). Du coup, je l'ai ajouté sur ma liste d'envies ! Cette proposition avec du conte traditionnel dedans, remodelé à la touche de l'autrice, cela donne envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Garde les yeux bien ouverts, pour en profiter ;) ! Je suis vraiment très curieuse d'avoir ton avis dessus, j'espère que tu va aimeeeeer !!

      Supprimer
  4. Olalala mais ça a l'air trop biiiiiien ! =D

    RépondreSupprimer
  5. J'ai entendu de très jolies choses de ce roman !

    RépondreSupprimer
  6. Super chronique ! Il me faisait déjà très envie et j'ai déjà failli l'acheter mais là, je vais sûrement craquer prochainement ^^

    RépondreSupprimer
  7. Le résumé n'en dit pas trop et c'est assez intrigant. Ta chronique me donne très envie de découvrir ce roman ^^

    RépondreSupprimer
  8. J'ai adoré aussi, ce livre est un enchantement :)

    RépondreSupprimer
  9. J'entends énormément de bien de ce livre, il faut que je me le note et en plus en poche, en voilà une bonne nouvelle ^^

    RépondreSupprimer
  10. Ça a l'air génial ! Je ne crois pas l'avoir trop vu passer en plus, alors merci pour la découverte ! (bon, puis la magnifique couverture du format poche me convainc encore un peu plus ahah)

    RépondreSupprimer
  11. C'est un roman que j'ai lu par accident le mois dernier (j'ai craqué sur la couverture du poche) et j'ai adoré, vraiment, au point de le conseiller à des amies.
    J'ai eu l'impression d'y retrouver des éléments que j'avais particulièrement appréciés dans des romans comme Le château de Hurle, La Passe-miroir, etc.
    Déracinée est particulièrement bien équilibré, les personnages sont super attachants et le Bois... brrr, son ambiance n'est que trop bien rendue et son influence néfaste se ressent effectivement parfois là où l'on s'y attend le moins.
    Vraiment un très chouette roman de fantasy, avec des héroïnes qu'on prend vraiment plaisir à suivre (d'autant plus qu'elles échappent avec virtuosité aux rôles bourrés de clichés de beaucoup de romans du genre).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord en tout point avec ton commentaire !

      Supprimer
  12. je ne peux que confirmer: coup de coeur également :)

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !