28/07/2014

La dernière fugitive, de Tracy Chevalier

La dernière fugitive

Tracy Chevalier






Quand Honor Bright se décide à franchir l'Atlantique pour accompagner, au cœur de l'Ohio, sa sœur promise à un Anglais fraîchement émigré, elle pense pouvoir recréer auprès d'une nouvelle communauté le calme de son existence de jeune quaker : broderie, prière, silence.

Mais l'Amérique de 1850 est aussi périlleuse qu'enchanteresse ; rien dans cette terre ne résonne pour elle d'un écho familier. Sa sœur emportée par la fièvre jaune à peine le pied posé sur le sol américain, Honor se retrouve seule sur les routes accidentées du Nouveau Monde. Très vite, elle fait la connaissance de personnages hauts en couleur. Parmi eux, Donovan, «chasseur d'esclaves», homme brutal et sans scrupules qui, pourtant, ébranle les plus profonds de ses sentiments. Mais Honor se méfie des voies divergentes.
En épousant un jeune fermier quaker, elle croit avoir fait un choix raisonnable. Jusqu'au jour où elle découvre l'existence d'un «chemin de fer clandestin», réseau de routes secrètes tracées par les esclaves pour rejoindre les terres libres du Canada.


Tracy Chevalier est une auteure que j'apprécie beaucoup, notamment pour son roman La jeune fille à la perle, un gros coup de cœur. Les autres romans que j'ai lus sont également bons, même s'ils n'atteignent pas le même niveau d'émotions. J'étais alors à la fois très curieuse et un peu inquiète.
La dernière fugitive raconte l'histoire d'Honor Bright, qui se décide à franchir l'Atlantique pour accompagner sa sœur Grace promise à un Anglaise émigré en Amérique. Honor pense recréer en Amérique la vie tranquille et calme qu'elle avait dans son existence précédente de Quaker, avec la broderie, la prière et la méditation. Mais très vite, elle va se heurter à certaines épreuves... Grace meurt de la fièvre jaune, peu de temps après son arrivée sur le sol américain, et Honor se retrouvent seule, le temps d'arriver chez le mari de sa sœur. Très vite, habiter chez sa belle-famille va laisser place à des commérages.
Honor va parfois perdre pied dans cette nouvelle vie, elle se heurte à une communauté de Quaker qui, si les coutumes sont les mêmes, n'ont pas forcément les mêmes habitudes. Elle va devoir faire face également aux êtres humains, qui n'ont pas du tout le même comportement que sa famille et sa communauté d'origine. La tension règne dans sa belle-famille, la mettant sur la défensive et elle va devoir également faire sa place dans la nouvelle communauté. Le plus grand choc viendra de la découverte d'un réseau clandestin d'esclaves, leur permettant de s'enfuir et d'échapper à l'oppression de leurs maîtres. Ce réseau va bouleverser Honor : comme son honneur et les règles Quaker le disent, doit-t-elle les aider, ou doit-t-elle obéir à sa nouvelle famille, qui choisit de ne pas s'en mêler pour ne pas être en butte aux chasseurs d'esclaves ? Honor va être notamment en prise avec Donovan, un chasseur d'esclave, qui semblent grandement s'intéresser à elle.
La dernière fugitive ressemble un peu aux quilts qu'Honor confectionne : peu à peu, une nouvelle pièce de tissue va s'ajouter à l'autre, ce qui va former une grande tapisserie finale à la fin du récit. On croise plusieurs communautés, que ce soit celle des Quakers, des esclaves, des colons, dans un territoire toujours en changement, toujours en mouvements. Tracy Chevalier décrit avec maîtrise et beaucoup de talents les destins de toutes ces personnes, les coutumes et les relations.
Si La jeune fille à la perle est le roman que je préfère, La dernière fugitive arrive en deuxième position de mes préférés. On y découvre un roman vraiment intéressant, documenté, dans un pays en mutation, avec des personnages qui interpellent. Honor est une jeune femme parfois effacée, mais qui va rapidement s'affirmer et tenir tête aux gens qui l'entourent pour défendre ses positions. Donovan est le deuxième personnage le plus marquant. C'est un homme antipathique de prime abord, avec un métier horrible, et qui suscite la méfiance et la défiance partout où il va. Il a beau ne pas être un saint, on est quand même attiré par lui, et je me suis demandé tout au long de l'histoire ce qu'il allait devenir. Un personnage auquel je me suis vraiment attaché !
C'est un roman qui m'a fait voyager, tant géographiquement qu'intellectuellement. On passe d'une Angleterre un peu figée, immuable, à une Amérique toujours en progression et en évolution. Deux pays, deux mondes vraiment très différents. Mais il y a aussi le côté un peu plus réfléchi : sitôt La dernière fugitive terminée, je me suis renseignée sur le mode de vie des Quaker, ainsi que sur la fabrication des quilts. Des sujets très vastes, et que je ne connaissais que très peu.
Je vous conseille vraiment ce roman de Tracy Chevalier, un de ses meilleurs pour moi !


Vous pouvez en plus retrouver nos aventures
pour sauver La dernière fugitive chez Le Livre-Vie !
Logo Livraddict

8 commentaires:

  1. Ca fait un moment que je n'ai pas lu de livre de Tracy Chevalier! Généralement j'aime bien ce qu'elle écrit mais ce n'est jamais le coup de coeur! Je tenterais bien celui-ci :)

    RépondreSupprimer
  2. Les romans de ce type sont toujours un régal à lire, surtout quand on découvre un grand nombre de choses. Je n'ai rien lu d'elle mais j'ai beaucoup entendu parler de la jeune fille à la perle. Il faudrait que je prenne le temps d'essayer.

    RépondreSupprimer
  3. C'est un roman qui me tente beaucoup ! J'ai hâte qu'on le reçoive au boulot pour que je puisse le lire !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai dans ma PAL La jeune fille à la perle de l'auteur. J'espère pouvoir la découvrir très vite. :) Jolie chronique.

    RépondreSupprimer
  5. Il était déjà dans ma wish, tu ne me donnes que plus envie! :)

    RépondreSupprimer
  6. J'aime moi aussi quand les romans m'apprennent quelque chose et qu'ils me poussent ã faire des recherches pour en savoir plus...

    RépondreSupprimer
  7. Il est dans ma PAL depuis peu, je vais le sortir très vite car je suis moi aussi une très grande admiratrice de Tracy Chevalier ! Je vois que tu es arrivée à faire ce que tu voulais pour les pages du blog, c'est chouette :)
    Bonnes lectures, à très vite !

    RépondreSupprimer
  8. j'ai adoré " la jeune fille à la perle " et moins les autres, comme vous ! mais je surveille celui ci... dès qu'il est d'occas....

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !