29/09/2014

Le Protectorat de l'Ombrelle, Tome 2, de Gail Carriger

Le Protectorat de l'Ombrelle, Tome 2
Sans Forme

Gail Carriger



Miss Alexia Tarabotti est devenue Lady Alexia Woolsey.
Un jour qu'elle se réveille de sa sieste, s'attendant à trouver son époux gentiment endormi à ses côtés comme tout loup-garou qui se respecte, elle le découvre hurlant à s'en faire exploser les poumons. Puis il disparaît sans explication... laissant Alexia seule, aux prises avec un régiment de soldats non-humains, une pléthore de fantômes exorcisés, et une reine Victoria qui n'est point amusée du tout.
Mais Alexia est toujours armée de sa fidèle ombrelle et des dernières tendances de la mode, sans oublier un arsenal de civilités cinglantes.
Et même quand ses investigations pour retrouver son incontrôlable mari la conduisent en Écosse, le repère des gilets les plus laids du monde, elle est prête !



Profitant que Sans Forme est disponible en format poche, je continue les aventures d'Alexia Tarabotti.
Maintenant mariée à Lord Maccon, Alexia n'a pas pour autant perdu sa verve et le plaisir de taquiner son nouveau mari. S'habituant à sa nouvelle condition, non seulement de femme mariée mais aussi d'Alpha, Alexia se retrouve une nouvelle fois plongée dans les intrigues. Tout commence quand son mari hurle sur un de ses agents faisant son rapport. Suite à quoi, il va disparaitre aussi vite que possible, laissant Alexia se débrouiller avec la meute, avec sa nouvelle fonction auprès du cabinet de la reine Victoria mais surtout avec ce problème où tous les êtres surnaturels sont redevenus humains pour un temps... Ne tenant plus sur place, Alexia va suivre la trace de son mari jusqu'au Ecosse.
Avec ce second tome du Protectorat de l'Ombrelle, je ne m'attendais à rien de particulier, et j'espérais passer un bon moment. Sans que cette série atteigne des sommets et ne soit un coup de cœur pour moi, je me suis quand même divertie avec cette lecture, passant un moment agréable dans l'ensemble !
Alexia est toujours la même, bien que son mariage, la libérant un peu, va la rendre encore plus insouciante des conventions sociales et se sentir encore plus libre de pouvoir dire et faire tout ce qui lui passe par la tête. La relation avec son loup-garou de mari est toujours ponctuée le protectorat de l'ombrelle,gail carriger,tome 2,science-fiction,steampunk,bit-litde piques, de sarcasmes et de bagarres, ce qui fait beaucoup au charme de ce volume. En parlant de Lord Maccon, il va aller et venir, mais pouvoir le retrouver en Ecosse va nous permettre d'en savoir plus sur lui, mais surtout de connaître des bribes très intéressantes de son passé. J'ai apprécié les apparitions d'Ivvy, la meilleure amie d'Alexia, dont le goût pour les chapeaux horribles, les évanouissements et un côté très théâtral m'a vraiment beaucoup faire rire ! Par contre, je suis davantage dubitative pour ce qui est du personnage de Mme Lefoux, une française tenant un magasin de chapeau et qui a fait cadeau à Alexia d'une toute nouvelle ombrelle particulièrement impressionnante. Je ne la sentais pas et ne me suis pas particulièrement connectée à elle. Par contre, je serai curieuse de découvrir ses véritables buts vis-à-vis d'Alexia, spécialement dans le tome suivant. Car je rejoins les avis des lecteurs sur la fin : ça donne très envie de lire la suite !
L'enquête d'Alexia sur les phénomènes surnaturels est intéressante, on ne s'ennuie pas même si certains passages auraient pu être épurés. D'indices en révélations, on est pris dans Sans Forme, avec pour moi ce qui est le plus intéressant sont les personnages (certains très cocasses), mais surtout l'époque victorienne qui m'intéresse de plus en plus, et le côté steampunk qui se développe davantage dans ce second tome.
Un second tome intéressant, où je ne me suis pas ennuyée, et je lirai la suite dès que possible.





Le Protectorat de l'Ombrelle, tome 1 : Sans âme
Le Protectorat de l'Ombrelle, tome 2 : Sans forme
Le Protectorat de l'Ombrelle, tome 3 : Sans honte
Le Protectorat de l'Ombrelle, tome 4 : Sans cœur
Le Protectorat de l'Ombrelle, tome 5 : Sans âge





Logo Livraddict

9 commentaires:

  1. La fin, la fin ne t'a pas donné envie de sauter sur le troisième tome. (Beaucoup de blogueuses ont moins aimé le troisième. il est différent, mais tout aussi sympathique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le coup, la fin de ce tome m'a donné davantage envie que la fin du premier ! J'ai lu les 3 et 4, et sans que ce soit ma série préféré, je suis quand même curieuse et j'ai hâte de lire le dernier tome ;) !

      Supprimer
  2. J'avais adoré le premier et celui-ci un peu moins. Le 3 et le 4 m'attendent dans la PAL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu aimeras davantage les suivants :) !

      Supprimer
  3. Tu me donnes envie de découvrir cette saga. Le fait qu'elle s passe pendant l'époque victorienne me donne encore plus envie!

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup cette série, humoristique, divertissante, sans pour autant laisser l'intrigue de côté!

    RépondreSupprimer
  5. j'adore cette série ! Il faut vraiment que je la finisse un jour.

    RépondreSupprimer
  6. J'avais aussi bien aimé le tome 1, sans qu'il soit un coup de coeur mais juste l'occasion de passer un bon moment! Il faudrait que je lise la suite :)

    RépondreSupprimer
  7. On ne plaisante pas avec Mme Lefoux :P
    J'ai bien accroché avec la série !

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !