23/06/2014

Le capital au XXIème siècle, de Thomas Piketty

Le capital au XXIème siècle

Thomas Piketty


La répartition des richesses est l'une des questions les plus vives et les plus débattues aujourd'hui. Mais que sait-on vraiment de son évolution sur le long terme ?
La dynamique de l'accumulation du capital engendre-t-elle inévitablement sa concentration toujours plus forte entre quelques mains, comme l'a pensé Marx au XIXe siècle ? Ou bien les forces équilibrantes de la croissance, de la concurrence et du progrès technique conduisent-elles spontanément à une réduction des inégalités et à une harmonieuse stabilisation dans les phases avancées du développement, comme l'a cru Kuznets au XXe siècle ?
Ce livre tente de répondre à ces questions à partir de données historiques et comparatives beaucoup plus étendues que toutes les études antérieures. Parcourant trois siècles et plus de vingt pays, il offre une perspective inédite sur les tendances à l'œuvre et un cadre théorique renouvelé pour en comprendre les mécanismes.


Thomas Piketty est un économiste français né le 7 mai 1971. Ancien élève de l'Ecole normale supérieure, docteur en économie, spécialiste de l'étude des inégalités économique, directeur d'études à l'EHESS (École des hautes études en sciences sociales), il a joué un rôle majeur dans la fondation de l'Ecole d'économie de Paris et y est professeur.
Il a reçu de nombreux prix pour ses travaux : il reçoit en 2002 le prix du meilleur jeune économiste de France, en 2013 le Prix Yrjö Jahnsson (récompense un économiste européen de moins de 45 ans ayant apporté une contribution dans la recherche pour l'étude de l'économie en Europe), et a reçu également en 2014 le prix Pétrarque de l'essai France Culture/L e Monde.
Thomas Piketty a reçu des prix, a été porté à nu pour ses travaux, mais son dernier essai, Le capital au XXIème siècle, l'a véritablement porté sur le devant de la scène littéraire et économiste, à tel point qu'il a été évoqué pour être un possible candidat au prix Nobel d'économie.
Le capital au XXIème siècle est une étude de la répartition des richesses, sur l'évolution des inégalités, les économistes échafaudent une quantité de spéculations, plus théoriques qu'autre chose. Thomas Piketty a fait des recherches durant 15 ans, s'appuie sur des faits établis et des chiffres afin de proposer une vision claire du monde dans lequel nous vivons aujourd'hui et de quelle façon l'évolution des tendances peuvent nous affecter tous.
Tout au long de son ouvrage, Thomas Piketty va démontrer que si le capitalisme ne se régule pas, les inégalités vont sans cesse grandir et devenir de pire en pire. Il va suggérer différentes mesures afin de remédier à cet état de fait. Le capital au XXIème siècle est composé de 4 parties : Revenu et capital ; La dynamique du rapport capital/revenu ; La structure des inégalités ; Réguler le capital au XXIème siècle. De chapitre en chapitre, Piketty augmente progressivement ses propos, allant plus loin dans l'analyse et la réflexion.
J'ai fait très peu d'économie, à part lors de mon Baccalauréat STG (Sciences et Techniques de la Gestion), mais il n'y a nul besoin d'être un économiste ou un expert pour trouver son compte à la lecture du Capital. Thomas Piketty a fait en sorte d'être abordable et compréhensible pour tous, que l'on soit un familier ou non de l'économie. Il a une prose simple, abordable et très intéressante : on le suit facilement sans se perdre en route, et chacun peut trouver un intérêt à sa lecture, quel que soit son niveau ! Fait à la fois pour les néophytes et les économistes, Le capital au XXIème siècle se veut un livre lu et compris par tous, afin que chacun ait les mêmes cartes en mains, pour une compréhension d'un univers qui n'est pas si facilement abordable pour des personnes ne faisant pas partie de ce domaine.
Un essai à lire afin de se rendre compte de certaines données économiques et des hypothèses échafaudés par une personnalité dans ce domaine.




Logo Livraddict

3 commentaires:

  1. Je ne suis pas sure de pouvoir vraiment apprécier un livre comme ça. Mais en tout cas c'est sur que ça doit etre un peu différent.

    RépondreSupprimer
  2. C'est sûr qu'on doit y apprendre plein de choses, mais il ne me tente vraiment pas

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !