30/06/2014

Vingt mille lieues sous les mers, de Jules Verne

 vingt mille lieues sous les mers,jules verne,science-fiction,anticipation,classique
Vingt mille lieues sous les mers
Jules Verne



Panique en mer !
Des navires font naufrage sous les coups d'une créature mystérieuse. Baleine ? Pieuvre ? La marine américaine expédie une frégate avec, à son bord, le célèbre professeur Aronnax. Mission : identifier le monstre et en débarrasser les océans.
La fameuse rencontre a lieu, mais l'aventure ne fait que commencer.


Pour moi, Jules Verne est sans doute l'un des meilleurs auteurs français ! Bien qu'il soit mort en 1905, ses romans restent toujours d'actualité à notre époque, et restent aussi captivant et indémodables qu'à leur sortie. Parmi ses romans, Vingt mille lieues sous les mers compte parmi mes romans préférés.
Le scientifique Aronnax, son domestique Conseil et le harponneur Ned Land se joignent à une expédition en vue d'abattre le monstre – probablement un gigantesque cétacé – qui a causé des dégâts à plusieurs navires. Lors de l'affrontement avec l'animal, les trois amis sont jetés à la mer. Ils sont recueillis à bord d'un sous-marin, le Nautilus, commandé par le capitaine Nemo.
Vingt mille lieues sous les mers est un livre mémorable pour de nombreuses raisons. Notamment pour le personnage du capitaine Nemo. C'est une personne très savante (les explications scientifiques et techniques proviennent en grande partie de lui durant le récit), qui a renoncé à la société des hommes et à la terre ferme pour écumer les fonds des mers avec un équipage dévoué. Il va se livrer au cours des années à de multiples explorations, émaillé par son sens de la justice mais aussi de destruction en anéantissant des navires portant un certain pavillon... Cédant à la miséricorde, il va sauver les naufragés mais, pour préserver son secret, il les gardera à jamais à bord du Nautilus. Le nom « Nemo » peut se traduire du latin par « pas un homme », « aucun homme », ce qui décrit bien ce personnage, qui rejette et est rejeté de la société des hommes, farouchement épris de sa liberté.
A travers ce voyage sous les mers, Aronnax, Conseil et Ned Land vont vivre des aventures qu'ils n'auraient jamais imaginés, peuplé de promenades dans les forêts marines, avec leurs animaux, leurs plantes et leurs coquillages tous plus intéressants les uns que les autres. La vie à bord du sous-marin, avec son capitaine et son équipage énigmatique, va être pour le moins divertissant, amusant et peuplée d'actions !
Vingt mille lieues sous les mers est un ouvrage en avance sur son temps, toujours d'actualité aujourd'hui. Jules Verne se lance dans un éloge d'idées diverses, tels le besoin de liberté, défendue par Nemo et Ned Land, qui s'insurge contre sa captivité, les conquêtes effectuées par l'homme (le voyage au Pôle Sud) ou le désir de se venger pour « réparer » les erreurs des hommes.
Jules Verne est un romancier qui s'intéresse à l'actualité de son temps, ce qu'il réutilise dans ses récits, mais il y a également une grande part d'anticipation. Ainsi, le Nautilus est un sous-marin considérablement en avance sur ceux de l'époque de Jules Verne, ainsi qu'également l'exploration d'abymes inaccessibles à l'époque et aux technologies de son temps.
Vingt mille lieues sous les mers fait partis de ces livres indémodables et que je relis sans cesse avec plaisir, tant l'écriture est belle, mais aussi remplies d'action, d'amitié, de science, de découvertes...





Vingt mille lieues sous les mers
L'Île Mystérieuse



Logo Livraddict

11 commentaires:

  1. Ah ce livre, j'ai vu des adaptations mais je n'ai jamais lu le livre, peut etre un jour.

    RépondreSupprimer
  2. Un bon classique de temps en temps ! c'est plaisant ! L'univers de Verne est charismatique et les ambiances superbes !

    RépondreSupprimer
  3. Depuis le temps que je me dise qu'il faut que je le lise, tu me donnes envie de le sortir de ma PAL ^^

    RépondreSupprimer
  4. Avis complètement partagé!! A cause de toi (ou grâce à toi!!) je vais le relire!

    RépondreSupprimer
  5. Malgré que ce soit un classique, je n'ai encore jamais pris le temps de le lire :(

    RépondreSupprimer
  6. Il est dans ma PAL, maintenant que je lis ta chronique j'ai très envie de le lire!!

    RépondreSupprimer
  7. Je l'ai lu quand j'étais gamine mais je ne m'en souviens pas du tout! Ta chronique me donne envie de le relire.

    RépondreSupprimer
  8. Un de mes livres préférés également, je l'ai lu très jeune et ta chronique me donne envie de re(rerere)mettre le nez dedans ! :)

    RépondreSupprimer
  9. Une très belle lecture pour moi aussi !

    RépondreSupprimer
  10. Je ne suis jamais arrivée à le finir... Ce roman n'est vraiment pas pour moi ^^

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !