02/10/2014

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

Autant en emporte le vent

Margaret Mitchell



Coup de



En Georgie, en 1861, Scarlett O'Hara est une jeune femme fière et volontaire de la haute société sudiste.
Courtisée par tous les bons partis du pays, elle n'a d'yeux que pour Ashley Wilkes malgré ses fiançailles avec sa douce et timide cousine, Melanie Hamilton. Scarlett est pourtant bien décidée à le faire changer d'avis, mais à la réception des Douze Chênes c'est du cynique Rhett Butler qu'elle retient l'attention...



Histoire mythique, Autant en Emporte le Vent est connu par pratiquement par tous, qu'on ait lu le livre, vu le film ou la comédie musicale... Je n'ai jamais vu la comédie musicale mais l'adaptation au cinéma est une des plus réussies et des plus abouties, notamment grâce à la prestation de Clark Gable et Vivien Leigh. Cependant, la qualité ne vaut pas celle du roman, qui est, pour moi, un des meilleurs romans jamais écrit !
Autant en Emporte le Vent commence en 1861, en Géorgie. Les Sudistes, fiers et fanfarons, vivent dans l'insouciance et la tranquillité. Scarlett O'Hara, jeune fille de bonne famille, est une enfant gâtée, habituée à obtenir ce qu'elle désire. Elle aime en secret Ashley Wilkes, jeune homme de son milieu. Cependant, il reste différent de la jeune fille frivole : il est perdu dans son monde, au milieu de la littérature, de la musique et de la peinture. Quand Scarlett apprend au cours d'une réunion le mariage d'Ashley avec Mélanie Hamilton, elle va connaître son premier chagrin d'amour, tentant tout pour conquérir Ashley, prenant en grippe Mélanie. Au cours de cette même réunion, des événements vont déterminer la vie de Scarlett : son mariage avec Charles Hamilton, le frère de Mélanie, par dépit envers l'annonce du mariage d'Ashley, sa rencontre avec le capitaine Rhett Butler, homme qui est tout sauf un gentleman et à la réputation sulfureuse, et enfin l'annonce l'annonce de la guerre avec les Yankees. Convaincus que la guerre tournera en leur faveur, les Sudistes sont convaincus d'être dans leur droit en gardant des esclaves et en se voulant indépendant de l'Union. Cependant, la réalité va les rattraper...
Pendant ce temps, Scarlett part de Tara, la plantation de ses parents, pour aller habiter chez sa tante à Atlanta, retrouvant ainsi Mélanie et Ashley, qu'elle ne désespère pas de conquérir. La jeune femme va découvrir dans cette ville les premières conséquences de la guerre, tels que les privations, les blessés à s'occuper. Peu intéressée par la guerre et la politique, Scarlett s'indigne de son statut de veuve, qui lui interdit de participer aux festivités organisées. Retrouvant Rhett Butler, leur relation va s'intensifier, défrayant les chroniques de la ville.
Les Sudistes vaincus, les Yankees s'approchent d'Atlanta, faisant fuir la population. Cependant, Scarlett
ne peut s'en aller, car elle doit veiller sur Mélanie et l'aider à accoucher. Réclamant l'aide de Rhett, Scarlett va quitter la ville avec Mélanie et son bébé, pour se réfugier à Tara. Espérant décharger son fardeau sur des épaules plus fortes que les siennes, mais elle doit faire face à la mort de sa mère et à la folie de son père. Le domaine a été ravagé par la guerre, la famine guette sa famille et ses amis, Scarlett devient froide et calculatrice afin de les sauver. Elle se résigne à un nouveau mariage, par appât du gain, afin de pouvoir payer les impôts. Habitant de nouveau à Atlanta, elle devient femme d'affaire en acquérant une scierie. La « Vieille Garde » lui tourne le dos quand elle commence à faire affaire avec les Yankees, rebutés par son attitude dure et apparemment bien décidée à laisser le passé de côté pour faire tout ce qui est nécessaire pour survivre. Mélanie exceptée, tous ses anciens amis lui battent froid. De son mariage avec Rhett née une petite fille, Bonnie, pour laquelle, sa mère éprouvera le plus de sentiment maternel.
Jusqu'à la fin, les événements se sont enchaîner sans perdre de temps.
Malgré les horreurs de l'esclavage et du Ku Klux Klan, je me suis attachée à tous les personnages, qui considèrent les Blancs comme supérieurs et les Noirs comme des êtres inférieurs, gentils et bêtas, parfois violents, capables seulement de servir d'esclaves. Des liens se tissent entre ces protagonistes, rendant le récit d'autant plus vivants, évoluant dans un cauchemar où les Sudistes ne veulent pas changer leur façon de vivre. Dans ce chaos, ils ne se laissent pas faire, tous tentent de remonter la pente, certains ne prendront pas la même route que celle empruntées par d'autres...
Les longues descriptions permettent de se plonger longuement dans le récit et dans la vie des personnages, me donnant l'impression de déambuler à leurs côtés.
Un récit magnifique et vibrant, à lire absolument !



Logo Livraddict

12 commentaires:

  1. J'ai tenté de le lire quand j'avais une dizaine d'années... Mais j'ai abandonné car j'étais beaucoup trop jeune et ta chronique me donne envie de retenter le coup 20 ans après! ^_^

    RépondreSupprimer
  2. Ca fait longtemps que je n'ai pas lu de classiques et je pense qu'il faudrait qu'un jour je tente celui ci !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis tout à fait d'accord avec toi, ce roman est génial ! Je n'ai pas encore vu le film mais ce n'est pas grave. Le livre se susdit à lui seul. Il est tellement prenant !

    RépondreSupprimer
  4. Celui-ci je me promets de le lire depuis des mois ! J'espère en avoir l'occasion dans les prochains mois car je suis sûre d'aimer !

    RépondreSupprimer
  5. Ooooooh Autant en emporte le vent (soupirs de bonheur! ). Tu as raison c'est un très grand et très beau roman!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. *Soupir de bonheur aussi*. Je suis très contente que tu ait aimé aussi :)

      Supprimer
  6. Depuis le temps que tu en parles, il faudrait que je me le procure pour le lire. (Et puis c'est pas comme si ma maman ne l'avait pas adoré dans sa jeunesse; les mamans ce sont des valeurs surs)

    RépondreSupprimer
  7. Je suis amoureuse de ce roman... En fait, je suis amoureuse de plein de roman, mais celui-là...ahhh... (long soupir...)

    RépondreSupprimer
  8. J'ai enfin les 3 tomes dans ma PAL, mais je ne les ai toujours pas lus.... Il faudrait que je m'y mette, je rate quelque chose apparemment!!

    RépondreSupprimer
  9. J'aime tellement ce classique <3 Tu en parles vraiment bien :)

    RépondreSupprimer
  10. C'est un bouquin et un film culte mais je ne l'ai ni lu ni vu. Ça craint ! Il faudrait que j'y songe !

    RépondreSupprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !