15/03/2021

Les cicatrices, de Claire Favan


Les cicatrices - Claire Favan





HarperCollins - Pocket
04 Mars 2020 - 04 Mars 2021
20.00 € - 7.95 €







La vie d'Owen Maker est une pénitence. Pour s'acheter la paix, il a renoncé à toute tentative de rébellion.
En attendant le moment où il pourra se réinventer, cet homme pour ainsi dire ordinaire partage avec son ancienne compagne une maison divisée en deux. Il est l'ex patient, le gendre idéal, le vendeur préféré de son beau-père qui lui a créé un poste sur mesure. Un type docile. Enfin, presque. Car, si Owen a renoncé à toute vie sociale, il résiste sur un point : ni le chantage au suicide de Sally ni les scènes qu'elle lui inflige quotidiennement et qui le désignent comme bourreau aux yeux des autres ne le feront revenir sur sa décision de se séparer d'elle.
Mais, alors qu'une éclaircie venait d'illuminer son existence, Owen est vite ramené à sa juste place. Son ADN a été prélevé sur la scène de crime d'un tueur qui sévit en toute impunité dans la région, et ce depuis des années. La police et le FBI sont sur son dos. L'enfer qu'était son quotidien n'est rien à côté de la tempête qu'il s'apprête à affronter.


TW : viol, violence sexuelle, violence, chantage, mention de suicide.






Un livre qui traînait dans ma pile de livres à lire depuis sa parution – ou presque. Du retard, moi ?! Non...
Owen Maker vit dans l'état de Washington. Un homme en apparence tranquille et sans histoire. Sauf que... sa vie personnelle est tout sauf tranquille ! Il a été marié très jeune à une jeune femme nommée Sally, et les tensions se sont lentement installée dans le couple suite au comportement de Sally, à sa jalousie et à son délire. Il a pris la décision de divorcer, une décision qui n'a pas été acceptée, et il vit dans la terreur depuis. Car ils vivent toujours dans la même maison, qui a été simplement remodelée en deux appartements, il ne peut pas faire construire une nouvelle relation durable sous les menaces de suicide de son ex-femme. En plus de ça, il travaille dans un magasin de voitures, où son patron est également le père de Sally. Et autant dire que sa belle-famille n'est pas d'accord non plus avec sa décision de divorcer, étant donné qu'ils se reposent sur Owen de garder Sally « sous contrôle ». Pensez donc, avoir une fille qui finit régulièrement à l'hôpital pour tentative de suicide, ça ferait tâche sur leur parfait CV et leur vie sociale...
En plus de cette vie infernale, Owen va être plongé très vite dans un nouveau cauchemar : une enquête de police trouve des éléments troublants sur des scènes de crime, en plus de différents autres détails, ce qui place Owen en suspect principal pour une affaire de viol et de meurtre en série. Quel bonheur, quel vie parfaite ! Pour Owen, c'est comme tomber de tomber de Charybde en Scylla.


Claire Favan est une auteure que j'ai découverte notamment grâce à ses romans parus chez Robert Laffont / La bête noire : Serre-moi fort, Dompteur d'anges et Inexorable. De très bon romans, alors lorsque Les cicatrices est sorti (cette fois chez HarperCollins), j'avoue avoir été très curieuse de découvrir cette nouvelle histoire.
Alors, pourquoi avoir tardé aussi longtemps ? A cause de deux éléments, très importants dans l'intrigue : le fait qu'on ait un tueur/violeur en série, mais aussi qu'on trouve un personnage féminin malade mentalement. Je dois avouer qu'avec toutes les affaires d'accusation de viol de ces derniers temps, je suis fatiguée de retrouver en plus la violence contre les femmes dans les romans que je lis. Et le fait d'avoir en plus Sally, qui est une femme enchaînant les crises de jalousie, voire de démence, qui n'hésite pas à recourir à la violence psychologique (menaces, tentatives de suicide, etc) sur Owen, j'ai trouvé parfois le tout « un peu trop », malheureusement... Cela n'enlève en rien les qualités du roman et d'écriture, mais je pense avoir lu ce roman dans une mauvaise période, je suis dans une phase de « Mais les femmes endurent assez dans la vraie vie, est-ce qu'on peut les laisser UN PEU tranquille dans la fiction, S'IL VOUS PLAÎT ?! » Bref, je n'étais décidément pas dans la bonne « humeur » pour apprécier cette lecture à 100 %.
Car Les cicatrices est un roman avec des qualités : c'est une lecture intense, avec des retournements de situation, des faux-semblants, et tout se joue sur l'apparence. Il y a également ce lien entre bourreau et victime : à partir de quand une victime peut-elle devenir bourreau pour assouvir sa vengeance ? A partir de combien de temps une personne peut-elle supporter les pires sévices ? Claire Favan a toujours une plume impeccable, qui nous embarque du début à la fin, que ce soit dans une enquête de police ou dans la psyché de ses personnages. Le roman alterne les points de vue, mais aussi le passé de certains personnages avec le présent d'Owen.
Même si je n'étais pas dans la bonne disposition d'esprit pour toujours apprécier ce roman, je vous conseille quand même Les cicatrices, car c'est un roman qui ne peut pas laisser indifférent ! Le suspense est là, l'histoire est intéressante et l'intrigue efficace.








Chronique en + : l'avis de Light and Smell !




12 commentaires:

  1. Ah mince, dommage, mais je comprends. Malheureusement la violence envers les femmes, dans les polars/thriller c'est 90% du temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un peu ça que je reproche et dont je suis fatiguée : l'omniprésence de la violence - et en particulier du viol - qu'endure les femmes.
      Je veux dire, ce sont des situations réelles, qui arrivent dans la vie réelle. Mais j'aimerais que, parfois, on procède "autrement" dans les romans.

      Supprimer
  2. J'avais beaucoup aimé celui ci. Désolée que ça ait été un peu compliqué

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que je n'étais pas dans le "bon" état d'esprit, parce que c'est vraiment un roman avec des qualités.

      Supprimer
  3. Je suis moyennement tentée parce que j'avais été assez déçue par Serre-moi fort (dont j'ai vu venir le twist de loin) et par Dompteur d'anges (dont la fin me laisse perplexe). Du coup, ça plus les thèmes ici, bof.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai un bon souvenir de mes lectures précédentes, mais il faudrait que j'y rejette un œil ;)
      J'espère que si tu lis celui-ci, il te fera meilleure première impression qu'à moi !

      Supprimer
  4. J'adore lire des thrillers. je me me note et je me note qu'il faut le lire dans un bon état d'esprit.

    RépondreSupprimer
  5. Je l'avais dévoré ce roman, mais je te rejoins sur le contenu parfois très difficile... Mieux vaut le savoir avant de se lancer et être vraiment dans le bon état d'esprit pour supporter tous les supplices qui nous sont détaillés...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement !! Pour ma part, j'aurais dû attendre un peu...

      Supprimer
  6. Ce livre était déjà dans ma wishlist mais je ne me souvenais pas que le viol, violence sexuelle ou suicide étaient présents. Merci pour ce rappel car ça me permettra de l'acheter et de le lire quand je serais dans le bon mood pour le lire. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que tu le sache, j'aurais aimé être au courant aussi avant ma lecture. Ca m'aurait permis de différer un peu et d'être peut-être moins "déçue" !
      J'espère que ce roman te plaira quand tu le lira !

      Supprimer

Vous êtes bien sur la messagerie du Chat, merci de laisser une petite patte de votre passage !